Mardi tourisme: jardines de Guadalupe


Je ressors mes vieilles photos pourries jaunies, bleuies, ou cramoisies, du Mexique, et même de Mexico DF, pour vous amener aux jardins de Guadalupe, dont le nom officiel est Jardines de Tepeyac, au nord-est de la ville. C’est agréable comme tout, grâce à une végétation luxuriante et moins bondé de monde que les rues de Mexico. Comparativement, c’est même calme, ce qui participe à son charme. D’ailleurs, on y croise essentiellement des locaux puisqu’il s’agit d’un lieu de pèlerinage. Figurez-vous qu’un paysan indien, Juan Diego de son petit nom de colonisé, est persuadé d’avoir vu apparaître juste là une vierge noire, la Virgen de Guadalupe donc, en 1535. Les conquistadores, qui évangélisaient à coup d’arquebuse dans la gueule tour de bras, se sont empressés de sauter sur l’occasion et on a construit une série de chapelles charmantes et une basilique grandiose pour célébrer la chose. Je ne sais pas ce qu’il lui a pris, à ce Juan Diego, si il voulait fayoter auprès des colons ou pas, mais il faut reconnaître que l’endroit est très agréable, on y va autant pour se promener et pour respirer un peu (Mexico est très polluée) que pour admirer la basilique.

La Virgen de Guadalupe est non seulement la patronne de Mexico, mais aussi celle du Mexique et même carrément de l’Amérique latine toute entière, il fallait donc un édifice à la portée de sa renommée. La première basilique de 1622 a été remaniée, améliorée, redécorée (et même incendiée par un anarchiste) de multiple fois jusqu’en 1974, où un sombre gougnafier architectural un urbaniste zélé a eu l’idée de faire édifier une basilique moderne, à l’esthétique à mi-chemin entre une yourte de metal psychédélique et une gare de triage de banlieue. C’est horrible. Je ne mets que des photos de l’ancienne basilique volontairement.

Par contre, pour en revenir au furoncle architectural à la nouvelle basilique, il y a bien un côté gare de triage à la chose. On peut en effet y admirer la Virgen de Guadalupe (celle dehors, à côté de la petite cascade et à l’endroit exacte où elle serait apparue, n’est qu’une réplique)…en passant sur un tapis roulant, comme dans un aéroport. Si. J’y suis allée, par curiosité, et un peu parce que je ne croyais pas les récits de mes collègues mexicains, je pensais qu’ils se moquaient de la française de service. Et bien pas du tout, vous faites effectivement la queue comme à l’aéroport, vous passez une sécurité qui ravirait le plus tatillon des cerbères aéroportuaire, et vous vous retrouvez sur un tapis roulant, défense de courir ou de s’arrêter et wizzzz, on arrive devant la pauvre Virgen et on repart aussitôt, style manège chez Mickey, sous les néons. C’est spécial. Je ne sais pas comment font les pèlerins pour se recueillir dans une ambiance pareille, mais ils ont l’air content.

De mon côté j’étais plutôt soulagée de ressortir à l’air libre et de profiter des jardins. On peut y admirer des cactus hérissés, la chapelle des Indiens (c’est son nom), construite au seizième siècle ou celle del Pocillo avec sa jolie coupole. C’est bucolique et beaucoup plus serein que le supermarché religieux la partie moderne qui m’a laissée plus que dubitative. Sérieusement, c’est vraiment agréable de se promener dans les jardins pour oublier l’agitation de Mexico tout autour.

Mais n’oublions pas que Tepeyac accueillait au départ un temple en l’honneur d’une déesse aztèque, qui ressemble beaucoup, sans le manteau bleu, à la Virgen de Guadalupe, ah ben ça alors, quel heureux hasard. Les conquistadores étaient de petits malins qui ont allègrement mélangé les croyances locales au christianisme pour le faire accepter plus facilement par les indiens. C’est donc aussi dans ces jardins qu’on peut voir un magnifique calendrier aztèque, juste avant de sortir pour rejoindre le marché autour la station de métro et donc se replonger dans l’agitation de Mexico.

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mardi tourisme: jardines de Guadalupe

  1. petitdiables dit :

    Comme c’est dépaysant!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s