My wish list


Pour cette troisième liste proposée par ma copine Fédora, sur son blog Zenopia, j’avoue que j’ai eu beaucoup de mal. Faire la liste de mes envies en ce moment, ce n’est pas facile. Je suis très moyennement guillerette pour ne pas dire franchement déprimée. J’ai réussi à déconnecter un peu des News hier, du coup j’y suis retournée ce matin. Je n’aurais pas dû. 

Certes, Farage, le riant alcoolique du UKIP a annoncé qu’il quittait la politique. Mais il nous a déjà fait le coup, deux fois, et de toute façon le mal est fait. Les plaintes pour attaques racistes ont augmenter de 400 % depuis le référendum. Et ce brave homme est outré, figurez-vous que Theresa May, favorite des sondages pour prendre la place de première ministre a déclaré qu’on ne pouvait pas pour l’instant garantir que les ressortissants européens déjà installés ici allaient pouvoir rester éternellement (elle précisait juste un point juridique, ce n’est pas son programme de campagne). Manque de chance pour Farage, sa femme est allemande. Il fallait peut-être y penser avant. Crétin. Pas d’affolement pour mes copines expats, on nous a dégotté une challenger contre Theresa May. Une hystérique en pleine crise mystique qui a fait campagne pour le Brexit elle, et qui se sent investie d’une mission divine et des voix du UKIP toute à la fois. Andrea Leadsom ne va pas traîner. Elle veut sortir le pays, avec ou sans l’Écosse de l’Europe avant Noël. Et elle s’assoit sur les négociations et l’accès au marché européen. Taïaut!…Ça risque d’aller très mal économiquement, non?  Absolument pas. La petite Andrea a la solution, quand on a un problème il suffit de cuisiner un sunday roast et de se plonger dans la bible. Voilà, voilà. Quand je pense qu’il y a à peine quelques jours, les anglais se moquaient des américains et de Trump…il a l’air positivement normal à côté de Andrea Leadsom. Même capillairement parlant, c’est dire. Et c’est donc cette illuminée qui elle, veut garantir la place des résidents européens déjà installés…Rhaaaa, je deviens folle!

Bref, ma liste d’envie  ne va pas être désopilante. Mais comme l’explique Fédora, ce n’est pas une liste fermée, on peut y revenir quant on veut…


Source

-j’ai envie d’un bazooka, pour faire peur (mais gentiment bien-sûr) aux politiciens britanniques. Le prochain qui dit une ânerie, ment ou prend les gens pour des cons (même si une bonne partie de leur public est effectivement très conne), paf, un coup de bazooka. Ça calmera aussi les velléités de ceux qui voudraient prendre leur place, non mais. 

-j’ai envie de douceur. C’est évident quand on voit le point précédent. De calme, de sérenité, de routine, de quiétude. De stabilité. C’est assez inhabituel pour moi, c’est même limite inquiétant.  D’habitude, j’aime bien que ça bouge. Mais là, je n’en peux plus. 

-j’ai aussi très envie d’aller voir ailleurs (je n’ai jamais dit que j’étais logique) mais pas pour découvrir autre chose, comme à chaque fois que j’ai changé de pays (je compte la France aussi). D’habitude je pars pour aller quelque part, aujourd’hui j’ai juste envie de quitter ce pays. Vous allez me dire que le résultat est le même, mais ce n’est pas du tout le même état d’esprit. 

-j’ai envie de toujours aimer l’Angleterre, de ne pas laisser ces derniers jours me gâcher 10 années très heureuses. Et donc de rester. C’est fou comme j’arrive à me contredire en moins de trente secondes. Il faut que je fasse attention, on commence comme ça, et on finit politicien. 

-j’ai envie de prendre les bonnes décisions pour l’avenir de mes enfants. Mais pour ça, il faudrait déjà que je sache à quoi elles ressemblent!  J’ai envie de leur transmettre du positif, de la  curiosité et une ouverture aux autres, pas de la peur ou du repli sur soi 

-j’ai envie de manger du chocolat. De partir en vacances au soleil avec Marichéri. De boire de la sangria sur une île déserte. Mais pas trop loin de la civilisation ou de trucs à faire (et à voir, j’adore les ruines par exemple) parce que je m’ennuie vite! 

-j’ai envie de finir mon guide, et de savoir quoi en faire.

-j’ai envie de faire le tour du monde, avec Marichéri  et les enfants, plusieurs fois et par téléportation. 

-j’ai envie de comprendre la blague du pigeon qui fait rire Marichéri depuis 20 ans et pas moi.

-j’ai envie de rachèter  Sealand, cette plateforme dans les eaux internationales et de le déplacer avec la machine à téléportation du dessus parce que bon, il y a plus riant que la mer du nord quand même, niveau climat.  A défaut, je veux bien un passeport sealandais, pour le fun.

-j’ai envie de tout un tas de choses extrêmement personnelles, en tout bien tout honneur, mais que je ne vais pas étaler ici. J’ai des limites. Et un téléphone (pour en parler aux intéressés, certain faisant le malin toute la journée à être à Londres sous prétexte qu’il y bosse) 

Bon c’est pas malin,  il faut que j’arrête la, parce que maintenant j’ai envie d’un café…

Cet article, publié dans tag, vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour My wish list

  1. carrie4myself dit :

    LOL que j’ai ri, je te jure!
    Encore de tres bonnes intentions et j’espère que certaines se réaliseront, le bazooka surtout 😀

    J'aime

  2. The Postman dit :

    J’ai cru lire que de nombreux British s’intéressent fortement au Canada, ces dernières semaines… c’est bien le Canada, certaines provinces sont même bilingues 😉
    Mais sinon, pour en revenir au sujet, l’avantage de l’envie de café, c’est que c’est facilement réalisable 😉

    J'aime

  3. dhelicat57 dit :

    J’ai ri moi aussi le bazuka mais c’est dangereux je crois que cela ferait pas rire les politiciens. ..eg finir en prison cr nesh pas le but…Le plus réalisable c’est le café c’est sur et ton guide tu pourrais essayer de le faire éditer tu aurais du succès avec ton humour (j’espère bien que tu vas le terminer ) envie de douceur et de chocolat c’est facile aussi comme toujours aimer l’Angleterre cela reviendra cesg comme quand on subit un deuil avec le temps on n’oublie pas mais tout s’apaise. ..plein de bises

    J'aime

  4. J’allais dire, au pire tu peux retourner en Ireland 😉
    C’est vrai que cette situation est triste et angoissante. pour tout le monde je pense (meme la femme de Frrage ha)
    Bon courage a vous, j’espere que ca se reglera rapidement

    J'aime

  5. Mam miam dit :

    C’est affolant ta première partie , ça fait même peur est on utopique de vouloir voir ses enfants grandir en ayant pas la haine de l’autre? …. Le monde Des bisounours j’en reve de plus en plus …
    Sealand on dessus de la mer des Caraïbes je veux un passeport de suite !

    J'aime

  6. zenopia dit :

    Sinon, reste la Belgique : on parle français, c’est le même cliamt qu’en UK, il y a la mer du Nord (et du chocolat) et avec un peu d echance d’ici 5 ans, on se sépare de la partie néerlandophone du pays… ah ben zut, râté, les nationalistes sont partout… (et l’Ecosse ???)
    Bisous et courage ❤ (et merci pour ta participation qui m'a fait rire… mais un peu jaune, j'avoue…)

    J'aime

  7. Partir pour aller où? Est-ce vraiment mieux ailleurs? Mais merci pour ton humour à toutes épreuves! 😉J’espère que certains de tes rêves se réaliseront! Bon courage et belle journée! 😘

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je ne sais pas. Et je n’ai pas envie de partir, non plus…c’est aussi confus dans ma tête que dans celle des politiciens qui ne savent pas quoi faire maintenant!

      J'aime

  8. conterflerette dit :

    Une sangria sur une île déserte je dis oui ! (Mais une île habitable tout de même, juste désertée le temps d’un week end)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s