Projet 52: porte-bonheur


Le thème choisi par Ma’ cette semaine aurait dû me poser problème : je ne crois pas aux portes-bonheurs et à ce genre de choses…pourtant j’ai eu une idée de suite. Il se trouve qu’on a bien un porte-bonheur dans la maison, il nous suit même depuis plusieurs déménagements. Il nous a été offert par une amie bulgare en Angleterre, c’est traditionnel. Il s’agit d’une Martenitsa, un porte-bonheur qu’on offre le premier mars en Bulgarie en souvenir de khan Asparukh (le fondateur du pays en 681 quand même). Il aurait chargé un pigeon de prévenir sa femme qu’il avait gagné une bataille en lui nouant un fils blanc à la patte (celle du pigeon je veux dire, pas de sa femme!). Et comme il s’était légèrement blessé, une partie du fil s’est taché de sang, d’où le rouge, c’est très frais. La vache n’a rien à voir avec le sujet, c’est cadeau.

Cet article, publié dans brèves, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Projet 52: porte-bonheur

  1. Encore une nuit où je m’endormirais moins bête grâce à toi 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s