God save the Queen…or not! 


Attention, ce n’est pas un soutien à un régicide quelconque. Je n’en veux pas à la santé de Lizzie, que j’aime bien. On va parler uniquement de la chanson en elle-même. La question est musicale et sportive, pas plus. L’Angleterre (et pas la Grande Bretagne, précision importante) est en plein débat: doit-on trouver un hymne anglais? Ben oui, parce que le God save the Queen, c’est pour l’ensemble de la Grande Bretagne. C’est donc normal qu’il retentisse pour team GB and Northern Ireland aux JO par exemple, si par hasard ils gagnent une médaille. Mais dans les sports où chaque nation est représentée séparément, les écossais hurlent à pleins poumons  Flower of Scotland, les gallois braillent Land of my fathers, et les irlandais du Nord font leurs malins, un coup ils se regroupent avec la république d’Irlande (en rugby), un coup ils  font bande à part (en foot) et dans ce cas chantent Londonderry Air. Pendant ce temps, leurs petits copains anglais s’étiolent, ils n’ont…rien. Comme on ne peut pas les laisser bétement plantés en silence comme ça, sans le moindre flonflon martial au bord du terrain pendant que  les autres nations s’éclatent en fanfare, on leur met God save the Queen aussi, comme si ils représentaient toute la Grande Bretagne et pas que l’Angleterre…et bien, il paraît que c’est un problème. Des parlementaires, qui sont évidement débordés et n’ont que ça à faire se sont donc penchés sur la question, le débat fait rage à Westminster. Entre ça et décider quelles insultes envoyées à Donald Trump (si,si…), les députés ont un agenda chargé. 

  
 
Source 

Déjà, historiquement parlant, God save the Queen, c’est confus. Les français prétendent que cette chansonnette aurait été écrite  pour Louis XIV par Lully pour la musique, et une par une certaine madame de Brinon pour les paroles. Ça s’appelait Grand Dieu sauve le roi. Les anglais soutiennent que pas du tout, la musique aurait été composée par Purcell, ou peut être bien Bull,  voire éventuellement Haendel qui aurait copié amélioré la mélodie de Lully, mais bon…ce qui est amusant, c’est que la chose existait en allemand aussi, et que c’était chanté quotidiennement dans les écoles pour honorer l’empereur. On comprend pourquoi nos Royals, les pseudos Windsor ( en vrai les Saxe Coburg und Gotha) y sont attachés, ça doit faire partie des traditions familiales. God save the King (la chanson n’est pas sexiste, elle s’adapte selon le genre du monarque) a été joué la première fois en 1745, dans un théâtre , et admis comme hymne depuis le début du dix-neuvième. Je me demande si Charles chante  » Long live my glorious Mummy »…en tout cas, ça a l’air de marcher puisque Lizzie péte la forme à l’approche de ses 90 ans (c’est une image, je ne la connais pas personnellement).   

Si les parlementaires décident que les sportifs anglais (sauf si ils représentent la Grande Bretagne donc, c’est très clair tout ça) doivent avoir leur jingle attitré, il va falloir en choisir un. Il y a déjà des propositions. Apparament un truc qui s’appelle  »  Jérusalem » est bien placé pour l’emporter …c’est vrai qu’avec un titre pareil de suite, on sait qu’on a à faire aux anglais. Surtout que d’après les spécialistes, les paroles de William Blacke, un dangereux pacifiste, vaguement anarchiste et républicain se moqueraient en fait du sentiment patriotique, en plus de faire audacieusement de la pub pour de nouveaux moyens de transport (les « chariots of fire »… Je ne sais pas, peut être des chars romains à moteur électrique?). La presse cite aussi, comme hymne anglais possible « Land of hope and glory ». C’est vrai que ça sonne bien, c’est extrêment patriotique, et ça aurait été écrit sur les conseils de Edward II…mais bon, imaginez les rugbymen anglais (c’est un exemple au hasard, de toute façon, les français aussi ont été nuls) bramant ça avant de se prendre une pâtée que le terrain, ils auraient l’air malin avec leur « glory » . Sinon il y a aussi un truc  qui s’appelle « I vow to thee, my country » mais bon, d’après les sondages, c’est loin derrière, aucune chance de gagner au concourt de « l’hymne anglais qu’il est bien » , pas la peine que j’aille voir de quoi il s’agit. Non  parce que là, ça commence à me lasser un chouïa…

Bon plus sérieusement, cette histoire de fanfare sportive arrive en plein débat sur la devolution, c’est à dire les pouvoirs cédés aux parlements régionaux  par Westminster, une espèce de décentralisation. Le problème, c’est qu’il y a bien une assemblée écossaise, une galloise, une nord irlandaise (qui ont déjà toutes les trois des compétences spécifiques) mais pas une anglaise. Pour ne pas faire de frais supplémentaires, parce que bon, on a déjà un très joli parlement en état de marche à Londres, les députés proposent que les élus siégeant à Westminster mais issus de circonscriptions situées en Angleterre aient seuls le droit de débattre et de voter pour ce qui releverait de leur compétence régionale. Pendant ce temps, leurs petits copains écossais, gallois et nord irlandais peuvent aller se promener, se prendre une bière ou discuter de la meilleure stratégie pour les battre en rugby, et revenir siéger dès qu’on parle des affaires de la Grande Bretagne. C’est une réforme majeure, c’est tout à fait logique de commencer par le plus important, la musique. 

  

Cet article, publié dans Les leçons d'histoire(s), société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour God save the Queen…or not! 

  1. The Postman dit :

    Vous pourriez faire comme notre ancien premier ministre et utiliser la Marseillaise comme hymne national, non? Ca ne devrait pas poser de problème vu qu’en cas de match international, il vous resterez GSTQ 😉

    Aimé par 1 personne

  2. carrie4myself dit :

    J’en ai entendu parler a la tele. Gros débat.
    Et quelle idee d’y penser que maintenant?! Se sont ils donnes une date limite? ou faire un sondage?!

    J'aime

  3. J’avais entendu ça sur skynews la semaine dernière… j’étais surprise que tu n’en parles pas.. me voilà rassurée 🙂

    J'aime

  4. petiteyaye dit :

    « Pincez tous vos koras, frappez les balafons.
    Le lion rouge a rugi.
    Le dompteur de la brousse
    D’un bond s’est élancé,
    Dissipant les ténèbres.
    Soleil sur nos terreurs, soleil sur notre espoir.
    Debout, frères, voici l’Afrique rassemblée. »

    En remplaçant Afrique par Angleterre, on peut partager si vous voulez, pas de dispute autour de la paternité des paroles : c’est de Senghor mais ça nous fait une belle jambe puisqu’il n’a jamais sonné au jeux olympiques encore…

    J'aime

  5. LadySo dit :

    Dis donc, ça m’a l’air compliqué, la politique….Devoir choisir un nouvel hymne comme ça, fiou 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s