Oh, Childminder, where are thou?


Aujourd’hui, je ne rigole pas. La rentrée approche. Les enfants reprennent l’école la semaine prochaine, dans le désordre. On a trois écoles cette année, et donc trois jours de rentrée différents, je sens que ça va être pratique. Je risque d’envoyer la plus jeune au lycée, le collégien en primaire, et le grand chez la nounou, la Childminder. Ou pas, puisque que la charmante dame qui devait garder Bébé 5 vient de m’informer gentiment, comme ça, en passant, juste un petit texto, que finalement ça ne va pas être possible. Youpi. Je reprends les cours une semaine après la rentrée (il ne faut pas rêver, le français, ça n’est pas la matière prioritaire!), j’ai 10 jours pour trouver une solution. Je ne suis pas du tout contrariée.

IMG_0809.JPG

Le childcare, la garde des enfants non scolarisés est un vrai problème en Angleterre. L’école commence à 4 ans, avant c’est la jungle. Et même après, puisque les enfants finissent à trois heures tapantes. Ce qui explique que seules 67% des mamans travaillent, et encore, ça englobe celles qui travaillent à domicile ou à temps partiel pour récupérer leur progéniture en pleine après-midi à l’école. Sans compter toutes celles qui se tournent vers l’enseignement pour pouvoir garder les enfants pendants les vacances scolaires. (J’avoue que je n’enseigne pas le français en primaire juste par passion, même si j’aime beaucoup, mais aussi pour ça!).

Vous avez plusieurs choix de garde et pouvez déduire un maximun de £175 par semaine de vos impôts pour le childcare. Mais ne rêvez pas, ça dépend de vos revenus et de combien vous payez effectivement par semaine. Au gros, j’ai droit à…euh…absolument rien! D’ailleurs les coûts de childcare en UK sont les deuxièmes plus élevés au monde derrière la Suisse. Ça représente 40% du salaire moyen, j’ai eu du mal à y croire, mais j’ai bien vérifié, c’est le bon chiffre!

Vous pouvez confier votre adorable bambin à une childminder, une assistante maternelle à domicile. Comme en France, elles sont diplômées et contrôlées. Les tarifs varient beaucoup, selon les régions et le bon vouloir de la Childminder. Certaines demandent de payer une semaine complète même pour quelques heures après l’école, d’autres sont plus honnêtes sympathiques et ne facturent que les heures de garde effectives. Beaucoup vous demandent aussi de fournir les repas et goûters de vos enfants, pas par mesquinerie (quoique…) mais pour se protéger en cas d’allergie ou d’incident quelconque lié à la nourriture (encore un coup des Health and Safety rules!). Le coût moyen est de £3.84 par enfant et par heure (cela dit, je suis curieuse de savoir comment ça été calculé. Vu combien ça coûte chez nous, il y a forcément quelque part en Angleterre, des childminders qui donnent de l’argent aux parents, pour fausser méchamment les statistiques, par pur sadisme). Elles peuvent garder jusqu’à trois enfants de moins de 5 ans, ou 6 entre 5 et 8 ans. Il n’y a strictement rien à faire pour les parents, ni paperasse administrative ni impôt. Vous n’êtes pas l’employeur de la Childminder, vous lui achetez un service.

Vous avez aussi les Day nurseries, les crèches. C’est très simple si vous voulez une place, réservez 5 ans non pas avant la conception du bébé, mais avant que l’idée vous vienne de faire un enfant…quoique, ça risque de faire un peu juste…Pour être plus prudent, dès que vos propres gamins atteignent l’âge de la puberté, réservez une place pour vos possibles petits enfants, ça devrait le faire! Une semaine en crèche coûte en moyenne nationale £177 par enfant, mais ça peut monter jusqu’à £300 (on parle de 5 jours de garderie, pas de trois mois!). Rassurez-vous, vous allez pouvoir payer toute l’année, même pendant vos vacances. Ce n’est pas parce que votre enfant n’y va pas que ça va être gratuit quand même. Par contre, débrouillez-vous pendant les vacances de la crèche, qui ferme une bonne semaine à Noël, et au moins deux semaines l’été.

Il y a aussi des School nurseries intégrées à des écoles primaires, un peu comme des écoles maternelles en France. J’ai inscrit Bébé 5 sur la liste d’attente avant sa naissance dans mon école. Mais elles ne commencent qu’à trois ans révolus. Elles sont gratuites pour deux heures par jour, si on veut que son enfant fasse une journée complète (donc 9 heures-15 heures uniquement), vous allez rire, c’est payant.

Comme on n’a pas encore gagner au loto (il faudrait peut être jouer, ça aiderait non?), on ne peut pas envisager la nanny (moyenne nationale £380 par semaine pour un enfant, pas pour une tribu comme chez nous). Et on est déjà à l’étroit avec nos 5 enfants (d’où l’idée de déménager), je ne vois pas où on pourrait casser une au-pair. Ni pourquoi une gamine viendrait chez nous pour améliorer son anglais. Bref, comme beaucoup, je vais faire des montages compliqués, à la petite semaine, entre les copines de bonne volonté pour garder Bébé 5 quand elles peuvent. Tout comme je me retrouve avec deux ou trois enfants supplémentaires régulièrement…

(Sources baby centre uk, the guardian et daily mail)

Cet article, publié dans conseils pratiques, société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

57 commentaires pour Oh, Childminder, where are thou?

  1. 10 jours ça va… Tu aurais aussi bien pu recevoir le texto la veille au soir 🙂
    (Enfin, j’espère que tu vas trouver une solution fiable et pérenne quand même… )

    J'aime

  2. Odile dit :

    Boudiou !! Welcome dans la simplicite ! …. Comme je te comprends, j’ai du restr propose a ma voisine hier de lui garder son petit ! …bon ben chez nous on est sans ecole pour notre Year 7 ….fantastique non ?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Toujours rien? Que te dit le coucil?

      J'aime

      • Odile dit :

        Le council dit que nous sommes 1er sur une liste d’attente, 3eme sur une autre….. Je vais poster mes papiers d’appel cet aprem…je vais aussi tenter d’avoir rendez vous avec le priest de la paroisse demain ! Squirrel number 2 , lui est case !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Légalement, ils sont obligés de te proposer une solution. Ça coûte cher mais il y a des avocats spécialisés la dedans. Je peux essayer d’en parler à ma directrice d’école si tu veux, mais pas avant mercredi. Non seulement, elle est en plein dans le système, mais elle a du faire appel pour sa fille, qui était envoyé dans un collège à l’autre bout de la ville alors qu’elle en a eu juste à côté de chez elle. Elle a pris un avocat et ça a été règlé en 30 minutes avec le council.

        J'aime

  3. petiteyaye dit :

    On prendrait bien bébé 5 en pension, mais il ne pourrait rentrer qu’à Noël, pas sûre que tu sois désespérée à ce point… Michoco du haut de ses 20 mois 1/2 va faire sa rentrée à l’école sur un rythme de 5 matinées par semaine, l’après-midi sa nounou continuera à le garder à la maison : quand même beaucoup plus simple, vous les anglais vous êtes d’un compliqué… 😉 bon courage !

    J'aime

  4. LadySo dit :

    Tu prends une jeune fille anglaise qui veut améliorer son français et tu la loge au fond du jardin…
    En tout cas, c’est super compliqué, j’espère que tu vais vite trouver quelque chose !

    J'aime

  5. Anonyme dit :

    Bonjour

    Je suis votre blog depuis quelques mois et je vous avais déjà parlé de mon projet de passer une année scolaire en Angleterre avec mon Adoàmoi pour la rentrée 2015. Mais c’était il y a longtemps et vous avez de nombreuses admiratrices, alors je ne pense pas que vous vous souveniez de moi !
    Pour la garde de votre Bébé5, cette année, je ne vois pas comment vous aider.
    Par contre,dans le cadre de ma recherche pour l’année prochaine, étant intéressée par une famille qui pourrait nous héberger contre services ou rétribution, pourquoi ne pas se rapprocher et voir si je peux m’occuper de Bébé5 next year contre un hébergement pour nous deux ? ( la cabane au fond du jardin, j’ai peur qu’on se lasse…)
    Genre vieille jeune fille au pair avec assistant
    Mon fils de 13 ans sera déscolarisé pendant toute l’année avec pour seul objectif : rentrer en France pour son entrée au lycée en parlant parfaitement anglais. En plus on décampera en France pendant les vacances scolaires pour voir Marichéri (le mien, j’en ai un spécimen aussi) et vous laisser respirer en famille.
    C’est une idée lancée comme ça….
    bonne journée

    J'aime

  6. Nanoug dit :

    bon courage! je ne savais pas que c’était si compliqué !!

    J'aime

  7. janeiro23 dit :

    Bon courage, ce n’est vraiment pas simple et très classe le texto…j’apprécierai tout autant que toi!

    J'aime

  8. fedora dit :

    Oh purée ! Je pensais qu’ici c’était un peu la galère (parfois) mais en fait non ! c’est tout simple et finalement pas très cher (comparé)… Si un jour, je m’expatrie en UK, c’est décidé, je fais nanny ! (quoique…) ^^

    J'aime

  9. lise dit :

    voilà et c’est ( c’était ? ) le même topo ici,. et ne me demandez plus pourquoi je n’ai pas travaillé  » en-dehors de la maison » jusqu’au moment ou Monsieur Kit a été en âge de fréquenter l’école primaire – ici, 6 ans. Ah, non, pardon : j’ai même monté une école mini-maternelle dans mon living avec les enfants de mes amies françaises expats … le bonheur ! ( ca a duré 4 mois et on a toutes failli se brouiller)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai donné aussi dans le play group bilingue en Irlande. Et jusqu’à l’année dernière dans l’école pour francophones, mais c’était uniquement le samedi matin.

      J'aime

  10. panaka62 dit :

    C’est bien comliqué tout ça ! Elle est pas sympa de t’avoir fait faux bon au dernier moment ! J’ai fait signé un accord d’engagement réciproque pour Elliot et si elle m’avait fait le même coup elle aurait dû me donner des sous ! Bon courage en tout cas pr la garde de ton bébé 5

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Pas de contrat ici, une Childminder a le même statut qu’un plombier qui vient réparer une fuite chez toi. Comme moi aussi d’ailleurs, je suis self employed! J’ai un accord avec l’école, mais je n’en suis pas une employée, ce sont les parents qui paient une cotisation pour les cours de français.

      Aimé par 1 personne

  11. matinbonheur dit :

    Dis donc c’est chaud aussi en UK!

    J'aime

  12. carrie4myself dit :

    Une amie, francaise, avec 2 gamins se demandait si ca valait le coup qu’elle bosse ; les 3/4 de son salaire allait dans la chilminder!!!!! Heureusement son mari etait la aussi, avec un salaire un peu plus eleve que le sien. Ils bossaient avec moi au centre de recherche, pas trop loin de la nounou. Mais je plains les parents bossant a Londres et vivant a Reading par exemple.

    Il y a le truc aussi des Bees ou un nom comme ca qui aide financierement et c’est preleve avant les taxes je crois non?

    Mais bon ca n’aide pas cote planning………

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je n’en ai besoin que pour quelques heures par semaine, du coup, pas facile de trouver quelqu’un intéressé (et pas de déduction non plus!). Ça n’est même pas la peine que je cherche d’autres contrats dans d’autres écoles locales avant que Bébé 5 soit dans la nursery de l’école, j’y perdrais! J’ai pas mal de copines qui continuent à bosser en merdât de l’argent pendant quelques années pour préserver leur carrière. J’ai eu à faire le choix aussi en Irlande, mais j’ai préfère arrêté et m’occuper de L’Ado. Ça m’embêter de devoir payer pour travailler et ne même pas voir mon bébé!

      J'aime

  13. dhelicat dit :

    Quelle galère, pas facile de concilier boulot et enfants… Je vois surtout qu’ici ou ailleurs la galère est plus ou moins toujours la même et parfois on bosse pour la gloire… Si j’étais à côté de chez toi je t’aurais volontiers dépanne, j’espère que tu vas vite trouver j’ai connu cela il y a longtemps on m’a averti le samedi soir pour le lundi j’avais aussi alors fait jouer le réseau de copines… Bon week-end et belle rentrée aux plus grands, bises

    J'aime

  14. Bien moi qui suis as’mat’ et me posais la question de ma conversion pro : je crois que je vais monter une agent de Nounou bien frenchy en UK … Mais quand je lis ton blog et les tracasseries administratives inhérentes au H & S , j’hésites !!!Bon courage pour la suite

    J'aime

  15. Veronique dit :

    Ah oui quand même ! Ici la crèche nous coûte un bras mais au moins j’ai eu la chance incroyable d’avoir trouvé une place alors que j’étais enceinte de 3 mois !!

    J'aime

  16. Chez moi le mode de garde est radical : j’ai arrêté de travailler…. horaires compliqués + 2 bébés = mission impossible.
    En fait on a visé la tranquillité et le zéro prise de tête pour le mode de garde.
    Mais c’est pas de tout repos !

    J’espère qu’une solution s’ouvrira à vous !

    J'aime

  17. Sanny dit :

    Bon ben dommage que tu habites un peu….je te l’aurais gardé pour pas cher ton bébé 5!!! je cherche désepérement du taff mais pas dans mon emploi normal car horaire incompatibles avec partner et les enfants. Il semble que mon expérience de maman de 3 enfants ne soit pas suffisante!!! hihihi

    J'aime

  18. Sanny dit :

    ah ah ah non Partner travaille au coeur de londres et refuse plus de 30mn de transport…..hélas.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s