Girl Power


L’école primaire de mes filles organise tout les ans une « money week », j’y reviendrai, mais en préparation, l’institutrice de princesse 1 a voulu montrer à ses élèves, et plus particulièrement aux filles, que les femmes réussissent très bien dans la vie. Alors bien sur, j’applaudis bruyamment! Ça, c’est une initiative magnifique, bravo la maîtresse….j’étais prête à aller la féliciter en personne quand Princesse 1 m’a décrit la chose plus en détail. Et là, je n’applaudis plus du tout.

Ma fille est dans une classe équivalente au CE2. Si je me souviens bien, à l’époque du CE2, ma pire angoisse, c’était de perdre toutes mes billes à la recréation. Ou que ma petite sœur finisse toutes les chocolatines du goûter avant que je rentre de l’école. (J’ai failli écrire pains au chocolat! C’est l’influence parisienne de Marichéri), pas de savoir si j’étais trop grosse. D’ailleurs le concept de calorie ne m’évoquait rien. Et bien maintenant, en tout cas en Angleterre, les petites filles de 8 ans parlent ligne, kilo et régimes…Au lieu de faire des plans de cabanes géantes, des attaques de camps indiens, ou des pistes spéciales gamelles en vélos. Et quand on demande par hasard à ces adorables enfants ce qu’elles veulent faire plus tard, elles répondent innocemment chanteuses, top model, ou esthéticiennes. Pas astronautes, poètes ou chirurgiens. En sachant tout ça, car elle le sait pertinemment, ce génie pédagogique qui est en charge de la classe a eu l’idée lumineuse de leur parler de deux femmes qui ont réussit: Victoria Beckham et Cheryl Cole. C’est à dire des Wag ou ex Wag, ( ça veut dire: wife and girlfriend, pour ne pas dire pouffes de footballeurs) , bref des autorités intellectuelles, pas du tout obsédées par leur apparence. Victoria Beckham, qui respire littéralement la joie de vivre, qui sourit quand elle perd une dent (ça diminue son poids sur la balance!) et se nourrit grassement d’une demi laitue tous les trois ans, et Cheryl Cole, connue pour…euh….attendez, elle a vaguement meuglé, pardon, chanté, et a été mariée à un footballeur. Elle fait des pubs de shampoings….voilà, voilà. Je ne dis pas, elle est peut être d’une intelligence rare, d’une culture et d’un raffinement incommensurables. Si ça se trouve, loin des caméras, elle se passionne pour la littérature médiévale ou l’étude de la physique quantique. Malheureusement, elle n’en parle jamais en public. Et cette institutrice révolutionnaire n’a trouvé que ça à donner comme modèle à des gamines de 8 ans. Parce que c’est sur en Angleterre, on ne pouvait pas en trouver d’autres, on manque singulièrement de femmes qui ont réussit.

Alors, tiens, je vais essayer d’en trouver deux autres, pour voir. Sans réfléchir, au hasard. Par exemple, saviez vous que le J devant K Rowling, ça veut dire Joanne. On peut pratiquement dire que c’est un prénom féminin. Et JK Rowling n’a rien réussit , n’est ce pas? Elle a juste écrit Harry Potter. C’est tout. C’est sur, elle ne fait pas de publicité pour des faux ongles, et n’a jamais tenté de présenter des émissions de télé réalité. Pas plus qu’elle n’a été mariée à un footballeur. Et elle ne peut pas du tout inspirer des petites filles de 8 ans qui ont grandit avec Harry Potter. Pensez vous! D’ailleurs, ma fille qui a entrepris d’écrire les aventures d’une fée au comté des champignons (ça s’appelle mushroom county, c’est elle qui l’a trouvé. Je suis très fière d’elle), ça ne lui dirait rien d’en savoir plus sur JK Rowling.

Il y a aussi des femmes qui, au lieu de battre des cils devant les sportifs n’hésitent pas, bêtement à faire du sport elles mêmes. Si si. Et ce n’est pas comme si il y avait eu des JO à Londres récemment, et que toutes les petites filles de 8 ans avaient pu voir à la télé ou en direct les exploits de Jessica Ennis par exemple (championne olympique d’heptathlon et véritable trésor national). Alors bien sur, elle fait de la pub, mais est-elle sotte, ce n’est pas pour du shampoing, mais pour une banque. Ahaha….aucune chance de se retrouver dans la liste de l’instit de ma fille.

Et comme je suis taquine, bien que ne possédant malheureusement pas les mêmes talents pédagogiques que cette admirable instit, j’ai même pensé à d’autres anglaises qui pourraient peut être, éventuellement, sait on jamais, être de meilleures role models pour des petites filles… des mamans, qui sont médecins, profs, avocates, et se lèvent en avance tous les matins pour préparer les lunch boxes, et repasser les uniformes, ou des mamans au foyer. Comme celles qui se dévouent toute l’année dans le PTA pour récolter des fonds pour l’école et les merveilleux projets pédagogiques de cette instit.

D’ailleurs, je vais lui suggérer que la prochaine fois qu’elle a ce genre d’initiative, elle vienne en parler d’abord aux mamans. Juste pour voir.

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour Girl Power

  1. Alphonsine dit :

    Tu me fais penser qu’à l’école de mes enfants, j’avais suggéré qu’une mère au foyer vienne parler de son métier. Réponse : « Bonne idée, comme ça si les filles ne réussissent pas dans la vie, elles pourront au moins faire ça ».

    J'aime

  2. Si ce n’était pas si pitoyable, cela en serait presque risible 😦

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Ça m’a quelque peu contrarié, j’ai encore fait ma française et je suis allée râler auprès de la directrice, qui doit rectifier la situation en assembly ce vendredi. Ce qui m’a rassuré, c’est qu’elle a été aussi choqué que moi.

      J'aime

  3. fedora dit :

    peut être que l’instit ne voulait pas évoquer Margaret Thatcher ^^ non, mais je rigole mais je trouve ça scandaleux… j’allais te demander si d’autres parents avaient réagi et si tu avais râlé… mais j’ai (en partie) ma réponse 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je sais que d’autres mamans ont râle dans la cour, j’y étais! ( et il y avait deux papas d’ailleurs, dont un père au foyer). Mais je ne sais pas si elles sont allées se plaindre. En plus, la directrice est très féministe , elle n’a pas aimé du tout l’initiative de l’instit…

      J'aime

  4. Judith (little bilingues) dit :

    C’est juste affligeant… Quand j’ai commencé la lecture de ton article, je me suis dit tout de suite que JK Rowling serait un très bon exemple de célébrité. Ou qu’effectivement plein de mamans sont également des femmes qui ont réussi… Mais Cheryl Cole, non, non, non ! Et Victoria Beckham, non et non ! Elle ne veut pas citer en exemple les stars de The Only Way is Essex tant qu’elle y est ?!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Oh, effectivement, on a évité le pire! Ça aurait pu être TOWIE, ça m’aurait fait encore plus mal. Surtout à Colchester, alors que je passe mon temps à essayer de combattre les clichés sur les Essex girls.

      J'aime

      • Judith (little bilingues) dit :

        Un combat bien difficile j’imagine… Parce que celles qui débarquent à Londres les vendredis et samedis soirs entretiennent vraiment les clichés ! :S

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Mais justement, elles ne viennent pas de Colchester (enfin, j’espère!) mais du sud du comté, vers Romford, bref, vu d’ici, ce sont presque des londoniennes…presque.:)

        J'aime

      • Judith (little bilingues) dit :

        Oui c’est vrai, et on en avait repéré pas mal a Brentwood aussi. Mais on n’en a vu aucune a Colchester (on avait été au zoo en 2011 il me semble), c’est un bon point !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Merci! Je vais penser à lancer une grande campagne de réhabilitation des Essex girls 🙂

        J'aime

  5. Anonyme dit :

    C’est tres triste et deprimant mais au moins maintenant tu sais qui l’instit aurait voulu devenir!!

    J'aime

  6. Audrey dit :

    C’est bien triste! :/

    J'aime

  7. LadySo dit :

    Aie aie aie, mais où va le monde ? Se marier à un footballeur n’est pas synonyme d’avoir réussi sa vie. La « notoriété » qu’elles ont, elles ne l’ont que grâce à leur chéri (ou ex-chéri…) et franchement, je ne trouve pas ça super gratifiant. Moi, je rêve d’un destin à la J.K. Rowling justement. Trois des plus gros succès littéraires jeunesse de ces 15 dernières années ont été écris par des femmes. J’ai beau dénigré Twilight autant que je peux, reste que c’est un succès pour son auteure, et aux dernières nouvelles, Hunger Games marche toujours aussi bien. Alors certes, on ne les voit pas beaucoup, elles préfèrent préserver leur petit jardin secret, mais ce n’est pas parce qu’on ne passe pas à la TV pour une marque de shampoing que ça signifie qu’on n’a pas réussi. Une de mes potes à monter son entreprise seule et elle en vit. Elle n’est certes pas connue, mais on ne peut pas dire qu’elle a raté sa vie.
    Je ne suis pas féministe dans l’âme, mais ce genre de commentaires m’insupporte. Quelqu’un de sensé n’a surtout pas envie de ressembler à Victoria Beckham. Il y a encore un long chemin à faire…

    J'aime

  8. Sanny dit :

    Ton article est très drôle comme dhab…elle aurait pû aussi prendre en exemple les instits souvent femmes les directrices d’école souvent femmes…moi c’est mon fils number 2 qui rêve d’être le nouveau justin timberlake, je ne plaisante pas alors qu’intectuellement il est plutôt avancé, quand je lui explique que le bilinguisme sera pour lui une chance de pouvoir faire des études plus poussées et qu’il auraaussi plus d’opportunités professionnelle…ilme répond oui je serais aussi célèbre aux USA!!!!! oh my god comme dit number 3

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci..ça date de vendredi, j’ai le temps de me calmer pour retrouver un peu le sens de l’humour avant d’en parler! Je n’ai pas connu ça avec les garçons jusqu’ a présent 🙂 au moins, il veut être célèbre pour lui même, pas se marier avec quelqu’un qui l’est.

      J'aime

  9. suzanne dit :

    Je lutte contre les clichés véhiculés par certains à l’école (j’ai abandonné pour ma belle famille. ..) : rose et poupée pour les filles, bleu et robot pour les garçons etc…et ton histoire me fait rire jaune.
    J’espère que tu auras gain de cause, tu nous tiendras au courant ?

    (Et vive la chocolatine…et la poche)

    J'aime

  10. odile aux Us dit :

    T’es au top ! Moi je suis pour le girl power in pink please !

    J'aime

  11. Cocotte dit :

    Victoria Beckham à la limite elle est plus ou moins styliste, mais Cheryl Cole je ne vois pas. Et puis franchement, de Jane Austen à JK Rowling, il y a en effet tout un tas d’exemples pour illustrer le propos de la réussite des femmes… C’est bien triste!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est désespérant…et je suis peut être très naïve, mais j’espère bien que toutes les petites anglaises de 8 ans connaissent Harry Potter et JK Rowling, mains pas Cheryl Cole. Ma fille ne savait pas qui c’était et ça m’a rassuré.

      J'aime

  12. lanabc dit :

    Ta note m’a bien fait rire. Je dirai comme Cocotte que Victoria Beckham a fait des choses par elle même bien que je ne cautionne pas sa maigreur et son style . Cheryl Cole je ne sais pas qui elle est. Et puis il y a Margaret Thatcher quand même. Je sais qu’elle n’était pas aimé. J K Rowling aussi. Et puis réussir sa vie ce n’est pas forcément être connue. Une maman au foyer est une vraie héroïne pour moi car je serai incapable de l’être

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je te rassure, tu ne perds rien pour Cheryl Cole! D’ailleurs, j’ai du me creusée la tête pour savoir ce qu’elle avait bien pu faire. A part ses pubs pour shampoing. Et je te rejoins pour Margaret Thatcher. C’est d’ailleurs ce que beaucoup de femmes, de tous bords, ont souligné à sa mort: peut importe ce que l’on pense de ses idées, pour ou contre, mais c’est un modèle pour toutes les femmes, et les petites filles, qui peuvent rêver de devenir premier ministre plutôt qu’ esthéticienne.

      J'aime

  13. Dhelicat dit :

    J’adore ton humour, j’imagine Victoria Beckham devant sa feuille de salade tous les quinze jours et l’autre que je ne connais pas mais dont cela doit être le même régime: quel modèle… Quand il y’a à en effet des femmes anglaises dont Margaret Tatcher et tant d’autres quelle aurait pu citer comme un meilleur exemple! Et ouf heureusement que la directrice sauve l’honneur des femmes en étant choquée et qu’elle va rectifier… A 8 ans on peut quand même rêver et réussir sa vie sans être femme de ou ex de ( surtout de footballeur ) bonne soirée, bises

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Tu ne perds rien! Ce qui me dépasse, c’est qu’une instit puisse vouloir passer ce genre de message à ses élèves filles…et je te rassure, lorsqu’on en a discuté entre parents dans la cour, les deux papas présents étaient très contrariés aussi ( ils ont des filles!)

      J'aime

  14. Emilie dit :

    Dis donc, c’est une perle la maitresse !

    J'aime

  15. Gaou dit :

    Excellent ton article comme d’hab.! Tu nous diras comment se passe l’assembly . C’est vraiment une drôle d’idée qu’elle a eu l’instit…

    J'aime

  16. Polina dit :

    Ton post me fait penser à une vidéo de Sheryl Sandberg sur les femmes, je te laisse la découvrir !

    J'aime

  17. Waouh … C’est désespérant, triste, énervant. Heureusement que tu racontes cela avec humour ! Tu as raison de faire ta française 🙂 C’est aussi ce qu’ils disent en Suisse quand je commence à râler …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s