Scottish crime 


Il s’en passe des choses en Écosse! Non, je ne vais pas vous parler des indépendantistes, qui font peur à David  Cameron, bouh (c’est normal,  il ne peut pas les comprendre, il a un nom écossais lui, pas un nom de poisson: après Mr Saumon, c’est maintenant Mrs Esturgeon qui mène le parti indépendantiste écossais. Sérieusement.). Je ne fais pas non plus allusion à la vie nocturne trépidante dans les quartiers mal famés de Glasgow ( cela dit, je n’y ai jamais fichu les pieds, si ça se trouve,  c’est charmant, malgré une réputation épouvantable. C’est juste la presse anglaise qui se moque par pure désinformation anti-écossaise.). Non, c’est bien plus grave que ça. Un crime calamiteux s’est produit à Canna (ça n’a rien avoir avec un mariage ou du vin, en Écosse, on préfère la bière de toute façon) dans les îles Hebrides. Je suis certaine que ça va captiver les foules. Sans compter qu’il faut vraiment que j’arrête de me perdre dans mes parenthèses, ça devient confus. Mais c’est un autre sujet. 

 

Thetimes.co.uk 

C’est inimaginable, la population toute entière est bouleversée et scandalisée. C’est à dire que tous les habitants de l’île dont furieux, comme un seul homme. Les 20 habitants donc. Figurez-vous qu’un acte de malveillance ignoble a été commis à Canna, le premier depuis 50 ans. Les îliens ont organisé une sorte d’épicerie coopérative qui est gérée à tour de rôle par les volontaires. C’est très moderne, tout est en libre service, on se sert, on note dans un cahier ce qu’on a pris, on paie dans une boîte et voilà. C’est même ouvert  la nuit, pour permettre aux pêcheurs qui ont des horaires infernaux de se ravitailler quand ils veulent. Et bien, le volontaire qui est venu vérifier la caisse samedi matin à constater un vol. Carrément! Le ou les délinquants ont emporté sans noter et sans payer des bonbons, des gâteaux, des piles et du café. Et comme ces monstres ignobles ne reculent devant aucune bassesse, ils n’ont pas hésiter à dérober aussi six bonnets de laine! Mais dans quel monde affreux vivons-nous? Oui, enfin surtout les écossais hein, ce n’est pas pas dans l’Essex que ça arriverait. Déjà, chez nous, il fait beau, on met des casquettes pas des bonnets en ce moment…

La police écossaise enquête, à distance, malgré l’énormité du crime. Ils n’envoient même pas un agent voir sur place. C’est peut-être par prudence, on ne sait quel criminel endurci a pu commettre un tel forfait, il ne faudrait pas qu’il s’en prenne aux force de l’ordre. Quelqu’un  capable d’attaquer sauvagement toute une famille de bonnets en laine ne peut être qu’un monstre sanguinaire sans aucun respect pour la police. Un appel à témoins a quand même été lancé. Si un aigle royal  a vu quelque chose, qu’il contacte les  autorités de suite. Parce qu’ il y a beaucoup plus d’aigles que d’habitants humains, statistiquement, si il y a un témoin, il y a plus de chance que ce soit un volatile. Et ils ne sont pas impliqués dans l’affaire, les bonnets sont beaucoup trop grands pour eux. Où alors c’est une ruse? 

Bref, les cannaïens sont bouleversés. C’est terrible, surtout qu’on peut pratiquement parler d’une vague de criminalité puisque le dernier délit commis auparavant sur l’île ne remonte qu’ à 1960, quand une planche en bois avait été dérobée dans l’église. On ne dira jamais assez comme les Hebrides sont une terre de danger, Bagdad à côté, c’est de la rigolade. Et combien la presse britannique n’a parfois rien à dire. J’adore ce genre de News capitales. 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Scottish crime 

  1. Lexie dit :

    Ça me fait rire, ceci dit je comprends qu’il y ait une certaine réaction de la part des iliens, car ça peut être la porte ouverte au dysfonctionnement d’un système relativement admirable (enfin je trouve) qui fonctionnait jusqu’ici plutôt bien ? Non ? Ou c’est moi qui vit dans un conte de fées lol. Bref, que fait Hercule Poirot?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est vrai, leur coopérative était basée sur la confiance, et maint’enat, ils ne vont plus pouvoir fonctionner comme ça. J’ai bien ri, mais c’est un peu triste.

      J'aime

  2. petiteyaye dit :

    Géniale cette épicerie collective ! J’espère que le voleur sera démasqué pour ne pas en mettre en cause le fonctionnement… ça me fait penser aux charrettes de pommes et aux kiosques à journaux en Allemagne qui sont en libre-service. En France on aurait déjà volé les pommes, les journaux, les caisses à argent et les charettes depuis bien longtemps !!!

    J'aime

  3. Ca pourrait pas être une vilaine blague d’un gamin du coin en mal de sensations fortes ???
    En tous cas, oui, clairement, c’est une information capitale 🙂

    J'aime

  4. La Carne dit :

    merde… c’est drôle et c’est triste à la fois… C’est drôle parce que… ben voilà quoi… sacrés cannaïens! Pis c’est triste parce que leur concept de base était beau… mais là… ils vont devoir revoir leur système non?

    J'aime

  5. Marie B dit :

    Heu… famille nombreuse étrangère qui avait froid à la tête??? Et ne lisait pas l’anglais?

    J'aime

  6. Leodamgan dit :

    Que dire de plus? C’est un système basé sur la confiance, il ne peut donc fonctionner qu’avec des gens de confiance, hélas… Mais le criminel est peut-être un étranger?

    J'aime

  7. angele78 dit :

    Mais que fait Lizzie???? Franchement, on se demande….
    ^ ^

    J'aime

  8. Euh mais non Glasgow ca craint pas! Je t’assure vient faire un tour ici!

    J'aime

  9. Agdel dit :

    C’est vrai que c’est un peu triste. Moi, ça m’a toujours étonnée, les boîtes à journaux en Allemagne, car effectivement, en France, ça ne fonctionnerait pas. Mais j’aime tellement ce système basé sur la confiance ! Sur l’Ile d’Yeu, nos voisins très sympathiques (qui nous avaient prêté leur maison de vacances) nous avaient demandé de laisser leur voiture sur le port avec les clés dedans, sur le coup ça m’avait inquiétée, mais justement : qui volerait une voiture sur une île de 3 km de long ? Pour aller où ?
    Ce sont des gamins qui ont fait le coup, probablement (les bonbons, les bonnets, la caisse intacte…) Pas de problème pour les parenthèses, tant que tu en refermes autant que tu en ouvres, j’arrive à suivre ! ( et le cas échéant, pour éviter les parenthèses dans les parenthèses, on peut aussi utiliser des tirets longs — comme ça — ainsi les mots restent bien rangés dans les phrases)

    J'aime

  10. LadySo dit :

    C’est beau de croire en l’espère humaine comme ça, mais ils auraient du s’en douter. Ce n’est peut-être pas un cannaïen, mais comme il y a de moins en moins de personne qui respectent quoi que ce soit, c’était presque évident que ça arrive.
    Je sais que c’est un peu triste de penser ça, mais ce n’est pas la première fois que j’entends parler de ce genre d’acte, et ça me désole

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s