Edible masterpiece


Comme on a déjà complètement refait la cuisine, je ne fais plus de fêtes cupcakes à la maison. Mais heureusement, une charmante conservatrice, qui n’a pas d’enfant elle même a eu l’idée d’organiser une après-midi de décoration de gâteaux au musée d’art moderne. Et oui, on a même un musée d’art moderne, dans notre petite ville, avec en ce moment une magnifique exposition de moteurs d’avion avec des machines à écrire collées dessus. C’est de l’art.

20140510-164031.jpg

On s’est donc présenté à 10, dont 3 mamans pour un après-midi artistico-culinaire. La salle était déjà pleine. La brave organisatrice, qui ne doutait de rien a expliqué aux enfants qu’ils allaient décorer des cupcakes et des cookies, à l’aide de glaçage, de perles, de paillettes et de sucre sous toutes ses formes, et que le résultat devait ressembler à un tableau. J’en ris encore, toutes les mamans dans la salle pouffaient discrètement. A peine les ingrédients disposés sur les tables, l’atmosphère a dégénéré. Ce n’était plus un musée paisible, mais un champ de bataille, les tables devenant des barricades. Il y a eu des combats féroces autour des paillettes roses, puis un groupe a lancé une embuscade contre la table qui avait subrepticement dérober tous les papillons violets en pâte d’amande. Une guerre de tranchée s’est déclarée entre les tables 2 et 3, suite à un vol de poche à douille. Les paillettes (mangeables) volaient dans tous les sens, j’en ai encore plein les cheveux. La dame du musée s’égosillait dans l’indifférence générale, et sous l’œil amusé des mamans. Elle essayait de persuader un petit garçon qui voulait se servir du pistolet à glaçage pour attaquer sa sœur qu’il devait plutôt l’utiliser pour faire un Picasso sur son cookie. Il a finalement opté pour un Picasso sur le tailleur de cette pauvre femme. Notre table, au milieu d’un nuage de sucre glace, était relativement calme finalement. On nageait dans la guimauve et le sucre, mais dans la joie!

20140510-164820.jpg

La malheureuse animatrice, complètement échevelée, couverte de glaçage, courrait d’une table à l’autre, avec ses images de tableaux. On la sentait au bord de la crise de nerf. J’ai eu pitié, j’ai voulu aider. Vous avez déjà essayer de reproduire la Joconde sur un cupcake de trois centimètres de diamètre, avec du glaçage bleu dans une poche à douille? En trente secondes, non seulement j’étais irrémédiablement reliée à la table par une traînée de glaçage gluante, mais j’avais redécoré le mur en face. Et mon œuvre ressemblait plus à un schtroumpf écrasé qu’à un tableau de maître. Mais les enfants se sont bien amusés. Il y a bien eu quelques pleurs, quand une œuvre s’écrasait lamentablement par terre, ayant glisser sur un banc de paillettes ou quand une petite fille de notre groupe s’est trompé de couleur et a écrasé la poche à douille avec du vert sur sa jupe, alors qu’elle pensait décorer délicatement son cupcake avec du jaune. Pourtant, les filles ont toutes adoré et elles ont demandé à revenir. J’ai cru que l’animatrice allait avoir une attaque.

Voilà le résultat, on a réussi à persuader cette pauvre femme que c’était un effort collectif de toute notre table, inspiré directement de Mondrian. C’est sur, mes filles et leurs copines voient très bien qui sait. C’est le magicien qui est venu à l’école avant les vacances, non?

20140510-171403.jpg

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Edible masterpiece

  1. vachefollette dit :

    J’ai faim. Je peux faire testeur? Super récit qui fait bien rigoler, comme d’habitude 🙂

    J'aime

  2. audrey dit :

    Cette dame est véritablement courageuse!… ou complètement inconsciente 😉

    J'aime

  3. fedora dit :

    c’est très… euh… artistique !!! pour avoir fait un atelier popcakes avec la poulette, je ne peux que saluer le courage de la pauvre dame 🙂

    J'aime

  4. Je rigole à te lire, et me demande comment elle a pu avoir une idée aussi difficilement contrôlable cette dame !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai demandé, elle n’a pas d’enfant. Il y a de grandes chances que ça l’est dégoûtée d’en avoir. Elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi ils ne recopiaient pas gentiment et proprement ses jolies images sur leurs gâteaux!

      J'aime

  5. Veronique dit :

    😂 ah ah ah !! Qu’ils s’en passent des choses hallucinantes dans ta ville !! Vous n’avez pas vu passer un kangourou par hasard ?? 😉

    J'aime

  6. petiteyaye dit :

    Moi je salue la folie de cette dame. On se moque, mais combien d’artistes n’auraient jamais existé s’ils n’avaient pas été fous ??! Personnellement, j’ai tout de suite repéré l’oeuvre en bas de la 1ere photo, très déçue qu’elle n’ait pas été retenue pour le montage final 😉

    J'aime

  7. lanabc dit :

    J’ai lu ta note à voix haute et on a bien rigolé avec mon Chéri et l’Ado. Merci pour le rire

    J'aime

  8. La prochaine fois, invite-moi…

    J'aime

  9. dhelicat dit :

    génial le résultat, très art moderne … je comprends que ta cuisien refaite tu ne recommences pas l’expérience, nous avions organisé un atelier sablés à décorer pour noël avec les seniors du cours d’anglais c’était bien moins beau… Bisous

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je pense que l’organisatrice s’attendait a un autre résultat, mais les filles et leurs copines étaient très fières d’elles! Belle journée Catherine.

      J'aime

  10. Sherie dit :

    Je me demande comment réagirait l’animatrice en lisant le récit de cette folle après-midi : sans doute qu’elle ne tiendrait pas ! Hilarant comme d’hab

    J'aime

  11. cstef. dit :

    Je me marre ! Je me marre !!
    Bravo pour vos oeuvres d’art … très contemporaines !!! hihihih …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s