End of an industrial era


En parcourant joyeusement le site de BBC News ce matin, je ne suis pas juste tombée sur la dernière sortie pétaradante de Boris Johnson, l’ébouriffé maire de Londres (et possible premier ministre…) qui prétend que les apprentis jihadistes sont en fait de grands frustrés qui s’énervent comme ça pour compenser leur problèmes sexuels. Sacré Boris, toujours le mot pour rire. Mais il y avait aussi un petit titre, dans un petit coin, tout emprunt de nostalgie. Vue mon humeur naturellement primesautière, je me suis jetée dessus (après avoir bien ri avec Boris). Les gas holders ou gazometers de tout le pays sont en train d’être démontés. Je sens que la portée de la chose vous échappe. C’est très simple. Un gas holder, c’est cette sorte de bracelet pour Tour Eiffel, comme sur la photo.

IMG_1283

Ces énormes structures de métal qui parsèment le paysage des villes anglaises depuis plus de 200 ans ont participé à la révolution industrielle et urbaine de l’ère victorienne. Le gaz y était stocké et distribué selon les besoins. Il y a une sorte de citerne souterraine à leur base, contenant de l’eau. On y conservait le gas pendant les périodes calmes et la citerne montait dans la structure en métal, puis descendait aux périodes de fortes demandes quand le gas partait alimenter les usines et chauffer les maisons et ainsi de suite. Je sens que c’est très clair, c’est fou comme j’explique de manière limpide. Mais bon, juste au cas où, j’ai pris le schéma explicatif de la bbc. Si ça vous captive vraiment, il doit probablement y avoir une entrée Wikipedia. J’irai bien regarder, mais ça m’ennuie profondément. Je n’ai jamais pu supporter les cours de physique au lycée, j’ai toujours pensé que le prof était un grand malade mental ou un frustré sexuel (il faut que je me renseigne, il a peut être viré jihadiste?), à prendre son pied à faire passer des courants électriques pervers dans des ressorts grincheux à travers des miroirs malveillants, ou quelque chose comme ça (j’ai fait un bac C, j’en ris encore).

IMG_1284-0

Tout le côté technique de la chose me fait donc bailler d’ennui. Par contre, je comprends tout à fait les défenseurs des gas holders qui essaient de les faire classer avant qu’ils disparaissent tous. Il y a une espèce de grandeur pathétique dans ces monstres de métal, totalement inutiles aujourd’hui, qui rouillent d’ennui dans l’indifférence générale, en pleine ville ou dans la périphérie. Il en reste une trentaine sur Londres. D’après National Grid, la compagnie publique qui gère le réseau, ils coûtent une fortune à entretenir et surtout ils prennent bêtement de la place là où on pourrait construire de beaux immeubles pimpants, comme à Bethnal Green (banlieue riante de Londres, près du stade olympique à faire passer les abords de la Gare du Nord à Paris pour un jardin d’enfants adorable, un peu comme dans les télétubbies, mais sans les télétubbies justement, ces espèces de spermatozoïdes en peluche, avec un cintre sur la tête).

On ne peut pas préserver tous les gas holders bien sûr, mais pourquoi ne pas en garder quelques uns. C’est quand même plus joli qu’un HLM, non?

IMG_1285

L’info et les photos viennent de BBC news

Cet article, publié dans société, Tourisme, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour End of an industrial era

  1. Bernieshoot dit :

    il en reste quelques uns en France je crois et ça fait clairement partie du patrimoine de l’industrialisation

    Aimé par 1 personne

  2. Mélina Bee dit :

    Oh mais c’est dommage s’ils les enlèvent tous, ça fait partie de l’histoire (même si le processus de la chose je ne le comprends pas, j’ai fait un bac L, on peut pas tout avoir). Puis ça doit être sympa pour faire des photos. C’est triste quand même! Mais Boris est rigolo, c’est vrai ^^

    J'aime

  3. fedora dit :

    Ma matière forte, c’était physique en secondaire… tu crois que je dois m’inquiéter ? 🙂

    J'aime

  4. carrie4myself dit :

    😀 « télétubbies justement, ces espèces de spermatozoïdes en peluche, avec un cintre sur la tête », je suis mdr!!!!
    Euh jamais vraiment prête attention a ces machins de gas. Mais ils aiment leurs vieilleries en GB. Ca et la ficelle dans les salles de bain entre autre!

    J'aime

  5. Y’a pas : à l’époque on savait faire joli et pratique à la fois !
    Sinon, je crois que j’ai compris le principe … L’idée, ça doit être de maintenir une pression minimale tout en n’atteignant pas une pression maximale.. L’ancêtre de la zone anti-déflagration en quelque sorte !

    J'aime

  6. Meghan dit :

    Tu m’as tuée ! En plus de prof d’histoire il faut que tu fasses physique ! C’est absolument captivant et surtout hilarant ! En tous les cas, c’est clair que ces grands squelettes de fer paraissent vulnérables et sont autrement plus captivants que de bêtes parallélépipèdes (waouhh! j’ai des restes de géométrie !)) de bêton et de verre moins costauds !

    J'aime

  7. TheMouse dit :

    Et s’ils construisaient un « grand 8 » à l’intérieur… Ce serait plus fun!!!

    J'aime

  8. La Carne dit :

    ben ils pourraient en garder quelques uns…. comme témoins du passé…

    J'aime

  9. Leodamgan dit :

    On devrait leur trouver une utilisation, non? Je suis certaine que dans un Disneyland, on en ferait quelque chose…

    J'aime

  10. petiteyaye dit :

    Je m’insurge en première position car il y a des hlm très beaux.
    d’une certaine manière ces gas holders sont beaux aussi donc pas tous, mais je suis pour en préserver tout de même un ou deux au titre du patrimoine industriel. Pourquoi pas en faire un site d’accro gas holder ? (je fais référence à l’accro branche).
    Pour la petite histoire dans la ville où je bossais en france il y avait 2 grandes cheminées edf, elles ne servent plus à rien mais ont été conservées, d’éminents urbanistes ayant décrété qu’elles constituaient un repère dans le paysage urbain. Et bien après mûre réflexion je me suis attachée à ces petites cheminées. Et puis imagine new york sans les twin towers……

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Apparement, le problème pour les transformer vient de la cuve, ça coûte très cher à sécuriser, d’après National Grid. Je ne vois pas le problème, puisque quand ils les démontent, ils enlèvent la cuve de toute façon.

      J'aime

  11. pyckacoud dit :

    Yes un sujet ou je peux étaler ma culture !!

    Alors on peut faire d’une pierre deux coups : on garde les gazomètre et on y colle des hlm dedans. Cest ce qui a été fait à Vienne http://www.wiener-gasometer.at/de
    Il y en a 4 reliés par une galerie marchande de mémoires et ils y ont fait des appart branchouilles, des commerces et des bureaux (Ca s’appelle la mixité sociale!). 4 archis pour 4 réservoirs, un de ceux la est fait par jean nouvel. C’est tres sympa.
    Sinon en Allemagne ils ont utilisé d’ancien site sidérurgique pour faire des parcs, la nature qui reprend ses droits je trouve toujours Ça poétique.
    Et les hlm n’existent plus depuis longtemps, maintenant on dit logement social.
    Merci les études !!

    J'aime

  12. Je suis ignare en matière de physique (Bac A… 🙂 ) donc pour moi ce sont de beaux Meccanos géants , non…? Blague à part il y a le même genre de débat un peu partout, est-ce de l’archéologie industrielle digne d’être sauvegardée, ou des mammouths dangereux qu’on doit exterminer?

    J'aime

  13. Lapetiote dit :

    Ah mais ça sert donc à ça!!! Ca fait *des années* que je me demande à chaque fois à quoi servent ces constructions. J’en avais vu à Liverpool puis à Glasgow et je n’ai jamais eu le courage d’aller sur internet pour résoudre le mystère. Sûrement parce que je n’aurais pas su quoi taper dans google euuh « truc en metal rond paysage britannique ». Un grand merci alors 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s