Notre école inclusive en UK


Quand on est arrivé en Angleterre, on a naturellement inscrit les enfants (L’Ado et GeekAdo en l’occurrence) à l’école primaire la plus proche. Bon, on s’était un peu renseigné avant quand même, elle était très bien notée. Par contre, on n’avait pas prêté plus attention que ça à la mention « with unit ». Cette école disposait donc d’une « unit » pour malentendants. On y est resté presque 10 ans, j’y ai enseigné le français, et on a presque tous pleuré quand on l’a quittée. Je crois qu’on peut dire que le fait que cette école soit inclusive ne nous a pas posé problème!

Les enfants malentendants suivaient la classe comme les autres, et avaient aussi des sessions adaptées à leurs besoins en « unit », pour apprendre la langue des signes par exemple. Au fur et à mesure de la scolarité (de 4 à 11 ans), ils finissaient pour la plupart, par ne plus mettre les pieds dans l’unit , ils n’en avaient plus besoin. D’ailleurs, toute l’école connaissait le BSL, le British Sign Language, tous les élèves, malentendants ou non, tous les enseignants et personnels administratifs (je m’y suis mise aussi, pour les bases et j’ai tout oublié depuis à mon grand regret, même si le BSL n’est pas du tout le même que la langue des signes française). Tous nos enfants l’ont donc appris, Mangagirl faisait même partie de la chorale en langue des signes. Ça n’a jamais posé problème à qui que ce soit, au contraire.

Les enseignants étaient équipés d’un capteur en sautoir sur la poitrine qui permettaient aux élèves appareillés de suivre ce qu’ils disaient. Il y avait une assistante dédiée aux malentendants, en plus du teacher et du teaching assistant par classe. Et elle passait souvent plus de temps à aider des enfants entendants qui n’arrivaient pas à suivre un exercice que les malentendants. Celle de réception (première année de primaire) s’est pratiquement dévouée à plein temps à l’intégration d’un petit GeekAdo complètement paumé, pendant les trois premiers mois, par gentillesse (et je lui en suis immensément reconnaissante) mais aussi parce que les petits malentendants de la classe se débrouillaient très bien sans elle!

Comme je l’ai dit plus haut, les enfants de l’unit étaient intégrés au maximum dans les cours. Mais la directrice avait pensé que ce n’était peut-être pas la peine qu’ils fassent du français, autant mettre ce moment à profit pour aller dans l’unit et revenir quand ce sera l’heure de faire des maths…et bien, une petite de 6 ans n’était pas d’accord et elle l’a fait savoir. Elle a insisté pour faire français comme les autres, non mais, sauf qu’elle lisait sur mes lèvres. Elle a continué par la suite, répétant le français comme elle le faisait avec l’anglais, et je crois que c’est la meilleure élève que j’ai jamais eue. De manière générale, les enfants ne faisaient strictement aucune différence entre tous leurs camarades malentendants ou pas. Ils savaient qu’il fallait faire attention à ne pas bousculer ceux qui avaient un appareil comme ceux qui avaient des lunettes, parce que si on les casse, on est puni. Voilà, c’est tout. Certains élèves de l’unit étaient excellents, d’autres pas du tout, certains étaient très sages, d’autres vraiment beaucoup moins, certains ont brillamment enchaîné au collège, d’autres ont eu plus de mal…Comme tous les enfants, tout simplement.

Cette école était notée « outstanding », excellente et les parents d’élèves se battaient pour avoir une place. J’en ai entendu se féliciter qu’un de leurs enfants soit malentendant, parce que ça a permis à toute la fratrie d’avoir accès à cette école. On ne s’en est pas rendu compte sur le moment, mais on n’y serait jamais rentré si la directrice n’avait pas été charmée à l’idée d’avoir des petits français, et donc, vous avez déjà donné des cours en Irlande? Voilà, je raconte tout ça comme ça, sans penser à rien bien sûr…

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Notre école inclusive en UK

  1. Frédérique dit :

    Et oui quand on intègre tout le monde , sans faire de différence , tout le monde en sort grandi , c’est évident mais c’est tellement plus facile pour certains de rester «  entre soi » et surtout bannir ceux qui n’ont pas la « bonne couleur, le bon statut » . J’ai très peur de ce qui se profile pour les mois à venir dans la campagne présidentielle, surtout E Z ( et ceux du même acabit ) qui m’écœurt au possible .

    J’aime

    • pomdepin dit :

      Je suis terrifiée par les copiés/collés de la campagne du brexit, mèmes discours, mêmes manipulations, mêmes haines.

      J’aime

    • aurel dit :

      Eh bien non, on ne peut pas intégrer tout le monde…Mon beau-frère est trisomique, et bien plus handicapé que d’autres trisomiques. Heureusement qu’il n’est jamais allé à l’école,qu’y aurait-il fait le pauvre? Incapable d’apprendre à lire ni à écrire, cela aurait été une torture pour lui de rester de longues heures en classe…En revanche les structures adaptées dans lesquelles il a passé sa vie l’ont rendu heureux. Par pitié ne mélangeons pas tout…Et ce qu’il faut c’est de bons établissement adaptés aux personnes handicapées, qui prenne en compte leurs besoins spécifiques, avec du personnel bien formé, ce qui est malheureusement bien trop rare en France. J’ai connu également une petite fille, trisomique aussi, que sa maman a retirée de l’école car ça se passait mal; en revanche cette petite fille fréquentait sans problème le cours de danse du village et c’était super, elle faisait un peu ce qu’elle voulait sur scène au spectacle de fin d’année mais c’était touchant et personne n’aurait pensé à s’en offusquer!

      J’aime

      • pomdepin dit :

        Le problème, c’est de rejeter en bloc tous les élèves « différents » alors que beaucoup ont tout à fait leur place à l’école. Il ne s’agit pas d’y inclure de force des enfants qui ont besoin d’autre chose, mais de ne pas rejeter ceux qui y sont très bien sous pretexte…peu importe le prétexte en fait, c’est juste inadmissible.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s