The sleep over


Une de mes filles a choisi cette année d’organiser un sleep over plutôt qu’une traditionnelle birthday party. Sur le moment, j’avais pensé bêtement que c’était une bonne idée…le nom est trompeur, je croyais qu’il s’agissait simplement d’inviter quelque copines à venir dormir à la maison. Suis-je naïve!

Évidemment, on ne leur a pas demander de venir juste pour dormir, il fallait bien les nourrir avant. Première erreur, puisque le repas du soir ici se fait en rentrant de l’école, donc en pleine après-midi pour des français, ce qui rajoute de nombreuses heures aux réjouissances. Et impossible de parquer le troupeau, euh de coucher ces charmantes enfants à 5 heures de l’après midi. Il a donc fallu organiser des jeux. De filles. De sleep over. De filles….je me répète, mais j’ai encore du mal à m’en remettre. Nous avons passé plusieurs heures à coiffer ces demoiselles ( malgré les attaques verbales, je n’ai pas cedé, personne ne touche au maquillage), déguiser la chatte, admirer le bébé, essayer d’embêter les deux grands, danser, chanter…si je rencontre Simon Cowell un jour, je le mords. Grâce à ces émissions à la c… ( c’est arrivé en France aussi, je crois, le truc de chants avec candidats et jurys tous plus horripilants les uns que les autres), les pré ados anglaises se prennent toutes pour un croisement entre une barbie et un des hippopotames danseurs dans Fantasia et compensent leur voix de crécelles par le volume de leur cris. Ce fut un supplice.

Pour se remettre de ces émotions artistiques, nous avons goûté. A l’heure du dîner cette fois. Revigorées par tout ce sucre, les filles étaient parties pour une nouvelle chorégraphie. J’ai réussit à les convaincre de jouer plus calmement au grand classique des sleep over : truth or dare. La vérité ou un gage. En tant qu’arbitre, j’ai pu assister à la chose , après avoir promis de ne répéter aucun secret à leurs parents, j’en ai appris de belles sur leur pire mensonge, leur plus grosse bêtise ( je ne citerai personne, mais ce n’est pas le chien qui a mangé la tapisserie….) et leur crush, c’est à dire leurs amourettes. Et ça m’a permis de suggérer des gages utiles, comme sortir les poubelles, ou vider le lave vaisselle. Il n’y a pas de raison, il fait bien des compensations.

Il a fallut ensuite installer les sacs de couchages, brosser les dents, enfiler les pyjamas et sortir les nounours. Soudain les pré-ados qui voulaient se maquiller se sont retrouvées en pyjamas roses à chatons, doudous sous le bras. Prêtes pour le deuxième goûter, devant un film. Finalement, à 11 heures du soir, elles ont consenti à se coucher. Ce qui nous a permis de continuer la soirée avec un nouveau jeu: rattraper les gamines dans l’escalier avant qu’elles n’atteignent la cuisine et réveillent nos autres enfants, surtout le bébé. ( les garçons ont passé l’ensemble des festivités cloîtrés dans leurs chambres, devant leurs ordinateurs, en grommelant des menaces d’où il ressortait que ça allait se payer!). Apparemment, un sleep over digne de ce nom comprend un minight feast, un festin de minuit. Troisième goûter, à 1 heure du mat. J’en ris encore.

Je ne sais plus qui s’est écroulé en premier, les deux adultes complètement dépassés par les événements ou les gamines en folie, mais il y a eu quelques heures de calme avant le biberon de 5 heures. Ça a beaucoup plus à ses demoiselles qui se sont toutes levées pour assister au petit déjeuner du bébé. Et qui ont ensuite voulu prendre le leur bien sur….j’avais demandé aux parents de venir les chercher à 9 heures….l’attente fut longue.

Mais le principal, c’est que ma fille était ravie, sa sœur aussi, et cela a donné des idées à leurs copines. Samedi prochain, les deux filles sont invitées à un anniversaire, un sleep over! Je me joins à leurs frères, leur père et la chatte pour dire : youpi, ça nous promet un week end calme!

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour The sleep over

  1. Sophie Stvl dit :

    J’adore vous lire, merci beaucoup 😀

    J'aime

  2. Stéphanie dit :

    Si mon fils me parle jamais un jour de sleep over….., je deviens sourde, entendu !

    J'aime

  3. Odile aux US dit :

    Excellent ! Je deteste ça a l’avance !!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  4. Heureusement nous avons échappé à tout ça ! N’est ce pas un peu trop ? En proportion, que devriez-vous faire pour votre anniversaire à vous ? 🙂

    J'aime

  5. yibus1 dit :

    Grâce à mère Nature, nous avons évité le pire. Une seule fille sur trois enfants.
    Sinon, waouh, super tôt le matin, à 9h, récupérer les paquets ? J’imagine qu’en offrant le thé aux parents, tu ne t’en sors pas avant 10h… Puis ranger et tout, bref, ta journée suivante est à mettre aux oubliettes, non ? Je crois que pour la boum du prochain printemps, je vais fusionner avec le sleep-over et la pyjama party. (Autant souffrir une bonne fois pour toutes un seul week-end).

    J'aime

  6. Merci, j’ai adoré ! Et moi avec mes 2 petits mecs à ce niveau là je crois que je suis tranquille 😉

    J'aime

  7. lylynychoup dit :

    J’adore cet article! Comme ça va être marrant quand on s’y mettra! Pour les garçons, c’est plus simple car il passe leur temps devant la télé ou jeux vidéo! Pour les filles, va falloir que je me prépare psychologiquement longtemps à l’avance!

    J'aime

  8. Jacqueline dit :

    Je n’ai eu qu’un garçon…qui va sur ses 42 ans….:-) et je suis heureuse d’avoir échappé à tout cela!!!
    Bonne fin de semaine

    J'aime

  9. Mathilde dit :

    J’adore vos articles remplis d’humour. Hâte d’avoir des enfants pour tester tout ça ou pas !
    Bon weekend !

    J'aime

  10. Sarah dit :

    Ah le bon vieux Action ou Verite! Le bon vieux temps :p

    J'aime

  11. cathnounourse dit :

    Hé bien….:)
    Heureusement que Fiston a 26 ans et que les quelques goûters d’anniversaire faits à la maison étaient bien plus calmes!

    J'aime

  12. lise2cc dit :

    et moi je t’admire, tout simplement, oui ! je serais devenue folle enragée avant le premier « gouter »

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’avoue que j’attendais avec impatience que les parents viennent récupérer leur progéniture! Mais les filles ont adoré, on ne va pas y échapper l’année prochaine.

      J'aime

  13. Anonyme dit :

    Haha! Je ris encore après la lecture de ton article. C’est peut être un peu nerveux …. Finalement potty training et biberons de 2h00 du mat pour mes 2 louloutes c’est pas si mal, le pire est à venir!

    J'aime

  14. lavandine dit :

    Je pensais que le sleep over c’était une sorte de soirée pyjama anglaise mais vu ton état à la fin de l’aventure, j’ai compris que c’était 1000 X pire …. J’espère que tu auras le temps avant qu’un autre de tes enfants fête son anniversaire …
    Finalement les journées déguisement ou jeu de piste des anniversaires de nos 2 miss étaient de la gnognotte par rapport ce tout ce que tu décris. Bonne nuit !

    J'aime

  15. PetiteBelge dit :

    Ca me rappelle des souvenirs, même si celles auxquelles j’ai participé étaient moins énergiques, j’avais adoré ! Les parents qui nous ont hébergées beaucoup moins je crois ! :))

    J'aime

  16. Quel bonheur d’avoir échappé à tout ça. Chez nous, les goûters d’anniversaire se sont comptés sur les doigts d’une main… avec 6 enfants on comprend qu’ils ont été martyrisés par leur mère !

    J'aime

  17. cstef. dit :

    Mince ! J’ai râté plein d’articles !
    Je m’abonne à ta news et je reviens !! 😉

    J'aime

  18. cstef. dit :

    Bin comment ça ? tu n’as pas de newsletter ????

    J'aime

  19. cstef. dit :

    Hilarant et à la fois émouvant … j’imagine la bande de copines en cercle autour du bébé buvant son biberon …

    J'aime

  20. lexieswing dit :

    Ah ah je viens de lire des passages à super papa, en lui faisant miroiter la jolie soirée qu’il vivra d’ici une dizaine d’années, il était absolument ravi 😉

    J'aime

  21. Flo Bretzel dit :

    Oh la pyjama party, pour l’instant, j’ai résisté mais je sens qu’on va pas y couper…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s