Talking your way into Oxbridge


Il y a quelque temps, L’Ado a reçu un courrier de Cambridge, pour l’inviter à une journée découverte de la faculté de langue. Je précise que L’Ado n’est qu’en première année de lycée qui en compte deux, et donc n’a pas du tout commencé à remplir son dossier d’inscription aux universités. On n’en fait qu’un qui est envoyé à toutes les universités qu’on demande. Si vous avez une bonne tête, ils vous prennent, et bien apparament, si vous parlez une langue étrangère, ça marche aussi! Ça marche même tellement que Cambridge présélectionne comme ça de pauvres petits ados innocents et essaie de les attirer à tout prix (vraiment à tout prix, une année à Cambrige ça vaut £9000 rien que pour la fac).

  
Habituellement Oxbridge n’a pas besoin d’utiliser des subterfuges viles pour attirer le boutonneux, comme le font les autres université. Je pense notamment au club de rencontre pour Royals à la meilleure université écossaise, St Andrews. Les parents de Kate Middleton ont du payer des frais de scolarité démentiels pour avoir le droit d’y envoyer leur fille défiler en sous-vêtement sous le nez de William. Je ne sais pas si St Andrews propose un degree (une licence) spécialisé dans ce genre de chose, mais en tout cas, ils n’hésitent pas à faire faire des tournées dans tous les établissements du pays à des étudiantes blondes et en mini-jupes pour distribuer des brochures publicitaires. Ils ont même été jusque dans l’ancien collège de L’Ado. Rien de tout ça avec Oxbridge, un peu de sérieux. Selon les facultés (forcément, vous n’allez pas dans le même département si vous faites physique quantique ou hébreu ancien, quoique d’où je suis-sur mon canapé- les deux se rejoignent fortement), Cambridge est la seconde ou cinquième meilleure université au monde. Voilà, en toute simplicité. Vous imaginez bien qu’ils n’ont pas besoin du marketing sournois de St Andrews pour remplir leurs amphis. 

Mais alors que tous les ans Cambrige refuse sauvagement des troupeaux entiers de pauvres petits lycéens qui s’y croyaient déjà, la faculté des langues est une des rares à avoir un taux d’entrée en augmentation. En langue, vous avez 44% de demandes qui sont acceptées contre un taux moyen pour toute l’université de 21%, c’est intéressant. Il faut dire aussi que le commun des mortels n’essaie même pas d’entrer à Oxbridge (contraction de Oxford et Cambridge). Il n’y a qu’une poignée de gamins qui osent leur adresser leur dossier, pas seulement parce que ça coûte une fortune, mais aussi parce qu’ils savent que ça ne sert à rien et qu’on n’a droit qu’à cinq demandes au total. C’est comme avec les trois vœux dans Aladin, pas la peine d’en gâcher un pour rien. Évidemment, il faut postuler soit à Oxford soit à Cambridge, on ne peut pas demander les deux. Je rappelle que les deux universités se détestent et s’affrontent en embarcation à rame sur la Tamise depuis des siècles. On ne rigole pas avec la tradition. On peut faire les 5 demandes dans une même université, mais pour 5 facultés  différentes. C’est totalement idiot, mais c’est possible. Mais encore une fois, pas pour Oxbridge, vous demandez un département et vous vous y tenez, ne nous éparpillons pas. Bref, vous avez droit à une chance et une seule.

Mais de moins en moins de lycéens anglais étudient une langue étrangère. En principe, ils ne font que trois matières, 5 pour les plus têtus, il faut choisir. Forcément, L’Ado étant bilingue par le simple fait du hasard et de la bougeotte de ses parents, il a passé l’équivalent du bac en français avec 5 ans d’avance…on ne peut pas dit qu’il se soit foulé pour l’avoir brillamment, il en rit encore. Et comme il fait en plus espagnol et italien, avec une aisance de prononciation et de gestuelle venant directement du sud-ouest, mais que n’ont pas naturellement  les petits anglais assez réservés, il se fait remarquer. La faculté de langues de Cambridge a donc décidé de lui sauter dessus. C’est très gentil de leur part, mais plutôt qu’une jolie lettre pleine de compliments flatteurs pour L’Ado, un petit mot à l’adresse de notre compte en banque serait plus convaincant. Même pas une phrase, juste un chiffre:  le pourcentage de réduction  qu’ils nous proposent pour s’assurer que notre petit génie polyglotte les honorera de sa présence dans deux ans. Non, vraiment pas? Juste un petit effort?…Ils sont mesquins, à Cambridge! 

Le seul petit problème, outre le fait que ça coûte un rein, d’étudier les langues à Cambridge, c’est que L’Ado est certes très flatté de l’intérêt qu’on lui porte, mais il veut faire littérature anglaise. Et pour ça, il n’a pas reçu d’invitation. Enfin bon, il va aller voir, pour être poli. Il  paraît qu’il y a un repas offert, c’est toujours ça de pris.

Cet article, publié dans conseils pratiques, société, vie de famille, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Talking your way into Oxbridge

  1. Mélina Bee dit :

    La classe! Rien à dire de plus, c’est carrément la classe ^^
    Honnêtement, je ne dirais pas non à St Andrews non plus, faut pas être trop difficile. J’suis sûre que eux ils ont le chauffage dans les amphis, contrairement à nous!

    J'aime

  2. celine49 dit :

    Et pourquoi l’Ado il va pas faire lettres anglaises à la Sorbonne ?
    Il serait major de sa promo facile et ça te coûterait pas un bras 😛
    Bisous

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Il y avait pensé, il y a quelques années, mais ça ne le tente plus. Il y a effectivement un service à l’ambassade qui s’occupe de placer les enfants d’expats dans les universités françaises, mais si coup on ne l’a pas inscrit.

      J'aime

      • celine49 dit :

        C’était une solution pourtant. .. histoire de découvrir la vie estudiantine en France. Et de mémoire c’était plutôt sympa, même si pas de défilé en petite culotte même devant des princes… pardon ça m’a trop fait rire 😉

        J'aime

      • pomdepin dit :

        C’est absolument authentique, on doit toujours trouver les images sur Google. La presse les avait ressorti au moment du mariage « l’instant où il a craqué », ben tiens!

        J'aime

      • celine49 dit :

        Arffff !!
        Enfin en même temps le pauvre je le plains un peu à cause du harcèlement qu’il a dû subir de la part de toutes les mères d’étudiantes et leurs filles 😛

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Il semblerait qu’il se soit aussi pris quelques râteaux… 🙂
        Oups, ça se dit toujours?…mon français « jeune » commence à dater!

        J'aime

      • celine49 dit :

        Ben quand même tu me rassures.
        Oui oups ça se dit ou du moins moi je le dis. .. ce qui n’est pas forcément une garantie pour le côté jeune 😉

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Au moins, c’est compréhensible, c’est toujours ça! C’est amusant parce que du coup L’Ado parle en français comme un ado d’il y a 20 ans!

        J'aime

      • celine49 dit :

        Je te dirai bien qu’il faut qu’il rajoute qq carrément – grave – genre – ta mère pour faire plus djeunz mais ça c’est le vocab pardon wording de mes ados de boulot qui ont entre 25 et 30. Du coup je me rends compte que j’ignore comment parle un ado français. ..

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Yeah, wicked!…bon, je ne suis pas très douée en jeune en anglais non plus! 😀

        J'aime

  3. Leodamgan dit :

    C’est fascinant le système scolaire et universitaire anglais! Vais-je y comprendre quelque chose un jour? 😉

    J'aime

  4. nolwenn dit :

    Le problème c’est que tu n’as que 2 reins. Ton mari aussi. Soit un tota lde…4 reins. Et 5 enfants. Donc comme il faut un minimum d’égalité entre la progéniture, il n’est pas envisageable de vendre un rein. Le petit dernier n’aurai plus rien… Enfin j’dis ça, mais tu fais c’que tu veux de tes reins hein !! En tout cas, tout le monde n’a pas ma chance d’avoir Cambridge qui nous court après !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est dommage qu’il ne veuille absolument pas faire langue vivante! Et j’ai bien compter aussi pour les reins…en plus Marichéri prétend qu’il en faut au moins un pour vivre. On a un problème! 😀

      J'aime

  5. Pour cette question des reins, en fait, faut pas le vendre, faut l’hypothéquer …et l’Ado doit te rembourser avec un de ses propres reins ensuite, ça devrait laisser le temps qu’il finisse un peu ses études avant que l’ainée des filles n’y arrive… Du coup, c’est GeekAdo qui passera un rein pour ta 2e fille… et l’ainée des filles pour Toddler5…
    Ah non, on peut pas demander ça à ses enfants ? zut !
    (mais sinon, grave la classe quand même pour l’Ado ! )

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je ne fais pas la frimeuse, c’est quand même par hasard qu’il est bilingue. Et il n’ a pas été invité par le département littérature!

      Aimé par 1 personne

      • Je dis pas que tu fais la frimeuse hein 😉 Mais même si c’est pas le département littérature, ça le fait !
        Et puis, ça veut pas dire que le département littérature ne voudra pas de lui…

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Je sais, mais je me sens un peu gênée, on dirait une SuperMum qui se gargarise des résultat scolaires de ses enfants! Cela dit, il a quand même un peu de mérite, c’est le seul qui soit vraiment bilingue. Tous les autres font des fautes en français (GeekAdo est à la limite du compréhensible parfois) et ont parfois un accent anglais qui ressort.

        J'aime

      • Tu es fière de l’Ado, y’a pas de mal à ça 😉 Et puis, c’est pas comme si tu lui inventais des résultats ou que tu le poussais à coup de cours particuliers…
        (et puis tu assumes tes pizzas surgelées, tout va bien ! )

        J'aime

      • pomdepin dit :

        J’assume complètement! J’ai toujours eu du mal a m’extasier sur les résultats de L’Ado en français, ça me paraissait normal. Je me rends compte avec les autres que finalement, il a peut être des facilités!

        Aimé par 1 personne

  6. Marie B dit :

    Le repas de Cambridge, il y a de la pizza?

    J'aime

  7. fedora dit :

    n’empêche, ça en jette je trouve 🙂

    J'aime

  8. Mon frere est a cambridge ou il etudie le droit pendant 1 an (Erasmus), et bien, je peux te dire qu’il galere, c’est hyper dur et il y a beaucoup de travail. Mais, pas de doutes, ca en vaut drolement le coup 🙂

    J'aime

  9. janeiro23 dit :

    je n’imaginais pas à quel point les frais d’université était aussi élevé! top du top pour l’ado 🙂 moi j’admire les gens polyglottes, mon cher et tendre est comme ça il a une aisance avec les langues déconcertantes grrrrrrrrrr

    J'aime

  10. La Carne dit :

    tu te rends pas compte sur un CV: désiré par Cambridge!! ça le fait pas ça? 😉 bon… c’est ballot… mais il est sure pour la littérature anglaise? Sans rire, j’étais persuadée qu’en venant vous chercher, vous auriez droit à une tite ristourne… genre je sais pas moi… les livres offerts… 😀

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Rien, ils sont radins! Et L’Ado est formel, il ne veut pas faire langue. L’université de l’Essex, c’est moins classe, mais c’est moins cher et il est prioritaire en étant local, il devrait pouvoir y faire littérature sans problème. Évidemment, il préférerait aller plus loin…en fait c’est peut être pour ça qu’il en veut pas faire langue à Cambridge, c’est trop près de chez nous!

      J'aime

  11. petiteyaye dit :

    Et 3 cartons de pizza en moins pour ta future terrasse…

    J'aime

  12. sandra dit :

    Youpi grace à tes billets et surtout aux réponses aux posts j’ai appris qu’un service à l’ambassade placé les étudiants français vivant à l’étranger( je n’aime pas trop le mot expatrié surtout quand c’est un choix qui n’a rien à voir une expatriation fiscale, politique, alimentaire ou sécuritaire mais je n’en trouve pas d’autre!) Mon ado va quitter le lycée français pour un bahut anglais et je m’inquiétais de savoir si nous devions retourner en France comment nous ferions avec son British degree?? encore faut-il qu’il parvienne à entrer dans un 6th form!!!

    J'aime

  13. LadySo dit :

    Ouh, c’est la classe ça. J’aurais bien aimé avoir une lettre pour étudier les langues étrangères moi (ce n’est que depuis que je suis en Angleterre que je me suis rendue compte que les langues, c’était sympa. J’aurais dû faire LEA).
    En tout cas, c’est vrai que ça ne coûte rien de faire au moins la visite. Par contre, vu le prix, c’est vrai que faire Littérature Anglaise, ça ira peut-être mieux au porte monnaie. En plus, ils pourraient tout de même faire un effort, vu qu’ils viennent le chercher. Faire un don de quelques milliers de livres sterling, ça ne doit pas être si dur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s