Mardi tourisme: Bath


Suite à mon billet de samedi, j’ai eu l’idée de ressortir les photos de Bath, où Marichéri et moi avons passé quelques jours il y a une éternité (5 ans!), nos dernières vacances sans les enfants jusqu’à ce jour, et ça risque de l’être encore pendant un moment. J’ai totalement adoré, et pas uniquement à cause de ma légère passion pour Jane Austen, qui je le répète, est désopilante et n’a rien à voir avec les adaptions dégoulinantes de mièvreries qui viennent régulièrement massacrer son œuvre.


Bath doit son nom aux thermes romains magnifiquement conservés, qui datent de l’an 60 ou 70, ce n’est pas clair. Les romains étant de petits malins, ils ont remarqué qu’il y avait une source naturelle d’eau chaude et ferrugineuse (j’ai goûté, c’est répugnant). Ils ont donc construit des bains et même un temple, tant qu’à faire, autant y aller à fond. Aujourd’hui, on peut visiter le musée très bien conçu, et donc les fameux thermes y compris les salles intérieures. Les bains romains de Bath sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco, et on comprend pourquoi. Bon, là les photos sont sombres malgré les efforts artistiques de Marichéri, il tombait des trombes d’eaux le jour où on y était, mais ça reste sublime.

   
 Comme on peut le voir , Bath Abbey est juste à côté des bains, avec la Pump Room dans le prolongement. La Pump Room doit son nom, vous allez rire à une pompe, qui permet de prendre directement son verre d’eau infecte. Elle était très mode du temps de la régence, mais on y reviendra plus tard. Non parce que sinon, on s’éparpille et ça fait fouilli. On en était à Bath Abbey, ou plus exactement l’Abbey Church of Saint Peter and Saint Paul. Elle a été fondée au 7eme siecle mais a été entierement reconstruite par les normands dans un premier temps puis au 12ème et encore une fois au 16eme. Bath Abbey est aussi connue pour avoir abrité le couronnement de Edgar, premier roi des anglais (King of the English) en 973.

  
Vous allez me dire et Jane Austen dans tout ça, ahaha, on y vient! La petite Jane a sacrifié à la mode des cures à Bath. À partir de la deuxième moitié du 18eme et pendant tout le 19eme, Bath est envahi par des aristocrates et autres, à l’exemple  du Regent qui viennent donc goûter l’eau pestilentielle dans la pump Room et se faire voir à l’Assembly Room. La ville se transforme complètement, pour devenir un des plus beau exemples de l’architecture  Regency (c’est logique!) parce qu’il faut bien loger tout ce petit monde riche et glouglouteux. Les hôtels particuliers qu’on louait à la saison fleurissent sur le  royal Crescent et le Circus, entre autre.  

 Mais ça vaut aussi la peine de se balader dans les petites rues, c’est charmant. Évidement, Bath est très touristique, il y a toujours des spas modernes et une foule de visiteurs partout. C’est bien organisé, on sent qu’ils ont même dressé les mouettes pour prendre la pose devant les touristes! 

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mardi tourisme: Bath

  1. Majo dit :

    Magnifique ville Bath . Suis comme vous amoureuse de l’Angleterre où je compte toujours m’y réinstaller à Londres plus exactement où j ‘ai passé 20 ans . Mes filles y ont fait leurs études . Je suis actuellement confinée en Argentine et mon retour à Londres s’évanouit de plus en plus n’ayant toujours pas de réponse du Home Office . Vous êtes donc de retour en France ( je viens de découvrir votre blog ) . Je veux toujours croire à mon retour à Londres ….. mais cette pandémie est telle ici qu’il m’est difficile de voyager . Je vous souhaite un bon week end ensoleillé peut être

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s