Mardi tourisme: Santander


On continue à les promenades à travers l’Europe grâce aux photos de L’Ado et on repart cette fois en Espagne. Je vous amène à Santander, dans la région de Cantabrie, sur la côte atlantique, juste à côté du Pays Basque.

Santander s’est développée après la conquête musulmane, quand les espagnols du sud ont fui et que certains se sont donc retrouvés en Cantabrie. Ils ont débarqué avec dans leurs bagages ce qu’ils avaient de plus précieux, c’est à dire des reliques de saints, et ils ont aussitôt commencé à construire églises et monastères pour les ranger. Santander grandit et finit même par obtenir le statut de ville abbatiale au douzième siècle, lorsque commence la construction de la cathédrale.

Il n’y a quand même pas que des édifices religieux à voir à Santander. On peut admirer les villas balnéaires construites par les touristes madrilènes avant la guerre civile (la bataille de Santander a été particulièrement sanglante et la ville tombe aux mains des nationalistes le 28 août 1937), la plaza Canado, l’hôtel de ville, la Place d’Italie et son casino, la plaza porticada et la statue de Pedro Velarde (héros de la guerre contre…les troupes napoléoniennes!)…

Mais soyons clair, quand on va à Santander, c’est pour voir l’océan! Santander était une station balnéaire très mode à la fin du dix neuvième et au début du vingtième siècle et ça se voit. Le roi Alfonso XIII y passe toutes ses vacances d’été, ça attire du monde et le front de mer devient très chic.

Le phare date de 1839, il est très utile: la cote est magnifique mais assez dangereuse, un peu comme celle du pays basque (français comme espagnol) qui la prolonge. Je ne suis pas chauvine, d’ailleurs je n’ai aucune attache en Cantabrie, c’est dire mon impartialité totale de landaise, mais la côte Atlantique, c’est plutôt pas mal, non?

Bref, Santander est une ville très sympathique, où les touristes sont plutôt espagnol (pas de faux vrai pub anglais et tout ce genre d’horreurs comme sur la côte méditerranéenne) et elle a su garder une certaine authenticité qui fait tout son charme.

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s