Stairway to…headache.


Ce n’est pas que je manque cruellement d’inspiration (enfin, bon, un peu quand même…), mais j’ai eu la soudaine envie de parler de mon escalier, en entendant mon troupeau monter joyeusement dans un boucan d’enfer, se poussant sur les marches  comme une bande de lions affamés prêt à fondre sur le palier innocent pour passer en premier. C’est évident, une milliseconde de gagner sur son frère ou sa sœur, c’est vital. En tout cas, c’est bruyant et je n’ai pas envie de repartir aux urgences alors on se calme. Espèces d’enfants d’hystérique.

 

(Source, ben non, ce n’est pas chez moi, mais ça ressemble. Sauf qu’on voit bien qu’il n’y a ni enfant ni chat qui prennent cet escalier)

Déjà notre escalier est un original, et il  affiche la couleur dès l’entrée: on est chez des français. Comme avec  notre chatte anglaise qui comprend mieux « poisson » que « fish », on n’a pas hésité une seconde à franciser l’escalier. Ça peut paraitre bizarre pour ceux qui n’ont jamais mis les pieds de ce côté de la manche, mais les anglais ont la manie tenace de recouvrir systématiquement leurs escaliers de moquette, sûrement pour mieux glisser. C’est pénible. Alors certes, ça permet de travailler sa souplesse, puisque ça facilite les saltos arrières avec récupération acrobatique sur le genou gauche et le coude droit en bas de l’escalier (et hop, sans les mains!) , mais c’est esthétiquement douteux. Parce qu’on a eu, dans nos divers escaliers britanniques, de la moquette bleu roi à petites fleurs, de la rouge et orange à rayures, ou de la bleue verdâtre légèrement brillante. C’est simple, j’avais toujours envie de prendre une pirogue pour descendre l’escalier, vue la couleur et je vérifiais 50 fois par jour qu’il n’y avait pas une fuite de la baignoire, style cascade. Bref, quand on est arrivé dans notre maison actuelle, notre escalier était recouvert d’un joli motif écossais dans un camaïeu vaguement marron allant de la diarrhée du nourrisson au dégueli de chat du plus bel effet (ne me remerciez pas, ça me fait plaisir de partager). Donc, j’ai harcelé sans relâche  gentiment suggéré à  Marichéri d’enlever tout ça, j’ai poncé les marches une à une pendant des jours et j’ai peint et vernis la chose. Ça surprend toujours nos visiteurs. Notre escalier est français, en bois apparent, shocking! J’en étais très contente, pendant 5 minutes. 

C’est là qu’entrent en scène les enfants. Quand un troupeau de gamins imitant la charge d’une vingtaine d’éléphants aérophagiques au galop dévale mes jolies marches en bois dans un boucan à faire trembler les vitres, je me dis que la moquette avait quand même une utilité. PrincesseChipie est une enfant pleine de vie. Elle ne sait pas monter l’escalier normalement, non, il faut qu’elle saute de marche en marche, dans un vacarme assourdissant. Et comme ça la met de bon humeur, elle chante à tue tête. Imaginez la chanson de Frozen, mais avec un accompagnement à la grosse caisse.  Toddler 5 monte à 4 pattes, en poussants des cris d’excitation suraigus, puisque l’escalier, c’est la voie directe pour aller envahir les chambres de ses aînés, et mettre un bazar infâme dans leurs jouets. GeekAdo monte en pensant à autre chose ( la théorie de la relativité, la masse des trous noirs, son repas de midi…) et il se rétame vaguement une fois sur deux, en se rattrapant à la rampe avec des airs de grue épileptique et en secouant la chose avec force. Non seulement il fait  grincer la rampe, mais en plus il jure comme un charretier sa mère, c’est très élégant. L’Ado rampe péniblement, en râlant de fatigue parce que c’est une dépense physique monstre de monter cet escalier. C’est carrément fasciste, pourquoi on n’a pas un ascenseur? PrincesseDiva fait sa diva, très digne, sauf qu’il faut qu’elle passe devant tout le monde. Ça vire donc au pugilat infâme, avec envolée de couettes, cris de cochons qu’on égorge, espadrilles (vertes) qui volent. En général, mes enfants mettent 10 minutes pour monter 21 marches. Et me flanquer la migraine.

On pourrait croire que l’escalier est calme la nuit. C’est faux. La chatte aime bien jouer aussi. Elle se planque sur une marche derrière la rampe et saute sauvagement sur quiconque à l’idée de se lever pour aller chercher un verre d’eau. Si elle a des insomnies, elle fait ses griffes bruyamment sur ma jolie rampe (que j’ai donc poncé comme une folle pendant des jours) et qui maintenant est toute chevelue. Sale bête (la chatte, pas  la rampe, quoique ça lui donne un petit côté yéti). Ou alors, elle prend sur elle de veiller sur le sommeil de la maisonnée, en montant la garde totalement endormie sur la première marche. Et quand quelqu’un qui n’y voit pas bien sans ses lunettes, se lève peniblement le matin, met machinalement le pied dans l’escalier, en nettoyant ses verres, ce quelqu’un que je ne nommerais pas (on a presque tous des lunettes dans cette maison, il n’y a aucune raison pour que ce soit forcément moi) manque la crise cardiaque en sentant une masse molle et poilue sous ses orteils. Je vous passe les cris d’orfraie de la chatte qui part bouder trois marches plus bas dans une envolée de poils et mes miaulements hystériques ou l’inverse (oui bon d’accord, mais ça aurait très bien pu être quelqu’un d’autre). Et ma migraine carabinée qui s’en suit. 

Bref, notre escalier est un endroit très, très bruyant. Si par miracle on arrive à déménager un jour, je crois que je garderai la moquette cette fois, pas pour  faire sourdine, mais pour faire couleur locale bien sur. 

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

54 commentaires pour Stairway to…headache.

  1. carrie4myself dit :

    Oh oui les escaliers avec la moquette, tout comme la moquette dans les salles de bain, Wc, et parfois donc cuisine.
    Ca « eponge » le bruit la moquette en effet. Essayez de prendre celle intitulée: grand passage pour votre prochaine maison……
    Bon courage pour ta migraine; caresser un chat permet de destresser y parait….. 😉

    J'aime

  2. Dès que tu entends ta tribu s’approcher de l’escalier, hop! écouteurs sur les oreilles et solo de Jimmy Page en boucle… La solution était pourtant dans ton titre!

    J'aime

  3. Je hais la moquette dans les escaliers ! Me demande pas pourquoi, je sais juste que je hais ça !
    Ceci dit, il manque à ta collection de bruits d’escalier celui du dé à jouer qui dévale les marches, s’arrête en bas, et puis peu après re-dévale les marches… un poil aidé par le chat quand même… à la fois pour dévaler et pour remonter… Je crois vraiment que le dé à jouer, c’est pire que le bout de Lego dans l’escalier.. peut-être parce que ça semble beaucoup plus amuser le chat qui donc y passe plus de temps ???

    J'aime

  4. AnneFromReading dit :

    Nous aussi, on a un escalier sans moquette ! C’est même juste pour ça qu’on a acheté la maison, je crois 🙂 Mais je confirme, c’est super bruyant. Et en plus, chez nous, quand on est dans les toilettes sous l’escalier et que quelqu’un monte (avec légèreté, bien sûr), il y a de la sciure de bois qui nous tombe sur la tête… trop classe 🙂

    J'aime

  5. LA solution pour ma Mimine (RIP) quand elle voulait nous réveiller était de faire ses griffes sur le support en bas de l’escalier (devenu légèrement concave et chevelu aussi, le support) à 6 heures du mat’ ça résonnait comme dans un tambour…!

    J'aime

  6. Carole dit :

    Tiens nous aussi on avait enlevé la moquette rouge sur notre escalier. Après ponçage et peinture, ça lui donnait un air des Hamptons. Et 10 jours après, on est partis à l’autre bout du monde. Finalement, ce sont nos locataires qui en profitent!

    J'aime

  7. fedora dit :

    Chez mes parents, il y avait de la moquette partout aussi… et chez mes grands-parents (donc chez moi maintenant), aussi à l’étage… escalier compris ! c’est la première chose que j’ai enlevé… et sinon, le chat ne peux pas monter 😀

    J'aime

  8. Ton escalier me rappelle la bande-annonce de Paddington !

    J'aime

  9. Leodamgan dit :

    Je ne comprends pas. Il me semble que des marches vernies sont plus glissantes que de la moquette, non? Ceci dit, chez moi, ce sont aussi des marches vernies (j’ai déjà fait des glissades sur arrière-train d’ailleurs 😉 )

    J'aime

  10. laurence dit :

    il est magnifique ton escalier ! mais il faut surtout très américain car c’est en voyant toujours des escaliers bicolore comme ça dans les films que j’ai décidé de faire le mien de la même façon… j’y ai mis un vernis anti glisse… et j’en ai bavé car tout était bien marron fonçé dégueu teinte , j’ai mis 15 jours à poncer les 2 paliers et donc les 2 escaliers y afférant… alors BRAVO je sais quel patience et quels maux de cou et dos tu as eu en t’y penchant

    J'aime

  11. petiteyaye dit :

    beurk, de la moquette ! j’avais oublié que ça existait… Au Sénégal les escaliers sont construits en dur et carrelé (pour ceux qui en ont les moyens), le problème est plus dans l’horizontalité et la régularité des marches d’escalier entre elles… du coup quand tu tombes c’est bruyant aussi !

    J'aime

  12. janeiro23 dit :

    oh vu ton descriptif je suis ravie de ne pas en avoir hihi!!

    J'aime

  13. LadySo dit :

    J’ai du mal avec les escaliers avec moquette. Ça enlève de l’élégance à la maison je trouve. Par contre, c’est vrai aussi que ça camoufle un peu le bruit ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s