Hospital top 10


Ce qui est sympa à l’hôpital c’est que malgré une connection internet préhistorique, j’ai du temps pour taper un billet, d’un doigt sur mon téléphone. J’ai même une nuit complète, de 9 heures du soir, quand commencent les réjouissances de mon top 10, jusqu’à 7 heures du mat quand Toddler 5 vient de succomber à une fatigue démentielle depuis moins de 5 minutes et que les infirmière décident que c’est l’heure du lever. 



10- L’hôpital, c’est convivial: on vit avec ses voisins de chambrée. Et toute leur famille, la petite dernière qui vomit partout, pour jouer à la malade aussi, la grand mère un peu dure d’oreille qui hurle et le cousin simplet qui vient nous baver dessus parce que c’est rigolo, on parle une langue bizarre. Ça s’appelle de l’anglais correct. Crétin. 

9- L’hopital, c’est musical: le bruit des chariots, qui passent et repassent 24/24 devant les portes toujours ouvertes de la chambrée, la sonnerie du telephone au bureau des infirmières qu’il est apparement interdit de décrocher, le cling mélodieux des plateaux repas qui volent en attendant de servir le petit dej (faut bien s’occuper. Un plateau sans activité nocturne inutile s’etiole vite), l’aspirateur qui se promène tout seul dans les couloirs, purement par jeu… Tout ça crée une symphonie de bruits du plus bel effet. Où sont les calmants?

8- L’hôpital c’est festif: bip-bip-biiip-bip (l’alarme quand une perfusion se défait. C’est mutin une perfusion, mais les infirmières sont de petites malignes, elles ne vont pas se déplacer pour si peu). Tut-tûûû-tut, le bouton d’appel pour les infirmières (ahaha, cette bonne blague, elles nous ont vu venir, on s’est ligué avec les perfusions pour essayer de les faire bouger, mais ça ne marchera pas!). Ouin-ouin-ouiiiiiiiiiiiiiiiin : le gamin à côté, 8 ans, une angine et qui braille comme un veau depuis 5 heures alors que les trois autres de la chambrée, dont 2 bébés en pleine crise d’asthme se tiennent sages. C’est encore mieux que la musique du carnaval tout ça! Et quand l’alarme incendie se déclenche à cause d’un faux contact, c’est l’apothéose (Avec défilé des infirmieres, qui pour une fois réagissent et détalent dans le couloir).

7- L’hopital, c’est multiculturel: vous saviez que  » bobo » veut dire « muet » en swahili? Qu’une infirmière Espagnole se vexe quand un papa anglais demande si elle est portugaise? Qu’il est scientifiquement prouvé qu’une maman française et un docteur bangladeshi ne peuvent pas se comprendre en anglais, sans passer par le truchement d’une infirmière roumaine? 

6-L’hopital, c’est touristique: ça permet de préparer sereinement ses futures vacances en sachant quels endroits eviter. Et oui, les mauvaises langues prétendent que les infirmières de nuit ne font rien, alors qu’elles prennent sur elles de discuter bien fort de leurs dernieres vacances pour que vous puissiez ne pas aller où elles camperont. Par exemple à Thingy Playas (en Espagne) ou la discothèque est top et la sangria pas chère. Ou à Thingyñao (au Portugal) où il y a des étudiants allemands trop mignons. Ou à Thingykos (là, je ne sais pas , peut-être en Grèce?) où la discothèque est bien aussi, et en plus l’ouzo est gratuit pour les filles (ça se confirme, ça doit bien être la Grèce).

5- L’hôpital, c’est animé: quand une petite fille de 18 mois a émis un léger pleur et que la maman du braillard s’est permis une réflexion parce que ça dérangeait son veau. Il a fallu l’intervention d’une infirmière attirée  par le spectacle, pardon :dévouée à son métier pour séparer les deux mamans. 

4-L’hopital, ça permet de repousser les limites de l’impossible. Qui a dit qu’il fallait dormir et manger pour survivre? Entre la bouillie pré-digérée servie avec grâce aux heures hospitalières des repas (diner à 17 h) et l’animation continue toute la nuit, on bat des records Toddler 5 et moi! D’ailleurs il faut que je me renseigne auprès du Guinness book, si ça se trouve on est être bon pour y rentrer! 

3- L’hôpital, ça permet de tester sa patience. Parce qu’il en faut pour supporter tous les points au dessus. Dit autrement, l’hôpital ça permet de tester ses instincts de psychopathe. Où est ma kalachnikov? Que j’aille directement régler le problème du braillard et de sa mère. 

2-L’hopital, ça fait pleurer mon bébé. Il n’a plus vraiment mal, mais il pleure quand les infirmières lui refont son bandage autour des attelles. Il est terrorisé par les radiologues. Il se méfie des médecins qui ne font rien qu’à lui regarder la jambe. 

1-L’hopital ça guérit mon bébé. Mais si ça pouvait le faire plus vite, ça nous ferait bien plaisir à tous (Maricheri et le reste de la tribu comprise).

La prochaine fois je vous parlerai des joies de l’hôpital le jour. C’est rigolo aussi.

Edit: merci encore pour vos messages ici, sur FB et HC et pour les mails. Je suis desolee de ne pas répondre, mais ça me touche beaucoup. Comme la connection saute tout le temps, et que j’attends les moments de sieste de Toddler 5, je n’y arrive pas. 

Cet article a été publié dans Les tops 10. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Hospital top 10

  1. Odile dit :

    Allez courage !! On ne peut que compatir…. Je suis d’accord avec toi c’est pas cool du tout ! Des bises ,

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Les hostos, partout ou on va est un vrai livre; il s’y passe toujours quelque chose!
    Bon courage a vous tous et heureuse de savoir que Toddler5 va mieux. Keep on going 🙂
    Xxxxxx

    J'aime

  3. Je me joins à tous pour vous souhaiter beaucoup de courage et de patience !

    J'aime

  4. sandra dit :

    De tout coeur avec vous 2 et le reste de la tribu bien sur….j’ai survécu 5 jours à un truc pareil en banlieu parisienne mais c’était pour mon 2ème accouchement donc plus sympa! ça vous fera un super souvenir dans quelques années…euh non peut-être pas quand même.

    J'aime

  5. griseldis dit :

    Tiens on utilise le même mot toutes les deux pour qualifier un enfant « audible » qu’on aimerait piquer en cachette avec une épingle : VEAU. Curieux comment une famille inconnue (la vôtre) et que l’on ne connaîtra jamais,sauf via vos billets, peut soudain prendre du relief et de l’importance. Je vous souhaite de bientôt vous retrouver à la maison dans une relative quiétude loin des legos qui glissent.

    J'aime

  6. dhelicat dit :

    courage jespere que ton bebe va bientot rentrer a la maison ou il sera chouchoute pour oublier ces mauvais souvenirs meme sil ne pourra oas marcher encore on est mieux chez soi! plein de bisous

    J'aime

  7. Marie B dit :

    L’hôpital est un mal nécessaire… parfois 😦

    J'aime

  8. Suzanne dit :

    Oh punaise (traduction polie de hil de pute :)) ton top 10 est effarant. Et pourrait s’appliquer à beaucoup d’hôpitaux ici aussi.
    Bon courage encore, surtout environnés de ces spécimens. ..

    J'aime

  9. ELLA dit :

    Je me doutais bien que vous réussiriez à dépeindre la situation avec humour, même si ce que vous vivez est difficile Merci pour ça. J’espère que tout ira très bien pour votre BB et que vous pourrez vite retourner chez vous, même avec un plâtre , A nouveau bon courage à vous et à Toddler5.

    J'aime

  10. Leodamgan dit :

    En France aussi, il en faut beaucoup pour faire bouger les infirmières dans un hôpital.
    Ceci dit, le système hospitalier anglais n’a pas une très bonne réputation en France mais ce sont peut-être des jaloux qui parlent?
    Je note, quoiqu’il en soit, que tu sembles passer tes nuits à l’hôpital, ce qui te permet sans doute de surveiller tout ça.
    Bon courage, le bout du tunnel n’est sûrement pas loin!

    J'aime

  11. celine49 dit :

    Hé ben l’hôpital c’est quelque chose. .. je compatis beaucoup et je souris quand même un peu : ça me rappelle les séjours à la mater où tu peux dormir entre minuit et 5h mais avec la lumière de la salle de bain sinon la sage femme allume tout quand elle passe voir le bb. Toutes les heures !!
    Allez gros gros bisous à vous et plein plein de courage de par delà la Manche.

    J'aime

  12. bbbsmum dit :

    et tu ne perds pas ton humour ! t’es vraiment top ! bisous à partager avec ton pauvre ptit loulou ❤

    J'aime

  13. lanabc dit :

    Je suis de tout coeur avec vous et je croise les doigts pour que vous sortiez vite de là…

    J'aime

  14. Blue Edel dit :

    En tout cas, je suis ravie de te lire, tu as une pêche qui n’est pas donnée à tout le monde et ton humour est toujours là au taquet 😉
    ça fait plaisir de te lire même si on se doute que tout ça n’est pas de grand repos pour toi.
    courage en tout cas 😉

    J'aime

  15. cathnounourse dit :

    L’hosto, j’y vais le 19 mais je sortirai le 20 au soir 😉
    Bon courage!

    J'aime

  16. bypimprenelle dit :

    Bizz, je compatis +++
    J’espère que ton petit loup va mieux !

    J'aime

  17. Finalement, l’hôpital en GB, ça ne vaut pas mieux que l’hôpital en France 😦
    Alors j’espère que Toddler5 sera vite vite vite guéri et que vous pourrez rentrer chez vous vous reposer enfin… Bisous !

    J'aime

  18. La Carne dit :

    et dire qu’on se prend la tête pour trouver des clubs de vacances alors que l’hôpital est là…
    sinon, pour le record, tu me diras. Nan parce que moi, une fois, ils m’ont laissée 36 heures sans rien me donner à manger, alors que je ne devais même pas être a jeun…

    J'aime

  19. TheMouse dit :

    Ben dis donc… C’est vrai qu’un hôpital c’est tout sauf silencieux… Le tout est que toddler5 soit mieux!!!

    J'aime

  20. Alex dit :

    Bon courage! Pour avoir passé plus de 5 semaines en 4 mois dans différents hôpitaux aux Émirats Arabes Unis je compatis de tout cœur. Bon rétablissement à Toddler5 et bon courage à toi!

    J'aime

  21. angele78 dit :

    Bon courage. Tous les hopitaux sont pareils. Et le pire, c’est quand tu es en maternité. C’est impossible de se reposer. Plein de bisous à toi et bambin5.

    J'aime

  22. Isabelle dit :

    L’hôpital si froid, impersonnel et pourtant tant nécessaire… Courage…

    J'aime

  23. MumChérie dit :

    Tu sais garder le sourire, bravo, vous en avez bien besoin ! Bises à tous les 2, et à toute la tribu qui doit vous attendre !

    J'aime

  24. petiteyaye dit :

    ma pauvre… et pauvre toddler 5… Je pense à vous 167 fois par heure, et depuis notre retour de brousse michco est interdit de duplo… pour la petite histoire « bobo » chez les peulhs ça veut dire « bébé », on ne sait jamais si tu restes encore quelques jours, ça pourrait te servir !! courage 😉

    J'aime

  25. Bon courage à tous! Beaucoup d’humour malgré tout, mais on sent bien derrière tes mots la fatigue, la lassitude et le stress bien compréhensibles d’une telle épreuve. Bon rétablissement à Toddler5 et plein de bisous magiques qui guérissent tout! 🙂

    J'aime

  26. Polina dit :

    Je compatis de tout coeur … ça fait plaisir de voir que tu arrives encore à conserver ton humour, malgré ce qui arrive. Tiens bon ! Et des bisous magiques à ton bébé.

    J'aime

  27. Ping : Very Inspiring Blogger’s Award | Blue Edel

  28. lavandine1 dit :

    Oh la tribu et maricheri doivent bien être embêtés …..toutes les taches ménagères à faire…. En plus à ton rtour tu vas avoir plein de choses à nous raconter. Soigne bien toddle5. Gros bisous à tous les 2 !

    J'aime

  29. LadySo dit :

    Tu gardes ton sens de l’humour, et c’est ce qu’il faut. En tout cas, ça n’a pas l’air chouette l’hôpital. Je croise les doigts pour que vous puissiez rentrer vite !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s