How to be an Essex Girl


Le premier dimanche de 2016, brutalement en buvant mon café, j’en ai eu marre de faire des top 10 toutes les semaines. J’ai une vie trépidante je sais…mais bon, ça me manque un peu en fait. Du coup, voilà un petit top 10 pour devenir une parfaite Essex girl. Je rappelle qu’en langage familier, ça ne veut pas juste dire une fille qui vient de l’Essex ce merveilleux comté d’élégance et de culture bêtement décrié par les Londoniens qui ne sont que des jaloux, non Essex girls, ça peut aussi se traduire par poufiasse. C’est encore un coup de ces fichus Londoniens. Je ne dis pas, au sud du comté, c’est vrai que c’est assez plouc. Mais bon, il se trouve que le sud de L’Essex, c’est aussi la banlieue de Londres, et toc! Au nord, on n’est que classe et distinction. Enfin, je me comprends…non, parce qu’on rigole, mais je rappelle que je vis dans l’Essex. Et que j’ai deux filles, dont une qui y est même née. Alors, attention à ce que vous dites sur les Essex  girls. Mais c’est vrai que certaines signes ne trompent pas.

  

Source
10-Les stilettos blancs…je ne les mets qu’en 10 car c’était surtout typique des Essex girls dans les eighties. Mais les talons aiguilles blancs ont fini par envahir toute la mode. De là à dire qu’en fait, les Essex girls sont des pionnières, il n’y a qu’un pas (ben oui, on parle de chaussures). Aujourd’hui, elles ont toujours une prédilection pour les chaussures immondes inconfortables voyantes: les plates formes géantes style échasses à strass, les Adidas à paillettes avec bandes léopard roses et semelles compensées de 25 centimètres, ce genre de choses. 

9-Niveau Coiffure, la Essex girl a très peu évolué depuis les années 80: elle fait toujours dans le volumineux, les couleurs improbables (plusieurs couleur en même temps) et le factice. L’Essex girl se coiffe à la bonbonne butagaz et au néon. Les racines apparentes sont une bonne chose. Les implants bien visibles aussi. Vous voyez Barbie? C’est trop sobre. 

8-L’accent…aaaah, l’accent essexien…I mean, ya know what I mean, innit? Et la syntaxe,  la conjugaison, la grammaire typiques de mon beau comté…L’Essex girl dira plutôt « you is » que  « you are ». Pendant que je grincerais des dents nerveusement. Je suis l’immigrée, je ne peux pas décemment corriger leurs fautes d’anglais, innit? (Pour ceux qui n’auraient  pas compris, c’est la contraction de isn’t it. Et je maintiens, c’est très East End, c’est à dire banlieue nord est de Londres, qui se trouve donc être aussi le sud de l’Essex. Mais on ne l’entend pour ainsi dire jamais dans le nord du comté. Hum)  

7-les vêtements: l’Essex girl aime ce qui brille. Le rose, le plastique et  les paillettes. Il se trouve que bêtement ce genre de vêtements s’arrête à des tailles 6/8 ans. Ce n’est donc pas du tout la faute de ces pauvres filles si elles ont l’air emballées péniblement dans un  déguisement  de leur petite nièce. C’est un complot de l’industrie vestimentaire. Vraiment, l’Essex girl ne fait pas exprès de  se retrouver avec un décolleté plongeant jusqu’aux rotules, et une jupe lui remontant sous les bras (on pourrait croire que ça s’équilibre, mais non).  Du coup, elle opte parfois pour un leggings, uniquement un leggings.  Comme ça, on voit mieux son string à paillettes. Sinon, elle aime bien les survêtements en velours, de couleur flashy, mais taille basse, jusqu’à mi cuisse à peu près, toujours pour rentabiliser le string à paillettes.

  

Source
6-heureusement, l’Essex girl compense l’étroitesse, pour ne pas dire l’absence de ses vêtements par une abondance de breloques qui brillent. Les vrais faux diamants sont ses amis. Elle n’hésite pas à porter fièrement la tiare en plastique lumineuse gagnée à la fête foraine (celle de Clacton on the Naze bien sûr. Je n’invente rien, ça existe, la preuve, je vous mets une photo) et elle l’assortit hardiment  de boucles d’oreille de 15 tonnes (chacune) imitant très bien un montage de chandeliers au chalumeau réalisé avec les orteils par son petit cousin. 

  

Source

5-L’Essex girl est une nostalgique. Il n’y a pas que pour la coiffure qu’elle est restée coincée sur les années 80. Elle applique le fond de teint non pas à la truelle mais à la pelleteuse. Elle s’enduit les lèvres de plusieurs couches de roses fluo, on dirait une bouée flamand rose , elle en met aussi autour des yeux, pour accompagner ses faux cils en béton armé, modèle râtelier. 

4-Bon, j’ai hésité…Beaucoup. Mais il faut être honnête. Alors voilà, l’Essex girl est semble-t-il à l’origine du vajazzle. Je suis désolée. Pourtant, j’aime beaucoup mon comté, mais là franchement je ne sais pas quoi dire . Quand je vous rabâche que l’Essex girl aime les paillettes. Il n’y a pas de raison de ne pas en mettre partout, absolument  partout. Je ne vais pas vous faire un dessin non plus! De toute façon, si vous n’avez pas compris, c’est que vous avez la chance de ne pas connaître, et c’est mieux pour vous. 

3-L’essex girl a un rire très particulier, mutin, très frais  et primesautier, à moitié alarme incendie rouillée, moitié chat qu’on étrangle, moitié Mariah Carey en plein récital (qui n’est pas une Essex girl, mais mériterait de l’être). L’Essex girl est considérée comme n’ayant aucun sens de l’humour, parce qu’elle n’a pas compris la blague. Mais comme elle est aussi très théâtrale et aime bien se faire remarquer, elle a donc tendance à multiplier les hennissements hystériques rires tonitruants et hors de propos. 

2- L’essex girl affiche en permanence le teint frais et pimpant d’une carotte trop cuite. Vous voyez les vestes réfléchissantes? Ben, les Essex girls n’ont pas besoin d’en mettre, elles sont bien  plus oranges que ça. 

  

Source 
1-Le look, c’est une chose, mais ça ne suffit pas. L’Essex girl se reconnaît par son attitude clairement je m’en foutiste, son sens de la mise en scène personnelle, son assurance à toute épreuve (non parce qu’elle sort comme décrit plus haut en public, au milieu de vrais gens. Si), son indifférence béate à toutes les critiques. Et bien, je trouve que c’est beau cette confiance en soi, alors que bon, comme ça à première vue, on pourrait penser qu’elle souffre d’un certain handicap en société.
 
Ces Essex girls existent vraiment, mais toutes les girls from Essex (filles de l’Essex) ne sont pas des Essex girls (poufiasses) non plus, loin de là. Des exemples au hasard, je crois qu’elles sont connues en France aussi : Ellen Mirren, Maggie Smith, Charlotte Rampling, Victoria Beckham, Kathleen J.  Raine, Sade (la chanteuse connue justement dans les eighties) entre autres sont de l’ Essex. Non mais. 

Cet article, publié dans Les tops 10, société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour How to be an Essex Girl

  1. C’est marrant, quand j’ai vu Essex Girl j’ai tout de suite penser « vajazzle ». What does that say about me? lol
    Bref, je suis sure que tes filles grandiront du cote classe de l’Essex, pas de soucis a se faire 😉

    J'aime

  2. J’ai bien ri en lisant cet article car on les reconnait de loin les Essex Girl, ca c’est sur qu’on ne peut pas les louper. La faute a la tiare en plastique, le teint orange et le rouge a levres! 🙂

    J'aime

  3. Je ne connais pas le vajazzle mais j’ai peur de comprendre…

    J'aime

  4. Audrey dit :

    Moi je connais le vajaazzle parce qu une Anglaise m en a parlé lors d’un dîner qui regroupait les collègues de mon mari. Elle est partie dans un fou rire très communicatif mais son partner a jugé qu’elle avait décidément trop bu et à préféré le à ramener à la maison 😊

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    J’avais de souvenirs de L’pool ou c’était pas mal aussi. Tes photos font peur tant c’est moche!!!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai vu pire, mais déjà que je me suis mis toute seule dans l’embarras a devoir expliquer vajazzle (OMG! Il n’y a pas que la maman de Marichéri qui me lot, son papa aussi. Tout va bien. Je vais finir par détester l’Essex tiens) je me suis contenté de ça.

      Aimé par 1 personne

  6. celine49 dit :

    Ahhhh mais dis donc tu devrais nous faire qq photos pour un projet projet 52 de MA, non ? J’ai l’impression qu’il y a des filles très photogéniques dans ton coin 😀 😀 (mais évite le vajazzle, je connaissais pas alors j’ai tapé sous google search urgghhhh !!!).
    Bisous

    J'aime

  7. fedora dit :

    ça donne envie 🙂 ou pas… c’est vrai que ça semble particulier 🙂 mais il y a de l’espoir (et ellen mirren ^^)

    J'aime

  8. Agdel dit :

    Je viens de chercher vajazzle… heu, ça existe vraiment ? Non, pas possible, ces photos sont des montages !
    Bon, ça va, Charlotte Rampling, c’est quand même la grande classe, du coup ça fait remonter la moyenne
    (tu vas surveiller tes filles de près, je suppose ?)

    J'aime

  9. Emmanuelle dit :

    Je crois que je vais me contenter des sobres explications de madame Pim de Pin et ne pas chercher sur Google … Si mon mari regarde l’historique il risque de ne pas comprendre … 🙂

    J'aime

  10. C’est une région où on pourrait exiler Nabilla (ça nous ferait de ces vacances) : elle pourrait y retrouver très certainement Paris Hilton.

    J'aime

  11. oxymord dit :

    J’ai emménagé dans le sud de l’Essex il y a quelques mois et je trouve tout cela bien vrai! J’adore la manière dont tu le racontes.
    J’ai déjà croisé des jeunes femmes dans leur plus beau survêt peau de pêche rose fluo, une coiffure so 80s que j’ai l’impression d’avoir voyager le temps et surtout par dessus tout un maquillage orange bronzé, fait à la truelle, à n’importe quel moment de l’année.

    J'aime

  12. Merci pour toutes ces découvertes 😂😂😂 de l’Essex girl au vajazzle… Je connaissais pas! Je me coucherai moins bête ce soir! Merci pomme de pin!😉

    J'aime

  13. La Carne dit :

    euh… OH MON DIEU!! le pire? c’est que je pense que j’ai une fille qui aurait facilement des atomes crochus avec les Essex machines choses… c’est effrayant!

    J'aime

  14. LadySo dit :

    La dernière photo me fait mal aux yeux 🙈

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s