Thursday thunder: concern trolling


Un article du huffpost US m’a interpelé cette semaine: il parle du concern trolling subit par une célébrité quelconque, qui apparaît en surpoids pour certains, qui s’empressent d’inonder ses RS de « bons conseils » pour son bien évidemment. Ahaha, je vois tout à fait le style. Et ça m’énerve au plus haut point, encore plus dans la vraie vie que sur les RS.

Source

En l’occurrence, des gens qui se prétendent bien intentionnés, bombardent quelqu’un qu’ils ne connaissent absolument pas, de leur fausse solicitude et de leur vrai harcèlement, en mode, « on te trouve formidable, nous, mais on dit ça pour aider ». Alors qu’on ne leur a rien demandé, déjà, et surtout, qu’ils n’y connaissent rien et n’ont strictement aucune compétence médicale. De toute façon, en matière d’obésité, de problèmes de santé et ou de n’importe quoi, ça n’a jamais aidé qui que ce soit de crouler sous les remarques désobligeantes maquillées en conseils non sollicités. Vous voyez le style? Ces gens qui savent tout mieux que tout le monde et se sentent investis d’une mission pour le bien de l’humanité, pas pour flatter leur petits égos bien sûr.

Ces gens sont partout, encore plus IRL que sur les réseaux, où l’approche est généralement plus directe. Ce sont ceux qui trouvent phénoménal votre nouveau projet, c’est merveilleux, mais qui se posent des questions sur cette surcharge de travail, vous êtes sûre d’être capable de gérer, ils s’inquiètent beaucoup pour vous. Ceux qui vont vous complimenter sur une nouvelle tenue, mais qui vont se demander si c’est à un certain âge ou avec une certaine morphologie, on peut encore porter ça… ils disent ça pour vous rendre service bien sûr, ça ne les dérange pas, mais ils ne voudraient pas que quelqu’un fasse des remarques dans votre dos. Ceux qui trouvent ça génial comme vous élevez vos enfants, vraiment, mais qui prennent sur eux de vous expliquer que ça irait mieux pour votre famille, dont ils se soucient tellement, si vous faisiez exactement l’inverse. Ils veulent juste votre bien. Ahaha. Je pourrais continuer longtemps, ça s’applique à absolument tous les domaines, il n’y a pas de limite à la goujaterie mielleuse de ces trolls.

Parce que donc, on a maintenant une définition détaillée, mieux que hypocrites dégoulinants, inspirée des RS: les concern trolls. J’aime beaucoup. Le prochain qui se permet de me faire la morale tout en prétendant de se faire du souci pour moi, je lui dis d’arrêter son concern trolling. Déjà c’est de l’anglais, ça devrait couper court à la discussion. Et sinon, il y a encore plus pernicieux que le concern trolling, qui a la subtilité d’une enclume entêtée, c’est l’art très anglais du passive agressive. Je déteste, certes, mais après 21 ans, je maîtrise. Vous vous inquiétez pour moi? Merci de votre interprétation, c’est « intéressant ». Et toc.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s