Walking to school


Toddler 5 grandit. Il commence à se lasser de sa poussette et il est hyperactif et infatigable fait preuve d’une certaine vitalité. Je le laisse donc de plus en plus marcher pour aller chercher ses sœurs à l’école. C’est vrai, maintenant qu’on habite à 5 minutes, pourquoi s’en priver? Ça nous permet d’ailleurs inexpliquablement de mettre une demi-heure pour faire le trajet. Ça l’occupe à défaut de le fatiguer (moi par contre…)

On commence par la chasse aux Shouuuuuz. Si. Je rappelle que Toddler 5 est apprenti bilingue. Bref, il cherche ses chaussures, ses shoes. Parce qu’il tient absolument à les ranger lui même le matin en rentrant de l’école. Sous l’évier. Dans la panière à linge, sur l’oreiller de L’Ado, dans la gamelle des chattes…enfin bref, pas dans le placard à chaussures, ce serait trop simple. Après on attaque la danse du manteau. Parce que Toddler 5 est un grand certes, mais il a besoin d’aide. Il se met à tournoyer sur lui même comme un derviche tourneur sous acide pendant que j’essaie d’attraper un bras au vol et en pure perte pour lui enfiler au moins une manche, tant pis si il a la capuche sur les fesses. Je suis persuadée d’avoir entendu la chatte en rire. Cette bête se fiche de moi, c’est evident. Je n’ose même pas imaginer dans quelques semaines quand il faudra mettre écharpes, gants et bonnets, on s’y prendra deux heures  à l’avance, pour être dans les temps. Après ce saucissonage approximatif dans son manteau, Toddler 5 est ravi et je suis déjà épuisée, échevelée, et en transe alors qu’on a toujours pas quitter  la maison. 

Toddler 5 est très serviable, il entreprend ensuite de m’aider, il va chercher mes chaussures (bêtement dans le placard), enfin généralement une sandale rouge  et une bottine noire. Je ne vois pas pourquoi cet enfant insiste pour que j’adopte le même look que L’Ado. Enfin bref. Comme je ne vais pas assez vite, il m’encourage, si c’est pas mignon. Quick mamaaaaan, Quiviteuh! 

On peut y aller. Ah non, hurlement strident sur le pas de la porte, le voisin, qui a repéré nos horaires et était sorti pour nous harceler dire bonjour manque de faire  une attaque. On a oublié le cartable. Ben oui, Toddler 5 a bien remarqué que ses sœurs prennent leur cartable pour aller à l’école, donc lui aussi, même si c’est juste pour aller les chercher. On ne lui fait pas. Si  ça se trouve , sans le cartable, on arrive pas jusqu’à l’école. Restons prudents. Le voisin est carrément affalé dans les mûriers, pour ne pas nous louper quand on ressort.

-ah, ben, il est en forme aujourd’hui! 

-oui…comme tous les jours…

-au moins, il sait ce qu’il  veut, Ahaha. J’ai vu vos grands partir ce matin, ils ne mettent pas encore  d’écharpe? Ah, ben vous non plus…Sinon, vous n’êtes pas encore venus voir nos photos d’Égypte?

-il faut que j’y aille, je pars chercher les filles à l’école.

-Le plus simple c’est que je passe prendre un café et je vous les montrerai. Il  rentre bien comme d’habitude ce soir Marichéri? Je sais qu’il veut les voir. ( en vrai, il l’appelle par son prénom, anglicisé. Il a décidé qu’ils étaient potes. Best friends for ever et tout ça. Ce n’est pas réciproque…mince, j’aurais dû mettre « DarlingHusband »)

-je lui en parlerai, je dois y aller.

-j’ai remarqué , hier il est rentré  plus tard. Je me demandais… Alors, j’ai regardé sur internet, ils disaient que les trains avaient un problème.

-c’est ça, bon, à bientôt!

-bon alors je passe quand ? Pour les photos? 

-je vais être en retard, au revoir! 

On part enfin, Toddler 5 a son cartable. Il accepte de donner la main en sortant de l’allée. On a pas fait trois mètres qu’il veut revenir en arrière, pour admirer un tracteur. Mamaaaaan, tractor, tractoooor! Oui, mon chéri j’ai vu, il faut y aller. Todlder 5 refuse de bouger, les pieds fermement ancrés dans la boue du talus jusqu’aux coudes. Tractoooooor! Mais qu’est-ce qu’ il fiche encore, ce fermier! C’est pas possible, il est toujours là à l’heure de l’école, pour faire son malin, il a pas un autre champs pour aller y promener son tracteur? En plus, on est encore près de la maison, le voisin va rappliquer…bon, Toddler 5 tu fais bye bye au tracteur et on va à l’école. Heureusement, il y a une flaque de boue qui fait diversion un peu plus loin, Todlder 5 pique un sprint pour sauter dedans à pied joints. Puis il insiste pour marcher dans les feuilles mortes qui se collent sur ses shouuuuz et son pantalon trempé, il est ravi. On dirait qu’il a écrasé un troupeau de poules rances, mais c’est pas grave. 

  
Source

Il s’extasie ensuite parce qu’il a vu passer un « vion » dans le ciel.  Non,  mon chéri, c’est un oiseau.  « Bird vion? » Ok, si tu veux. On continue le nez en l’air pour trouver d’autres vions, et pour louper le trottoir et s’etaler. Je parle de moi bien sûr, puisque Toddler5 lui, a bien vu le trottoir et  l’oiseau qui s’est posé dans un buisson. Qu’il tente d’escalader aussitôt, mais il prend peur devant une sorte de fourmi.  On progresse trois minutes sans incident, poursuivi par la fourmi, ce qui permet à Toddler 5 de commenter le parcours:

-un tree, une tuture, une tuture, un tree, un tree…

C’est fascinant. Mais on avance bien. Soudain, la distraction absolue, Toddler 5 a vu un bus débouler au coin de la rue (mamaaaaaaaan, busssssss, bussssss!), on s’arrête donc pour l’admirer et lui faire coucou énergiquement. Pour peu que le chauffeur soit sympa, il fait aussi coucou et klaxonne, Toddler 5 est en transe. Pour fêter ça,  il part en courant et dans la direction opposée, avec moi soufflant derrière comme un hippopotame asthmatique. Non, on va à l’école, c’est par là. Après huit tours autour d’un tree, pardon d’un arbre, je le rattrape, bon ça suffit, on va finir par être en retard. Il est toujours hilare, j’ai l’air  d’une théière en ébullition, la choucroute toute ébouriffée,  et le manteau plus débraillé que celui de Toddler 5. Juste quand on commence à croiser d’autres mamans allant à école. Dont une avec un  chien…Alors là tout dépend. Si Todlder 5 lui trouve une bonne tête, il le pursuit sauvagement : »play avec me, chien-dog » . Si au contraire, il décide d’être terrorisé, il se lance dans l’ascension de sa mère à mains nues par le mollet droit en poussant des cris de dément. Il n’y a aucune logique à sa réaction, le même chien peut le terrifier aujourd’hui et lui paraître éminemment  sympa demain. Si il a peur, il se cramponne à moi, façon velcro en finissant de défaire mon manteau pour attaquer mon pull, histoire que j’arrive à moitié déshabillée à l’école. Si il veut jouer avec le chien, je dois lui courir après au milieu des aboiements. Des siens, je veux dire, puisqu’il essaie de communiquer avec le chien. Le résultat est le même au niveau vestimentaire, en tout cas pour moi.

Heureusement on arrive enfin au Green, l’espace vert devant l’école. Avec son aire de jeux. Toddler 5 non, le tobbogan est tout mouillé! Et on va être en retard pour tes soeurs. Pour montrer sa désapprobation et le fait qu’il refuse d’avancer plus loin, il s’assoit directement dans une flaque, si tu veux  que je bouge, tu vas devoir venir me chercher. J’y plonge donc aussi, je récupère un gamin trempé, couvert de boue, et hurlant de rage. Ça suffit, si tu continues, je te remets dans la  poussette! Ce qui est bien avec un enfant aussi jeune,  c’est qu’il n’a pas encore un sens de la logique tres développé. Le fait que la poussette soit restée à la maison n’atténue en rien la menace, il repart en me donnant gentiment la main…Pour monter sa bonne volonté, il décide de cueillir un pissenlit, là au milieu de la flaque, et de me l’offrir. On a mis une demi-heure, mais ça y est, on est arrivé à l’école et il rejoint les enfants de son âge pour jouer dans la  cours en attendant que les grands sortent.  

Ce qui fait plaisir à voir, ce n’est pas que Toddler 5 s’entende aussi bien avec ses futurs camarades d’école, c’est que leurs mamans sont à peu près dans le même état que moi. Du coup, on se salue poliment et on essaie de passer inaperçu, au milieu des parents d’enfants plus grands. Qui n’ont pas la jambe gauche couverte de boue jusqu’aux oreilles, ni de pissenlit dressé tout droit dans les cheveux ou leur manteau qui pendouille lamentablement, lesté par un tas de feuilles mortes. Ils ont présentables. Eux. 

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Walking to school

  1. Mathieu dit :

    Je me demandais, tout à fait, innocemment: ce serait possible que quelqu’un filme ce trajet???

    Aimé par 1 personne

  2. bypimprenelle dit :

    Mon dieu, j’aimerais une video !!! Tú viens de me faire mourir de rire ! Il a quel age ce petit canaillou !

    J'aime

  3. fedora dit :

    Pardon… je ne me moque pas… je ris avec toi, si, si… 🙂

    J'aime

  4. carrie4myself dit :

    Je vois tres bien la scene! 😀
    Essaye de speeder le trajet en parlant du chien qu’il verra a l’école et avec qui il pourra jouer.
    Ou alors : faire un sprint, pour voir celui qui arrive le plus vite a l’école….
    En tout cas, tu dois etre hyper sportive avec tout ca 😉

    J'aime

  5. on s’y croirait !!!J’adore le coup des poules rances écrasées !!!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je me suis un peu lâchée pour les poules…il y a des fois comme ça, j’ai besoin d’écrire n’importe quoi, ça m’évite de perdre patience! Il est content d’aller à l’école en marchant, on va continuer, mais ça ne me simplifie pas vraiment la vie.

      Aimé par 1 personne

      • Tu m’étonnes… Je me souviens de quand Melle 3e a lâché la poussette et qu’on allait à pied à l’école le matin…

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Pour le matin, il râle mais il part dans la poussette, hors de questions de mettre les filles en retard. Par contre, il revient à pied, et le dois le contrôler tout en tirant la poussette. C’est une joie. Je me dis que ça le fatigue…

        Aimé par 1 personne

  6. Tu viens de me faire mourrir de rire! Ce qui me plait c’est que c’ets ton 5eme et que c’est toujours le bordel!

    J'aime

  7. Il est space ton voisin et un peu lourd, voire beaucoup, non ?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Très! C’est notre seul voisin, mais il est réussi. Il vient juste de prendre sa retraite, mais sa femme travaille toujours, alors il s’ennuie tout seul toute la journée.

      J'aime

  8. agdel dit :

    Et Supermummy, elle doit avoir ses petits derniers qui lui donnent gentiment la main, ont les chaussures bien cirées et les cheveux soigneusement peignés, non ? Et elle glisse vers les autres mamans un regard compatissant…
    (le mien, il planquait ses chaussures SOUS le meuble à chaussures, ou n’importe où ailleurs dans la maison, idem pour le manteau ou pire, les clés ; ce qui est certain, c’est qu’avant même d’être sortie de l’appartement, j’étais dans un état d’énervement pas possible)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je suis sûre qu’en fait, c’est pareil chez les supremums. Mais elles se préparent des heures à l’avance avec leur gamin pour épater la galerie au portail de l’école. Gamins qui sont coincés et piquent une crise d’adolescence ignoble après (j’ai connu une SuperMum qui faisait sa maligne pendant des années…et elle a craqué quand sa fille parfaite a soudain viré goth à cheveux violet. Hihihi)

      J'aime

      • agdel dit :

        Oh là, là, il y avait une famille au concert mardi, terrible : tous les gamins en uniforme, les filles en jupes bleu marine (et c’est rare, en France), même l’ado, qui devait avoir 15 ans et tenait un livre à la main, un vieux bouquin que son père venait de lui donner, je n’arrivais pas à lire le titre mais il y avait « paradis » dedans, les deux petits (4-5 ans environ se sont assis tout devant et n’ont pas bougé de toute l’heure !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Ils sont drogués? 😀

        J'aime

  9. Mélina Bee dit :

    Il est trop cool Toddler 5, pourquoi? Parce que sauter dans les flaques/la boue c’est trop cool. J’ai parfois 4 ans, et là c’est le moment type. J’ai acheté des bottes Aigles quand j’ai été à Londres 1 semaine après Noël il y a deux ans (et elles ont bien servi) depuis, c’est mon grand jeu (quand il n’y a personne pour me voir faire, of course). Puis franchement, bird-vion c’est top comme mot!

    J'aime

  10. LadySo dit :

    Ahah, au moins, avec Toddler5, tu dois avoir tes bonnes 30 minutes de sport par jour, c’est bien ça. Et c’est du sport qui change en plus ;).

    Par contre, ton voisin, il est space. Très lourd sur les bords. Il ferait presque peur….

    J'aime

  11. laurence (@lopalomita) dit :

    ah merci ! je reviens de WE et n’avait pas lu les derniers posts, et celui ci me fait un bien fou après les nouvelles terribles en France qui, je le crains, ne sont qu’un début… alors te lire et découvrir avec tendresse les super mots composés de toddler et t’imaginer, échevelée, courir partout comme une folle me détend et me remplit de joie absolument non coupable… et je rejoins les autres : une vidéo serait vraiment top ! merci very beaucoup toddler

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Oh merci…bon, tu m’as convaincu, je vais m’y remettre. Je n’ai pas eu envie de poster quoique ce soit ces deniers jours, à part des photos. Mais keep calm and carry on.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s