The 9 to 12 Month Check up


Le NHS, National Health Service dans sa grande générosité (tous les soins, du plus petit rendez vous chez un médecin de campagne pour un rhume jusqu’à une opération compliquée à l’hôpital, sont totalement gratuits) met à la dispositions des mamans et des bébés une armée de health visitors, les visiteurs de santé ou plutot visiteuses, c’est une profession extrêmement féminisée. Je ne suis pas sûre de l’équivalent français, ce sont des puéricultrices, avec quelques compétences proches des sages femmes et quelques prérogatives voisines de celles des assistantes sociales. Comme dans toutes les professions, il y en a de très efficaces et sympathiques, et d’autres moins.

Vous rencontrerez la Health visitor quelques jours après la naissance du bébé. Pour cette première visite, elle fait l’effort de justifier son nom et vient chez vous. Par la suite, il ne faut pas rigoler, c’est la crise, c’est à vous de vous déplacer au Health center pour les visites médicales obligatoires. Si vous avez la moindre inquiétude, la plus petite question, ou simplement l’envie de faire peser votre bébé, vous pouvez vous rendre au Health centre quand vous voulez, aux horaires de consultation libre, la free clinic. Et je reconnais que c’est très pratique et très rassurant pour les jeunes mamans. Sinon, vous recevrez une lettre vous informant du jour et de l’heure à laquelle vous devez vous y rendre pour les Check up de développement obligatoires. Pour mes plus grands, c’était fixé à 10 mois, 18 mois et 3 ans. Mais comme le NHS n’arrive pas à suivre son propre calendrier, ils ont élargi, le premier Check up est maintenant officiellement entre 9 et 12 mois. Officieusement, entre 9 et 14 mois.

J’ai donc eu la joie de me traîner au Health centre flambant neuf du quartier. C’est pratique, pour un bâtiment sensé accueillir les mamans dans une ambiance conviviale et rassurante, il est bien caché, au bout d’une impasse, derrière le pavillon des scouts, sans aucun signalétique pour prévenir de son existence. D’ailleurs, pour faciliter la vie des usagers, qui débarquent généralement avec poussette, sac à langer, biberon de rechange, doudous en tout genre, il n’y a pas de parking public. Il faut se garer directement sur la pelouse du parc de jeux attenant. Ça commence fort. J’étais déjà d’humeur réjouie, vu que ni le jour, ni l’heure imposés du rendez vous ne m’arrangeaient, je suis arrivée à l’entrée un peu sur les nerfs, après avoir galèré dans la boue sur 50 mètres, avec bébé 5 dans les bras. L’accueil a été charmant, il était 11 heures, c’était le premier rendez vous et donc le début de la journée pour la heath visitor, le temps de prendre un petit thé pour se mettre en train, et elle était à nous.

Il doit y avoir quelque part, dans une base de données du NHS, une rubrique à mon nom, en rouge, indiquant: « celle la, vous pouvez lui refiler tous les étudiants…si, si, allez y ne vous gêner pas, elle adore. Si vous n’avez pas d’étudiant sous la main, on vous en prêtera, pas de problème! ». J’avais déjà eu droit aux étudiantes Health visitors avec les filles, j’ai eu 2 étudiants obstétriciens et 5 étudiantes sages femmes à la maternité. Si ça continue, sur les formulaires administratifs, je mettrai comme profession « centre de formation médical ». Bref, bébé 5 a été vu par l’étudiante, sous l’œil critique de la Health visitor, plus occupée à la reprendre qu’à évaluer le développement de mon enfant. Heureusement , tout va bien. On passe ensuite à la séance des questions à la maman, et vu que la dame s’adresse à moi en disant mummy, je suis prise d’un doute. D’abord, j’ai bien 15 ans de moins qu’elle, c’est vexant, et soit elle ne sait pas lire, parce que ce n’est pas du tout comme ça que s’écrit mon mon, soit elle est en pleine hallucination et croit que je suis bien sa mère. Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas rassurant. Vous l’aurez compris, je déteste cette manie très britannique qu’ont les personnels de santé d’appeler toutes les mamans et futures mamans « mummy », comme si on n’existait plus à part entière, mais juste à travers nos enfants.

Cela dit, j’ai aussi beaucoup vexé cette brave dame, involontairement. Non seulement je n’ai fait aucun effort pour avoir l’ombre du commencement du début d’une petite dépression, mais en plus, je n’ai trouvé aucune question à lui poser. Je sais changer une couche, donner le bain, et faire des purées pour bébé. Elle m’a reproché de la rendre inutile….euh…vraiment, je me suis creusée la tête, je faisais de gros efforts pour trouver une question pertinente à lui poser, quand bébé 5 a commencé à faire quelques pas. Ça a été la goutte d’eau, il n’est pas sensé faire ça avant 12 mois, ça ne rentre pas dans le formulaire.

Pour se venger, la Health visitor a trouvé un problème avec bébé 5: il est trop grand pour son âge. Et toc, elle était triomphante. J’ai eu pitié, je ne lui ai pas dit que Marichéri fait 2 mètres. Ça aurait définitivement gâcher sa journée.

20140108-075336.jpg

Cet article, publié dans conseils pratiques, vie de famille, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

60 commentaires pour The 9 to 12 Month Check up

  1. Eva B. dit :

    J’ai beaucoup ri! Merci pour cet article qui fait complètement dédramatiser ces visites médicales où l’on sort le moral à zéro avec l’impression d’être la pire mère au monde!

    J'aime

  2. LadySo dit :

    J’ai beau vouloir rester définitivement en Angleterre, cette partie-là ne me donne pas du tout envie. Pourtant, comme j’ai envie d’être maman un jour, je n’aurais pas trop le choix ^^ ».
    Elle est quand même étrange, la Health visitor. Quand le bébé a 10 mois, les mamans sont quand même rodé aux couches, au bain et à la purée, non ? Même quand on n’a pas eu 5 enfants, il y a eu au moins 10 mois de pratique avant. Ils sont étranges, ces anglais….

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Complètement d’accord! Mais j’en ai rencontré de très sympas aussi.

      J'aime

      • LadySo dit :

        J’ai moi-même rencontrer des anglais très gentils. Mais certains sont quand même très bizarres, quand ils le veulent…

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Hihihi 🙂 pour en revenir aux Health visitors, je crois surtout que certaines sont tellement obsédées par leurs formulaires qu’elles oublient de réfléchir par elles mêmes.

        J'aime

      • LadySo dit :

        Enfin, c’est grave si certaines ne parviennent pas à réfléchir par elles-mêmes. C’est presque à espérer qu’elles n’aient pas d’enfants, parce qu’elles seraient super stressées au moindre truc qui va un tout petit peu de travers…

        J'aime

      • pomdepin dit :

        C’est la routine, pour certaines, ça doit fait 30 ans qu’elles font ce métier, ça devient automatique.

        J'aime

      • LadySo dit :

        C’est sûr que la routine, ça peut briser n’importe quel métier de rêve. Mais avec les enfants, c’est quand même assez dur d’avoir une routine fixe, non ? Parce qu’avec les deux que je garde, j’en vois parfois des pas mal 🙂

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Justement, peut être que si elles passaient moins de temps le nez dans leurs formulaires et plus de temps à s’intéresser vraiment aux bébés, ça irait mieux! Oups, je m’énerve:)

        J'aime

      • LadySo dit :

        Le problème, c’est que je crois qu’elles ont appris le métier comme ça. Pendant qu’elles étaient à l’école pour apprendre à devenir des Health Visitors, ont-elles seulement croisé un seul bébé ? En plus, dans ce genre de métier, ils croient tous avoir la science infuse…
        Tu peux bien t’énerver contre les Health Visitors, je m’énerve bien contre le système éducatif français 😀

        J'aime

      • pomdepin dit :

        C’est un peu la même chose avec les infirmières les plus jeunes, celles qui ont suivi les nouvelles formations. Sur le papier, elles sont beaucoup plus qualifiées, mais en pratiques, elles manquent d’empathie et de bon sens. ( et je te répète ce que m’en dit une copine infirmière!)

        J'aime

      • LadySo dit :

        Si même les propres professionnels du métier disent qu’elles ne réagissent pas comme il le faudrait parfois, on a vraiment du soucis à se faire. Heureusement qu’elles ne sont pas toutes pareilles !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Exactement!

        J'aime

  3. audrey dit :

    Bonjour,

    L equivalent chez nous est la PMI. J ai eu une visite pour chacun des enfants et j allais aussi les faire peser car je les ai allaités les 3 et c est rassurant parfois de constater qu ils grossissent bien (trop?…) les 1ers mois. Ensuite on peut faire les visites obligatoires chez le medecin de la PMI. C est un service des conseils généraux. Pour bébé 2 et bébé 3 j ai aussi servie de cobaye pour les stagiaires sages femmes. Pour bébé 2, la titulaire était horrible avec son étudiante mais c est bien la titulaire qui a failli nous tuer bébé et moi. Elle ne faisait plus la fière après… et toc! Pour bébé 3 c était pour l auscultation de bébé que la titulaire faisait la maline et me faisait la leçon en me disant que c était n importe quoi de donner la tétine à mon bébé que j allaitais, que j allais tout ruiner et blablabla… je l ai mouchee en lui faisant remarquer que bébé 2 avait été allaitée 12 mois….
    Déjà mère aguerrie de 4 autres enfants, ça ne figure visiblement pas non plus dans leur formulaire…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      On en trouve des très sympa aussi. Celle la n’était pas foncièrement antipathique, juste un peu trop administrative. Tout doit rentrer dans les cases fournies par l’administration. Alors que justement, les bébés se développent à leur rythme, il n’y en a pas deux pareils. Bien sur, il fait faire attention, il y a des retard de développement inquiètants, mais un peu de bon sens, ça aide aussi.

      J'aime

  4. janeiro23 dit :

    2 m waouh!!!!!!!!! et bien quel rdv, pas mal aussi dans le genre! je me souviens pour samuel avec la PMI moi ils m’ont fait comprendre que comme j’avais une mutuelle c’était mieux d’aller ailleurs dans ce cas pas besoin de faire semblant !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Le problème ici, c’est que c’est obligatoire. Et si tu as une assurance privée, ils n’aiment pas du tout. J’ai une assurance privée! Ce n’est pas que je n’ai pas confiance dans le NHS, mais ça m’a permis d’être suivi par mon obstétricien pour les deux dernières grossesses.

      J'aime

  5. audrey dit :

    Oui bien sûr, heureusement que la grande majorité est sympathique! Du bon sens tu as raison…. et plus de place dans les formulaires!

    J'aime

  6. cstef. dit :

    La PMI, moi … je n’y suis pas beaucoup allée, une ou deux fois peut-être !
    Mais sans aversion du tout … juste que moi, j’aime aller voir la même personne quand il s’agit des visites obligatoires et des (petites) urgences … du style gastro, fièvre, etc. … or en France, les médecins de PMI ne soignent pas … ils font juste les visites systématiques !
    (et la première visite à domicile ne se fait pas systématiquement en France juste quand c’est jugé utile : une très jeune maman, une maman ayant des enfants très rapprochés, etc …)

    Et question que je me pose : est-ce rare d’avoir une famille nombreuse comme les nôtres en Angleterre ???
    Quand j’y suis allée pendant 5 mois avec mes 2 ainés, je n’ai rencontré que des familles de 2 enfants … alors je ne sais pas si c’est parce que je n’ai rencontré que des femmes relativement jeunes, avec de jeunes enfants et donc susceptibles de n’avoir que 2 enfants au moment de notre rencontre et que peut-être maintenant … elles en ont eu d’autres ?! Mais ça ne me semble pas trop « à la mode » les familles nombreuses, si ???

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’avoue que dans mon entourage, je suis la seule « famille nombreuse ». Mais j’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de familles avec 3 enfants, mais comme tu dis, la norme c’est plutôt deux.

      J'aime

  7. Ici aussi, je me fais appeler Maman toute la journée ! Dans la chambre de PetitCombattant, en sa présence, ca passe bien; mais quand je croise une aide-soignante dans un couloir et qu’elle me dit : « ca va Maman? », je ne peux pas m’empêcher de pouffer intérieurement !

    J'aime

  8. fedora dit :

    Chez nous on a l’ONE (office de la naissance et de l’enfance… rien que ça !)… c’est plus ou moins le même principe ! sauf que les nanas sont TRES moralisatrices (l’allaitement c’est MIEUX pour l’enfant) et TRES culpabilisantes (vous ferez bien l’EFFORT d’allaiter encore 1 mois)… oui mais non ! sinon, moi j’ai de la chance… y en a une qui a dit à ma collègue « il y a risque de mort subite du nourrisson »… une semaine après la naissance… suivi de Madame ne sait PAS faire les biberons… tout va bien, je vais bien (en fait, je hais ces femmes moralisatrices, culpabilisantes et, sans doute parfois frustrées… désolées s’il y en a qui lisent… j’ai mal vécu leurs remarques !)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      On a en comme ça ici aussi! Heureusement, j’ai été suivie dans le privé. Mais je ne peux pas échapper aux visites obligatoires du NHS. Par contre, je ne me laisse plus marcher sur les pieds. Pour l’allaitement, c’est pareil, de vrai ayatollah du lait maternel. C’est dommage, parce que l’infirmière pédiatre de notre surgery (cabinet médical) publique est adorable, compétente et pas du tout moralisatrice. Mais elle n’a le droit de faire que les vaccins, pas les visites de développement. Le NHS est une vraie usine à gas.

      J'aime

      • fedora dit :

        la pédiatre de la poulette préférait qu’on fasse les vaccins à l’one pour ne pas que le bébé associe pédiatre/piqûre… dès que j’ai repris le boulot, j’ai laissé à ma maman la joie d’affronter ces folles ^^ quant à moi, je suis allée dans le privé où la pédiatre est super sympa, super humaine et directe sans jouer à la mère supérieure d’un couvent d’oies blanches demeurées…

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Ah, j’adore le couvent d’oies blanches demeurées! Je le replacerai :). Je vais peut être faire un article pour lister tous les intervenants que tu vois ici quand tu as un bébé, l’organisation a l’air assez différente d’un pays à l’autre. Par exemple, on n’a pas de pédiatre, juste l’infirmière et le médecin généraliste.

        J'aime

      • fedora dit :

        ici, à la naissance t’as l’one (assistante sociale, pédiatre et vieilles bénévoles). Sinon, il y a le pédiatre privé… à 5 ans et demi la poulette y va une fois par an… et elle voit notre généraliste en cas de besoin entre temps… (très bonne idée d’article)

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Merci. Bon, je vais m’y mettre! Comme toute ma vie d’adulte (je ne compte pas quand je étais étudiante!) s’est déroulée à l’étranger, j’ai du mal à évaluer les différences de système. Je ne sais pas comment ça se passe en France. Je découvre sur les blogs 🙂

        J'aime

      • fedora dit :

        arf oui… euh, moi pour la France, je ne sais pas non plus ^^

        J'aime

      • pomdepin dit :

        J’avais bien compris aussi:) mais déjà que je n’y connais rien pour la France alors que je suis française, ne me demande pas de parler de la Belgique! Cela dit, j’ai passé des vacances géniales à Bruges, ça compte?

        J'aime

      • fedora dit :

        TOUT compte 😀

        J'aime

  9. Emilie dit :

    Haha mais c’est l’epreuve du feu le health check !

    J'aime

  10. lavandine dit :

    C’est bon maintenant, tu peux enchaîner avec le sixième …. 🙂
    Chez nous ( mais je ne sais pas si ça existe toujours), quelques jours après la naissance de la 1ère ( la seconde je ne m’en souviens plus), une puéricultrice est passée à la maison pour voir si tout allait bien et je me souviens avoir été une fois à la consultation chez la même personne pour faire peser miss n°1. Après c’était les visites régulières chez le pédiatre, celles notées sur le carnet de santé.Ce qui est curieux chez vous, c’est âge auquel ces visites sont prévues …. Ridicule si tout se passe bien, dramatique si une mummy a réellement des problèmes pour s’occuper de son enfant.
    Bises et belle fin de semaine !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Les sages femmes sont les premières à la maternité, avant que maman et bébé rentrent à la maison, à noter leurs observations dànsle carnet de santé. Et si elles pensent qu’il y a des risques, elles recommandent un suivi. Sinon, c’est les visites de routines, et c’est tout.
      Et pas de sixième!

      J'aime

  11. lavandine dit :

    🙂
    Et toujours pas couchée pour être en forme pour le school run de demain ?
    Bonne nuit !

    J'aime

  12. Il y a aussi des visites obligatoires (tous les mois au début) en France, tu as par contre le choix de les faire chez ton médecin (enfin celui de ton enfant) ou à la PMI. Si tu vas chez ton médecin, elles sont complètement remboursées au tarif sécu.
    Là où j’habitais, le conseil général envoyait aussi un courrier pour proposer le passage d’une sage-femme, d’une puéricultrice et d’une assistante sociale à la maison peu après la naissance. Je n’ai jamais renvoyé le formulaire 🙂 Mais selon les départements, ça peut être un peu plus imposé aussi visiblement…

    Enfin, te voilà tranquille pour quelques mois jusqu’au prochain RV !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci pour tes explications. D’ici la prochaine visite, il y aura une vaccination, chez l’infirmière pédiatre, pas du tout au même endroit. C’est d’un simple!

      J'aime

  13. Odile aux US dit :

    Quelle bonne tranche de rigolade ! merci !

    J'aime

  14. Moi c’est pour le sixième que la petite puéricultrice m’a expliqué comment faire pour allaiter. Elle avait à peine 20 ans, et moi presque le double !
    J’ai commencé à lui dire que c’était le sixième, puis je me suis tue, j’ai cessé de m’asseoir en tailleur comme elle me l’interdisait, j’ai écouté ses explications sans sourciller et j’ai attendu qu’elle soit sortie de la chambre pour m’asseoir en tailleur et poser mon bras sur mon genou.
    Et lorsque j’étais en Allemagne, avec le deuxième, je rassurais le médecin qui était alarmé parce que mon gros bébé de 10 mois restait assis mais n’avait aucune velléité à se déplacer. Actuellement il n’est plus gros, mais il est toujours aussi flegmatique… Entre temps, il a appris à marcher, à courir, à sauter, bref à rentrer dans la norme !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Tu es patiente! A l’inverse, je n’ai pas apprécié non plus que les sages femmes à la maternité me laissent me débrouiller complètement seule, au prétexte que je savais ce que je faisais. Même au cinquième, changer une couche deux heures après une césarienne, ça reste du sport.

      J'aime

  15. J’adore !!! Si si, le papa fait 2m, tu aurais du te faire plaisir !!! 😉

    J'aime

  16. MissBrownie dit :

    Ah! Ma pédiatre aussi a tendance à appeler toutes les mamans « Maman ».
    La première fois, ça m’a fait l’effet d’un électro-choc.
    Ce centre, ça m’a l’air comme la PMI en France, lieu où je n’ai jamais mis un pied.

    J'aime

  17. lanabc dit :

    Alors moi je suis une super mauvaise mère. Je n’ai pas allaité. Je ne l’ai emmené qu’au visite prévues par le carnet de santé chez la pédiatre et je ne sais absolument pas ni combien elle pèse ou mesure depuis septembre où on l’a emmené faire son vaccin avec 2 mois de retard en prime.
    Ce n’est que ma deuxième mais je ne me prends pas la tête. Elle est en bonne santé, mange bien, semble épanouie alors je fais les choses au feeling

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je ne vais qu’aux visites obligatoires aussi. Pour le premier, je pouvais te dire combien il pesait au gramme près, arrivée au cinquième,…euh! Comme tu dis, au feeling!

      J'aime

  18. Veronique dit :

    hi hi hi j’ai bien ri. Moi j’en ai bavé avec la PMI. Et dès que j’ai pu, je suis restée fidèle au pédiatre, super à l’écoute, prévenant aussi bien avec moi qu’avec ma Poupette.

    J'aime

  19. cstef. dit :

    Hello Pomdepin !
    As-tu vu ma réponse à ton commentaire sur mon blog ?
    Ma proposition tient toujours si tu le souhaites … 😉

    J'aime

  20. 🙂 je n’ai jamais entendu dire qu’un enfant était trop grand pour son âge ! elle est bonne celle-là !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Ça ne rigole pas, il y a trois courbes, et comme bébé 5 est légèrement au dessus de la courbe supérieure, ça ne rentre plus dans les cases! Les joies de l’administration 🙂

      J'aime

  21. matinbonheur dit :

    Pénible cette manie de vouloir absolument mettre les gens dans des cases! Pour Bébé 5 tu oses davantage t’affirmer j’imagine.
    Pour les 1ers ça se passait comment?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’était en Irlande, mais le système est exactement le même. En plus, pour le premier, ma Health visitor était une religieuse, elle ne risquait pas de parler de son expérience personnelle!

      J'aime

  22. lilasursaterrasse dit :

    Ha ha ha!!!! Prends Marichéri avec toi la prochaine fois!!!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s