My Own ABC #6


Grand moment pour mon abécédaire aléatoire, je commence les B…il m’en faut peu pour me réjouir, surtout un dimanche pluvieux et ronchon. 

B comme…

Bretagne: nos premières vacances! On était tout jeunes et minces…On a pris la voiture de Marichéri et la mauvaise route. On s’est retrouvé   à Chartres au lieu de Rennes, mais très contents quand même. On a fini par arriver à destination, par hasard, malgré une signalétique originale: dans un bled breton aussi paumé que nous, on est resté perplexe dans un croisement en T, avec un panneau interdit de tourner à gauche et un interdit de tourner à droite …euh, ils nous obligent  à foncer dans la maison en face, c’est ça?…on a longtemps cru que c’était une spécialité bretonne, comme le beurre salé, jusqu’à ce qu’on trouve la même signalétique au fin fond du Connemara. Ça doit être celte…enfin bref, on a passé une semaine délirante, à gaspiller nos économies inexistantes dans toutes les crêperies. On s’est perdu à Lorient, après avoir déposé nos valises à l’hôtel, impossible de le retrouver. A propos d’hôtel, on a atterri dans un établissement plus que louche, sur les conseils du guide du routard, qui louait les chambres et leurs occupantes à la demi heure. J’ai trouvé ça hilarant, Marichéri était un chouïa crispé. On a failli balancer à la mer toute une colonie de touristes du 6 éme âge (au moins) à Belle île…on s’est bien amusé. On a fini en Normandie, alors qu’on voulait rentrer à Paris, mais j’en reparlerai dans les D. Si. En tout cas, on en a gardé une grande sympathie pour la  Bretagne.

British: Ben oui…sont britishs les anglais bien sûr, mais aussi les écossais et les gallois. Pas les irlandais du nord, qui font partie du Royaume Uni, mais pas de la Grande Bretagne. Le nom vient des Britons, c’est à dire le peuple celte divisé en une multitude de tribus qui passaient leur temps à se massacrer entre elles gentiment avant l’arrivée des romains. Il y avait des Britons aussi en Bretagne française, et en Galice espagnole. Les irlandais devaient bouder dans leur coin, avec leur petits copains Pictes du nord de l’Écosse. À mon avis, ça doit expliquer la présence du Celtic Football Club à Glasgow, ce grand club  irlando-pictes survivance de la préhistoire quand qu’ils ne voulaient pas jouer avec les petits Britons, je ne vois que ça. Je crois que je m’égare un peu là…sinon, les Britons parlaient le britonic, mais ce n’est pas alcoolisé. 

  
Source 

Boudicca: puisqu’on parle des Britons et de la conquête romaine,  je recase Boudicca, grande célébrité locale qui donne toujours de sa personne pour promouvoir l’industrie du tourisme à Colchester, presque 2000 ans après son heure de gloire…Boudicca était de la reine de Icenis, la tribu du coin que les romains ont un chouïa massacré civilisé pour construire leur capitale britannique.  Ça a légèrement contrarié cette charmante pacifiste qui a fait cramé tout Colchester en 60 ou 61, habitants compris (après que les romains aient amicalement tué son mari, une bonne partie de ses sujets et violé ses filles. On comprend son énervement!). Selon les témoins de l’époque, Boudicca était très grande, rousse, avait une voix de charretier et un caractère de cochon une autorité naturelle, mais bon, les témoins en question étant tous romains, si ça se trouve, elle était en vrai charmante et primesautière.  Pour une raison obscure Boudicca est considérée à la fois comme la première patriote britannique, alors qu’elle devait se moquer éperdument des autres tribus locales, et une féministe pétaradante. 

  
Source 

Bébé: j’en ai souvent…mais là, c’est fini, (freedom!!!!). Alors donc, pour les gens qui ne connaissent pas, un bébé est un petit être adorable, dont le volume sonore est inversement proportionnel à la taille des orteils, ou équivalent au poids de la couche après explosion remplissage. La première fois que j’ai appris que j’allais avoir un bébé, le test de grosses était défectueux, c’était la seule explication possible, puisque c’était évidemment les huîtres qui ne passaient pas. Depuis 3 semaines. Ou 5.  J’ai donc calmement  demandé  Marichéri d’aller en acheter un autre pendant que je reprenais mes esprits. L’autre affichant le même résultat, j’ai pu tranquillement paniqué pendant 9 mois. 

Beans on toast: une spécialité culinaire british, mais là je ne comprend pas… C’est fascinant, vous déversez des fayots noyés dans une sauce tomate sucrée sur une tranche de pain de mie,  voila. Les anglais adorent. Ça me dépasse…
 
Source 

On continu les B la semaine prochaine, j’ai encore des tas d’idées farfelues originales. 

Cet article, publié dans Les leçons d'histoire(s), vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour My Own ABC #6

  1. Excellent! Je suis en plein brainstorming quand j’ai deux minutes pour mon prochain A to Z challenge. J’adore lire ce que d’autres font. J’ai un faible pour ton Bretagne car j’aime la Bretagne mais aussi je trouve adorable tes souvenirs de vie avant les enfants. Bon dimanche et bonne semaine.

    J'aime

  2. Ca démarre fort les B avec la Bretagne en tête 🙂
    (et sinon, les beans on toast, je déteste pas… je dis pas que c’est de la grande cuisine mais ça m’arrive de m’en faire ! )

    J'aime

  3. LadySo dit :

    Déjà que j’aime pas leur Beans avec leur sauce rougeatre là, alors sur un toast en plus, j’en vois encore moins l’intérêt.
    Attends, il y a des beurres salé en Irlande ? Des vrais ? Où ça ? Il m’en faut absolument, je suis en manque !

    J'aime

  4. carrie4myself dit :

    Beans on toast and a tin of spaghettis: soooo British! Ca m’a toujours impressionne ca aussi, meme si j’aime les baked beans uhuh

    J'aime

  5. Zenopia dit :

    Mes parents étaient fan des beans… je n’arrête pas de le dire : je devrais être anglaise ^^ J’aime bien le concept de « paniquer tranquillement » 😉 bisous

    J'aime

  6. Cette fascination qu’ont les anglais et les allemands pour les fayots, c’est fou, quand même… Moi, je fuis ça comme le nouveau CD de Zaz, ça fait péter !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s