Mardi Tourisme: Chambord


Depuis que j’ai commencé les billets tourisme, je tourne autour. Il fallait bien que je me décide à parler de Chambord, mais j’ai hésité longtemps, parce que c’est tellement connu que je ne vois pas ce que je pourrais dire d’intéressant dessus. Et puis, je me suis décidée, juste pour les photos de Marichéri. Elles commencent à dater un peu, les jardins n’avaient pas encore été refaits, mais ça veut dire aussi qu’il y avait un peu moins de monde, ce qui est appréciable.

Fermement décidés à éviter la masse de touristes qui envahit d’habitude Chambord, on est arrivé avant l’ouverture, à moitié endormis certes, mais presque seuls. Le château fort d’origine date du dixième siècle, et il a servi de base, littéralement, à la renaissance pour construire le plus grand et le plus connu des châteaux de François Premier qui a, paraît-il, supervisé lui même les travaux à partir de 1516. C’est le château renaissance par excellence, le petit très grand François (oui, enfin bon, à côté de Marichéri et de ses 6 m 08…) convoque les meilleurs artistes et architectes dont Léonard de Vinci, pour son chef d’œuvre, et ça se voit! Chambord est sublime.

On retrouve un peu partout la salamandre de François à l’intérieur comme à l’extérieur du château. Je ne vais pas insister sur les galeries, les escaliers…tout ça est archi connu, avec raison puisque c’est juste magnifique. Mais il se trouve que Chambord accueille aussi les écuries et donc les chevaux de la garde républicaine. On a visité le château avec nos enfants, bien plus excités à la vue d’animal que par la visite des appartements de François Premier avec son petit dragon (c’est une salamandre mon chéri, pas un dragon. Ni un dinosaure), on a donc tout fait au pas de charge aussi, comme les chevaux. Par contre, les enfants ont adoré l’escalier à double hélice, non pas pour la prouesse architecturale ni l’esthétique, mais parce qu’on peut jouer à se faire coucou. Petits béotiens.

Mais bon, évidemment, quand on parle de Chambord, on ne peut pas passer à côté des toits et des 282 cheminées. Marichéri ayant fait une bonne centaine de photos, j’en ai mis quelques unes au hasard, dont la lanterne qui couronne le fameux escalier. J’ai déjà dit que c’est magnifique?

Alors voilà, Chambord est évidemment grandiose, malgré la foule des touristes qui débarque rapidement et qui n’arrive pas à gâcher la visite tellement c’est magnifique. Ils se pressent par centaines, sans prendre le temps, sans vraiment regarder. C’est dommage parce qu’ils passent souvent sans la voir près de la petite église Saint-Louis, juste là sur le côté, entre les parkings et les restaurants. Elle est un peu chargée à l’intérieur, mais charmante et plus tranquille que l’extraordinaire mais bondé château de François Premier.

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Mardi Tourisme: Chambord

  1. Stef BD dit :

    Une de mes tantes a épousé un authentique chambourdin dans cette petite église : j’étais gamine et je voyais ma tante se marier dans un décors de conte de fée 😊 J’adore ce château et les promenades sublimes dans les bois et étangs alentours. En toute modestie, je l’appelle « ma maison de campagne » 😁😁😁

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Quelle chance! J’aime vraiment beaucoup, j’ai juste du mal avec la foule, surtout ces touristes qui ont l’air d’être là parce qu’on leur a dit qu’il fallait voir Chambord et qui n’apprécient rien.

      J'aime

  2. J’avais aussi été émerveillée par Chambord et sa multitude de cheminées sculptées, par ses escaliers majestueux et sa grandeur…. mais j’avais également fait le même constat que toi : Chambord pour beaucoup ne semblait être qu’une case à cocher sur une liste…. histoire de valider qu’on avait bien « fait » les châteaux de la Loire.

    J'aime

  3. C’est magnifique !!! Merci de nous faire voyager… On avait hésité l’été dernier à y aller, pour nos premières vacances en famille (seuls tous les trois avec notre minette de 2 ans et demi) mais la foule nous a « fait peur » (surtout avec une petite) et on s’est « rabattus » sur Azay-le-Rideau et Villandry. « Grâce » au covid il n’y avait pas trop de monde et on a pu bien profiter, y compris notre puce qui s’est éclatée à cavaler dans les jardins de Villandry ! Mais on garde Chambord dans le viseur, peut-être quand elle sera plus âgée (et donc qu’elle en aura des souvenirs).

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai adoré Villandry et Azay-le-rideau aussi! On y était également avant l’ouverture, mais il y avait déjà du monde. Le pire, c’est Chenonceau, on a renoncé et on s’est rabattu sur une visite de la ferme. Il n’y avait personne, c’était charmant et les enfants ont beaucoup aimé.

      J'aime

  4. carrie4myself dit :

    Je te remercie de la balade car jamais ete!!! xx

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s