A levels


Grâce à mes enfants qui mettent mes nerfs à épreuve testent pour vous les joies du système scolaire britannique, je suis incollable sur tous les examens qui parsèment gaiement la vie des élèves anglais. Après les tests de primaire, je vais pouvoir vous parler des A levels, L’Ado étant plongé dedans jusqu’au cou dans la joie, la bonne humeur et l’abus de pizzas nocturnes, au prétexte que les révisions s’éternisent tard le soir, ben voyons.

Un tas au hasard sur son bureau… Avec l’ordinateur dessous. 

Récapitulons: en primaire, les élèves passent des tests rigolos, connus sous le nom de SATs. En fin de collège, qui dure 5 ans, il y a les terrifiants GCSE (General Certificate of Secondary Education) qui  ressemblent un peu au bac puisque les gamins passent toutes les matières, même si c’est vers 15/16 ans.  Selon les résultats aux GSCE, un petit tiers des élèves partent ensuite au 6th form, l’équivalent du lycée d’enseignement général, pendant deux ans. Ils y étudient uniquement 3 matières, mais à fond. Les originaux qui veulent faire leur malin, style L’Ado peuvent eventuellement avoir 5 matières mais c’est uniquement pour justifier une surconsommation de pizza (en vrai, évidemment je suis très fière de lui. Mais il ne faut pas lui dire, ça lui donnerait des idées, et le contenu de mon frigo n’y survivrait pas). Au bout de la première année de lycée, ils passent les AS (Advanced subsidiaries) qui permettent de continuer l’année suivante mais qui comptent aussi en partie dans la note finale. Si on s’est planté, on a le droit de les repasser en deuxième semaine année. 

On arrive donc gaillardement (ou mollement toujours dans le cas de L’Ado, avachi professionnel) en dernière année de lycée, et hop, c’est là que se pointent les choses sérieuses et les A Levels. Comme tous les boutonneux ne vont pas à l’université ici (déjà, ça coûte d’un rein. Par an. C’est dissuasif),  les A Levels sont très importants. C’est un vrai diplôme qui compte beaucoup. Je vous passe les abréviations et autres petits noms amusants pondus par les fonctionaire de l’éducation qui ont autant l’esprit débile d’imagination ici qu’en France. Les lycéens passent toute une série d’épreuves par matière, ça ne plaisante pas. L’Ado par exemple a 32 examens répartis sur un mois et demi. Il a-do-re. Moi aussi. Il est d’un humeur de chien hargneux ayant des problèmes gastriques (peut être dûs à une overdose de pizza….je dis ça comme ça). Il y a un joyeux mélange, sans aucune logique apparente d’écrits et d’oraux, de tests brefs d’une heure et de rédactions de 4 heures. Il faut déjà être doué en maths et visualisation dans l’espace pour s’y trouver dans son calendrier d’examens. Heureusement, il fait plutôt littéraire d’où la photo (littérature anglaise et langues, espagnol, italien et français un peu aussi), mais il a gardé les maths, ça peut toujours servir. C’est une bonne chose puisque ça lui a permis de voir au premier coup d’œil qu’il avait deux épreuves en même temps. J’ai aimablement fait part de la chose au lycée qui a corrigé ça avant que je leur démonte leurs bâtiments briquette par briquette, en toute sérénité sans m’énerver du tout.

On ne fait pas de moyenne générale, les matières sont considérées individuellement. Les notes sont très simples, quand on connaît: de A* (soit 90%), A ( 80%), B (70%) et ainsi de suite jusqu’à F (ça tombe bien puisque c’est aussi l’initiale de Failed, raté ce qui est le cas quand on a  F). En pratique toutes les notes au dessous de 50% (de D) sont mauvaises. Déjà que D, c’est pas brillant et que C est à la limite…parce que ces notes sont essentielles pour l’entrée à l’université. En septembre dernier, L’Ado a dû envoyer un dossier de candidature de trois tonnes, avec résultats scolaires depuis l’âge de quatre  ans, activités sportives, prise de sang et analyses d’urine (bon d’accord, j’exagère un peu. Mais juste un peu) à 5 universités de son choix. Ébahies par les talents épistolaires de L’Ado, 4 lui ont proposé une place. Mais attention, à part une université toute pourrie pas très regardante qui était prête à l’accueillir quelques soient ses résultats aux A levels, les autres ont posé des conditions de notes minimales à avoir selon les matières. A partir de là, L’Ado a dû accepter deux de ces propositions, et tant pis pour celles qu’il a refusées, il ne peut plus y aller après. Il s’agit donc de ne pas se planter en faisant ce choix final. Généralement, on met en premier l’université qu’on veut vraiment et en deuxième une fac moins cotée qui demande des notes moins élevées, pour assurer. C’est ce qu’a fait L’Ado, en sachant que son premier choix demande simplement qu’il est minimum A dans toutes les matières, en toute simplicité. 

Heureusement, L’Ado est un petit malin qui a déjà eu brillamment le A levels de Français avec un peu d’avance (en même temps, c’est la moindre  des choses pour un bilingue) et qui a passé l’été dernier à glander pondre un mémoire fascinant sur l’influence de l’anglais dans le vocabulaire français moderne, si. Ça lui fait déjà deux A de gagner. Avec les petites étoiles à côté pour faire joli. Il lui suffit de deux B, dans n’importe quelles des matières restantes pour pouvoir intégrer au moins la deuxième université qu’il a choisie, tout en espérant l’éviter puisqu’elle est à côté de chez nous. Bref, il bûche et ingurgite des cargaisons de  pizza, ses A partout, il les veut! Si par hasard on n’arrive pas à obtenir les notes minimales pour rentrer y compris dans son deuxième choix, on doit attendre fin août pour se voir eventuellement offrir une des places restées vacantes dans des universités beaucoup moins cotées dont personne n’a voulu au départ. Ce qui serait une catastrophe monumentale mauvais.  Et si vraiment on s’est tellement planté aux A levels qu’on ne trouve de place nulle part, il ne reste plus qu’à apprendre à dire   » vous voulez  des frites avec ça? »

Bref, tout va bien, on est serein. Ou pas. L’Ado bosse à fond, il m’a même embauchée pour lui faire travailler l’espagnol et la littérature. Il aura les résultats mi-août… On sera en vacances en Irlande. Ça promet. Soit L’Ado noie son bonheur dans la Guiness, soit on le noie lui, de désespoir. Ahaha. Je sens que je vais aider L’Ado avec ses pizzas, ça me calmera.

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour A levels

  1. Mélina Bee dit :

    Olala la réponse est tellement loin!! Courage lui (et à toute la famille visiblement haha). Ca me fait drôle parce que moi j’ai étudié Blake l’année dernière, en seconde année de licence donc et Shakespeare seulement cette année. Mais j’me dis que vu que c’est leur langue ça doit être normal… Même si c’est du vieil anglais. Ou ils trouvent ça dur aussi? En tout cas, son parcours a l’air vraiment top, j’aurais bien aimé pouvoir faire ça aussi ^^ Avec beeeeaucoup moins de matières scientifiques que ce qu’on a le droit au lycée en France.
    Bon, et puis je crois les doigts 🙂

    J'aime

  2. Au moins il est studieux 🙂 Vu qu’il est bon eleve ca devrait aller non?

    J'aime

  3. Kenza dit :

    Oxbridge, Oxbridge !! ça va te faire trop bizarre de le laisser partir…

    J'aime

  4. LadySo dit :

    Raaaah, Août pour attendre les notes. C’est de la torture ça, pire que les révisions elles-même.
    En tout cas, je suis sûre qu’il va y arriver ! Tous tes lecteurs sont derrières lui \o/

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Mais c’est d’un simple!
    Faut espérer que les pizzas soient bien digérées et qu’il n’en fasse pas une crise de foie…. Good luck with everything 😉

    J'aime

  6. Ah ben vu comme ça, c’est (presque) simple… Finalement, c’est peut-être pas si mal le système français (enfin, on en reparle dans 2 ans quand je serai en train de me faire des cheveux blancs sur l’orientation de Mr 1er… )
    C’est long dis-donc pour les résultats… (quoique Mr 1er a passé un examen en mars d’anglais et on n’aura les résultats peut-être avant les vacances d’été mais c’est pas certain… ceci dit, c’est un organisme anglais qui gère l’organisation du truc… ce sont peut-être des délais « normaux »)

    J'aime

  7. Bon courage a l’Ado! Je suis sure que tout va bien se passer 🙂

    J'aime

  8. zenopia dit :

    Bon finalement, je trouve le système très simple en Belgique… Sauf qu’on change de système normalement à la rentrée prochaine : on nous a appelé ça le « pacte d’excellence »… J’ai déjà peur !!! (Courage sinon !!!)

    J'aime

  9. Et je suis certaine qu’il sera pris et qu’il reussira ses examens !!!!! En tout cas c’et sympas le systeme british 32 examens !!!

    J'aime

  10. Gargouilles dit :

    J’adore avoir le système scolaire anglais vu par tes yeux, c’est très rafraîchissant xD Et on dira ce qu’on voudra, mais mon bac et mes deux bac+5 et moi, on est bien content d’être en France xD

    Il y a un autre sujet dont tu ne parles pas et qui m’intéressent, et pourtant ton Ado ne devrait pas tarder à mettre le nez dedans… Le permis de conduire. ça se passe comment en Angleterre ? Et pour toi et MariChéri, avec vos permis français (quoi que non, en fait j’en sais rien, as-tu un permis français ?), ça se passe comment ? Je suis curieuse ^^

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Il y a un peu le même système qu’en France avec la conduite accompagnée. Sinon le permis français est valide ici. On peut le faire changer pour un permis anglais c’est recommandé, mais pas obligatoire avant 70 ans.

      J'aime

  11. lewerentz dit :

    Le niveau semble assez bon, non ? Par contre, cela semble déjà très (trop) orienté. A mon sens, au lycée, c’est encore une culture générale la plus large possible qu’il faut acquérir.

    J'aime

  12. pfiou! aller! Haut les coeurs!

    Aimé par 1 personne

  13. The Postman dit :

    C’est étrange tout de même: je te lis depuis plus d’un an et je ne voyais pas du tout l’Ado comme un ado studieux! Bon, d’accord, son côté mangeur de pizza m’a beaucoup fasciné et je suis souvent distrait par les aventures du geekAdo (peut-être son côté geek? lol).
    Enfin bon, chapeau à l’Ado! Tu lui paieras une Guiness de ma part à la mi-août! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s