Do you speak English?


Si vous n’avez pas la chance d’habiter en Angleterre ou dans un pays anglophone, mais que vous souhaitez quand même que vos enfants soient bilingues, il n’y a pas mieux qu’un séjour linguistique. Pour vous débarrassez quelques jours de votre ado, qui vous agace sérieusement à traîner son acné et sa mauvaise humeur en grommelant dans toute la maison,parfaire l’éducation de votre adorable chérubin, envoyez le en Angleterre.

Le site www.voyage-langue.com propose plusieurs formules de séjour, avec cours de langue et immersion totale chez l’habitant, car il n’y a pas de secret, pour vraiment apprendre une langue, il faut la pratiquer sur place. Certes, je ne doute pas un instant que votre génie soit particulièrement attentif en cours d’anglais, mais rien ne remplace l’expérience. On a beau recopier consciencieusement sur ses cahiers « anglais langue vivante », c’est quand on se trouve à la caisse du supermarché, en créant un véritable embouteillage derrière soi, face à un employé qui tente vainement de communiquer en agitant un poireau, et qu’on cherche tout bêtement à acheter des timbres, qu’on prend pleinement conscience de ce qu’est vraiment une langue vivante. D’ailleurs, pour les timbres, essayez plutôt la pharmacie. Car non seulement la langue n’est pas la même, mais la vie quotidienne non plus. Que votre ado ne s’attende pas aux mêmes heures de repas par exemple. On lui servira des fish and chips à l’heure du goûter.

On n’apprend pas l’anglais uniquement dans les livres, rien ne vous prépare aux accents locaux, pittoresque certes, mais sans rapport avec le phrasé de votre prof toulousain. Et rien ne donne plus envie de parler que d’être plongé dans un pays merveilleux (it is a wonderland!), de devoir se débrouiller, de vouloir échanger…d’ailleurs, le séjour linguistique vous fait surtout gagner en confiance. Vous vous rendrez vite compte que ce n’est pas si difficile que ça de se faire comprendre, et tant pis pour les fautes, du moment qu’on vous indique bien la station de métro la plus proche comme vous le demandiez et non le quincailler du coin, c’est que le message est passé! Pour le test ultime, rendez vous dans un pub pour suivre un match de football. Si vous arrivez à suivre les commentaires, malgré le brouhaha général, et si vous comprenez les blagues subtiles des supporters déchainés autour de vous, félicitations, vous parlez anglais!

Et sait-on jamais, vous allez peut être adorer l’anglais et l’Angleterre, et ce sera le début d’une grande aventure.

Cet article, publié dans conseils pratiques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Do you speak English?

  1. janeiro23 dit :

    Hello! J’y ai pensé pour mes ados…et j’ai tout de même prévu de leur faire découvrir london en octobre !

    J'aime

  2. Luckasetmoi dit :

    Bonjour Pom de pin!
    Article bien sympathique et plein d’humour : Chez nous, on parle anglais car tout le monde n’est pas francophone à la maison (J’exclus le cas du chat lorsque je dis « tout le monde », qui ne parle pas non plus Italien, soit dit en passant).Et comme aucun de nous n’est « natif », je pense que si un anglais de souche nous écoutait, il serait « mort de rire ». Donc oui, j’envisage d’envoyer mon fils de 8 ans (pas encore boutonneux, thanks god!), en séjour linguistique…
    F de http://luckasetmoi.blogspot.fr/

    J'aime

  3. Jacqueline dit :

    Tu es donc une expat toi aussi!!!!!!!!
    Pas toujours facile….mais c’est notre choix
    A bientot!

    J'aime

  4. Lyly dit :

    Ma soeur, plus jeune de 7 ans, et moi avons toutes les deux fait des séjours linguistiques en Angleterre, 3 semaines pendant l’été quand nous avions chacune 16 ans. Je suis partie aux US en 2003 et y suis depuis, elle poursuit encore ses études mais je sens bien qu’elle ne restera pas en France non plus!

    J'aime

  5. Alphonsine dit :

    J’ai vécu l’étranger comme expat’, et je reviens d’Anvers où je me suis surprise à retrouver un réflexe de débutant : à la boulangerie, comme je ne pouvais lire le total dû et que je ne comprenais rien aux chiffres néerlandais, j’ai sorti un billet de 20 Euros et je me suis fait rendre la monnaie ! Le seul souci, c’est quand on habite vraiment dans le pays, vient un jour où il faut se servir de sa petite monnaie…

    J'aime

  6. cstef. dit :

    L’échange avec le p’tit correspondant, y’a rien de mieux à mon avis !!
    Encore est-il qu’il faille le trouver …
    Mais c’est vrai que l’immersion dans le pays .. c’est ce qu’il y a de mieux !!!

    J'aime

  7. Ping : Mon enfant bilingue, ce précieux héritage | Souris... Maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s