Christmas play 


Hier après midi , c’était le grand moment tant attendu par PrincesseDiva, la première représentation de la Christmas play (il y en a une demain soir aussi mais ça va bien comme ça je n’y vais qu’une fois). On s’éclate. Ça  a commencé fort puisqu’il a fallu réveiller Toddler 5 en pleine sieste pour y aller. Ce qui ne l’a pas fait rire. Il a bramé  sur tout le chemin, refusant de mettre son bonnet de noël. On a débarqué alors qu’il faisait la corne de brume, juste quand  ça allait commencer. Pardon, excusez-moi, désolée par vos pieds, non, non,il n’est pas tombé, c’est sa voix naturelle, pardon, oui, il a du caractère, excusez-moi…on va se mettre au fond, ça sera plus discret.

Alors donc, on a eu droit à une version réécrite par les instits d’une adaptation assez éloignée d’une réécriture d’une comédie musicale vaguement inspirée du conte d’Anderson : la petite fille aux allumettes. L’important n’est pas la qualité littéraire de la chose, mais de pouvoir  y caser tous les gamins de l’école, en chansons en plus. PrincesseDiva était fin prête, attifée d’une chemise bleue  de son père que j’avais audacieusement coupé au niveau des manches et d’un voile positivement virginal, qui faisait  bien ressortir ses regards méprisants dès qu’elle se tournait vers la fille aux allumettes.  Elle voue une haine éternelle à cette gamine  qui a osé lui piquer le rôle phare. PrincesseChipie était juste contente d’avoir une auréole sur la tête, c’est rigolo. Toddler 5, impressionné par la foule était debout sur une chaise et réclamait le papa nouyel. 

  
Les instits avaient fait fort, la scène était magnifiquement décorée. Si. On ne se moque pas, j’ai vu bien pire. Parce que j’en ai vu, des Xmas plays…une bonne vingtaine. Je ne suis pas aigrie, mais bon, l’histoire est connue quand même…Et attention dans une école de Church of England, on ne rigole pas avec la nativité, il y avait même des projecteurs colorés, de vrais effets spéciaux, on a eu des jeux de lumières grandioses, de la fumée et des spots discos…Alors donc, seuls les rôles importants étaient en permance sur scène, c’est à dire les grands et quelques autres, dont PrincesseChipie, qui était co-ange-en-chef, mais je pense que c’est dû à sa taille uniquement. Même en étant promue dans la classe au dessus de la sienne, elle dépassait du troupeau des anges. Et c’est vrai  qu’elle est blonde, avec de long cheveux bouclés, elle a de grands yeux bleus, un teint de porcelaine (ou d’aspirine, mais c’est moins poétique)…un vrai petit ange qui a donc passé les trois quarts du spectacle à se gratter consciencieusement le nombril, bien en vue au milieu de la scène, et à bailler nonchalamment. 

Toddler 5 a adoré le défilé des rois mages, il a même fallu que je le retienne parce qu’il voulait participer. On sent qu’on est dans une école qui se donne les moyens de réussir et qui ne lésine pas sur le matériel. Dans la bible, ils sont mesquins avec leurs trois rois mages, franchement. Alors que trente, de suite, c’est beaucoup mieux…ils ont fendu la foule pour rejoindre la scène, tels une meute de petits Moïse à pompons (forcément, je ne pouvais pas y échapper, il fallait une comparaison de circonstance) emmenés par un troupeau de chameaux et de girafes, au son d’une musique mi danse du ventre pour club du troisième âge mi charmeur de serpents édentés. 

  
La petite fille aux allumettes, la star du show ne s’est pas démontée sous les regards de haine de PrincesseDiva  et a chanté son solo. Puis, elle a entrepris de se recoiffer gentiment, indifférente au chœur des enfants riches et comme à celui des enfants pauvre…Grand moment d’émotion ensuite, avec l’arrivée de Joseph et  Marie. Et donc le solo de Joseph, qui passait d’aubergiste en aubergiste pour trouver une chambre d’hôtel, mais bon un soir de fêtes, vous savez que c’est…(je ne veux pas  critiquer, mais si il avait regardé à l’avance aussi,  sur expédia par expemple…quel empoté ce Joseph). Il traînait derrière lui et par la main ma fille,  qui vraiment n’a pas l’air de l’apprécier du tout ce pauvre garçon. On voyait de suite qu’effectivement ça ne risquait pas d’être lui le père…je sens que je m’égare dangereusement. Joseph est le plus grand la classe, il est immense pour ses 10 ans et a une carrure de futur pilier de rugby. Le pauvre gamin était terrorisé, il nous a sorti sa petite chansonnette d’une voix de fausset, ça a donné à peu près whizzzzzz ghizzzzz iiii, mais dans un murmure, pendant que la fille aux allumettes ricanait bêtement. Et bien,  il a été chaleureusement applaudi, lui. Non mais. 

On a enchaîné avec le chœur  des anges, mené par PrincesseChipie qui en avait délaissé son nombril et par sa copine, qui se grattait le nez, elle. Puis les bergers et leurs moutons, dans une espèce de bourrée auvergnate disco, avec des fumigènes. C’est sûrement une métaphore, mais je n’ai pas bien suivi, parce que je devais maintenir Toddler 5 qui réclamait ses soeurs. PrincesseDiva peut se rassurer. Elle a au moins  un fan inconditionnel. Il ne comprenait pas pourquoi il n’y avait pas ses deux grandes soeurs à lui sur le devant de la scène tout le temps. D’abord, les autres, il ne les connaît même pas alors…

Et venu le grand moment, celui pour lequel on souffre depuis des semaines, celui qui a réduit mes tympans en bouillie,  et collé une migraine même aux chattes: la minute de gloire de PrincesseDiva. La scène plongée dans le noir, un spot juste sur elle, j’ai cru qu’elle allait exploser de fierté. Ça aurait fait désordre. Évidement, je suis totalement impartiale, je suis donc en mesure d’affirmer qu’elle a été formidable et qu’effectivement, c’est une injustice flagrante que la fille aux allumettes lui ait piqué le rôle star. Fille aux alumettes  qui a  eu droit à un deuxième solo, elle, mais pas à son spot lumineux personnel. C’est une consolation pour PrincesseDiva. 

  

On a eu droit ensuite à une danse non pas des pirates, comme les gamins l’avaient laissé entendre, mais des voyageurs, qui répandent la joie de Noël partout dans le monde depuis le côté gauche de la scène Bethlehem et au chant des flocons de neige dont les paroles se résumaient à la liste de course de l’instit des petits pour le repas du réveillon (il y aura  de choux de Bruxelles). Bref, sur la fin, les pauvres enseignants ont meublé avec n’importe quoi pour caser les petites classes.

L’assemblée des parents a bien sûr applaudi à tout rompre, soulagés que ce soit  enfin fini pour cette année fiers de nos enfants. Les  classe sont ensuite passées une par une  sur scène pour laisser les parents prendre des photos (ne cherchez pas, j’en ai choisi sans mes filles) . Et donc la fille aux allumettes a envoyé un méchant coup de coude  dans la gamine à côté qui lui faisait de l’ombre. Puis elle a insisté  pour rester toute seule sur scène et se faire prendre en photo sans ses camarades. Ma fille a raison cette gosse est insurportable. Sinon Toddler 5 était très content du spectacle, mais il a quand même trouvé que  l’histoire manquait de papa nouyel. Ces instits, aucune imagination! 

Cet article, publié dans vie de famille, xmas, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Christmas play 

  1. Comme si on y était 🙂

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Laaast Christmas n’a pas été chante?!
    Tssss aucun sens de l’esprit de Nouyel 😀
    Enfin tu peux dire maintenant: ca c’est fait! et vos oreilles seront en paix a la maison 😉

    J'aime

  3. Génial pour ta star en herbe ! même si la fille aux allumettes de base, elle fait rien que vouloir se faire remarquer par plein de moyens limite honteux…

    J'aime

  4. tarab2014 dit :

    Totalement excellent ! Ils savent y faire ces anglais…
    Moi je me coltine la corvée de spectacle de Noël ce matin, sans rois mages ni troupeau d’anges mais (à moitié) sans mon fils qui fait (demi) grève de spectacle. Alors se farcir les autres enfants bramant des chants de Noël et massacrant des bourrées sur Jingle Bells pour même pas voir son gamin y participer, si ça c’est pas un sacrifice de Noël je n’y connais rien…
    Merry XMas to all !

    J'aime

  5. fedora dit :

    ça a l’air… euh… charmant ^^
    nous on a juste marché de Noël, ce samedi… on a reçu un papier avec 3 choix : soit on réserve le bricolage fait par notre enfants pour le jour du marché, soit on ne le prend pas et on le laisse à la vente, soit on le paye avant si VRAIMENT on a un empêchement samedi… (le vraiment est VRAIMENT écrit en majuscule)… je te laisse deviner ce que j’ai coché ^^

    J'aime

  6. chinesekoalas dit :

    Le projecteur pour elle toute seule, moi j’dis, ca fait tout ! Tu m’etonnes que la craneuse n’y a pas eu droit !

    J'aime

  7. Je n’aurais jamais cru rire autant en lisant un billet en rapport avec La petite fille aux allumettes, merci à toi ! Ton récit est tellement précis qu’on s’y croirait !

    J'aime

  8. LadySo dit :

    Elle a l’air assez teigneuse, la fille aux allumettes, là. La jalousie de ne pas avoir eu le spot de lumière peut-être 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s