Friday Feelings #386


Le vendredi c’est états d’esprit, imaginés par ma copine Zenopia .

Fatigue: bof

Condition physique: froid, chaud, froid, chaud…

Humeur: c’est officiel, c’est l’automne.

Esprit: enrhumé, au propre comme au figuré. D’ailleurs, j’aurais peut être dû mettre ça dans condition physique, c’est dire si j’ai l’esprit clair.

Boulot: ça n’avance pas

Culture: avec des années de retard, dûes au fait que je n’étais pas en France et que je ne savais même pas que ça existait, j’ai vu l’auberge espagnole. Apparemment, ça a beaucoup marqué ici. Ah. Alors je ne dis pas, c’est tout à fait ça, je me suis totalement reconnue: les étudiants tête à claque nombrilistes de partout, les rencontres bizarres, la découverte (très limitée et artificielle, la vie étudiante, c’est pas la vraie vie) d’un autre pays, les anecdotes fumeuses et les beuveries, le retour crève-coeur où on se sent bizarre et décalé, tout ça, c’est très bien décrit, je m’y suis revue. Mais c’est quoi l’idée en fait? Pourquoi ce film? Ça aurait dû me rendre nostalgique, ça m’a juste vaguement agacée, c’est tout. Clairement, il y a un truc qui m’échappe, c’est frustrant…ou alors je suis devenue trop anglaise culturellement, parce que je ne vois pas.

Avis perso: peut être que la caricature de l’anglais bien lourd, ça m’a refroidie aussi…

Message perso: tu es libre pour Skype?

Loulous: L’Adulte est diplômé brillamment! Et comme il ne veut pas faire de doctorat, ça y est, celui là est fini. Champagne! GeekAdo se renseigne justement pour partir en Erasmus, avec tous mes encouragements, parce qu’en vrai, c’est génial, d’aller dans un autre pays quand on est encore étudiant. Mangagirl est soudainement ravie d’avoir un bac à préparer: c’est grâce à ça que les terminales sont dispensées de participer au cross de l’école (qui va donc de la maternelle au lycée, même les petits courent un peu). Princessechipie, qui va devoir se taper 2 kilomètres en soufflant, trouve ça scandaleux: on devrait dispenser aussi ceux qui préparent le brevet! Wizzboy doit faire 500 mètres et la classe s’entraîne. Selon ses récits, l’odyssée à côté, c’est du pipi de chat, mais il en est très content.

Divers: Gladys et Millicent se disputent en ce moment. Millicent veut absolument piquer la place de Gladys pour pondre. Elle a l’air de penser qu’on ne peut pondre que là, mais ça contrarie beaucoup sa copine.

Amitié: bon courage pour le voyage scolaire!

Love: il essaie de restaurer un vieux magnétophone à bandes de son année de naissance, pour le fun.

Penser à: réserver pour la semaine prochaine

Envie de: réserver pour la semaine prochaine. C’est logique non?

Pic: Marcel monte la garde

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Friday Feelings #386

  1. aurel dit :

    « vieux magnéto de son année de naissance »… Ah bon??? Marichéri est vieux???

    J’aime

  2. Rassure-toi concernant l’Auberge Espagnole, je n’ai pas accroché du tout non plus en mode « tout ce bins pour ça ??? ». Sais-tu que ça a tellement bien fonctionné pourtant qu’il y a eu des suites (les Poupées Russes et Casse-tête Chinois : je n’ai eu envie de voir ni l’un ni l’autre).

    J’aime

  3. carrie4myself dit :

    Ahhh oui mon humour et moi…. je suis décalée avec tout ces pays et l’Auberge espagnole pas vu du tout!
    Et bravo a l’Adulte! Ca fait faire un vide dans la maison……
    Enrhume aussi; ce chaud froid ne m’a pas plu du tout! Et on résiste a ne pas mètre le chauffage mais avec 5-6 degres le matin…. brrrrr

    J’aime

  4. Pucedu42400 dit :

    Rassurez vous, moi non plus je n’ai pas accroché sur l’auberge espagnole … Pourtant c’est paraît-il le film de notre génération ! Comme quoi !

    J’aime

    • pomdepin dit :

      Ça aurait dû me parler d’autant plus que je me suis reconnue dans les descriptions étudiantes, en partie. Mais je n’ai pas compris le but du film, et j’ai franchement trouvé les personnages caricaturaux et agaçants.

      J’aime

  5. Cecile Puertas dit :

    Ah moi c’est tout l’inverse j’ai trouvé le film L’Auberge Espagnole très très bien construit et très très juste. Et oui c’est évidemment le film de chevet de toute une génération qui a connu Erasmus (pour moi c’était à Vienne en Autriche en 91-92). Les Poupées Russes et Casse-Tête Chinois sont très bien aussi. Et oui les personnages sont un peu caricaturaux mais pas tant que ça …
    Sans doute votre manque d’enthousiasme vient du jeu de Romain Duris qui peut parfois être agaçant.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s