Vos Mince pies, traditionnelles ou modernes?


Pas de mardi tourisme, j’ai finalement décidé de faire une pause en décembre, c’est un peu redondant avec le xmas addict. Mais je reprends en janvier, quand on aura besoin de se dépayser un peu. En tendant, on va parler nourriture, c’est important. En Angleterre, j’essayais d’insuffler un peu de traditions françaises à nos Noels. Mes enfants ont su chanter « petit papa Noël » en yaourt avant de connaître toutes les paroles de jingle bells (il y a plein de couplets!). D’ailleurs, j’avais décrété que le papa noël exigeait qu’on lui écrive en français, pas en anglais (pour une fois que je pouvais motiver mes petits anglophones à faire un effort pour speak la France). On a toujours mis nos chaussures devant le sapin, en plus des stockings. Et bien sûr, Marichéri n’hésitait pas à aller chasser le fromage français en milieu hostile, c’est à dire en épiceries fines londoniennes en décembre, tout ça pour avoir un menu de noël aussi français que possible. Aujourd’hui…et bien aujourd’hui, avec toute la logique qui me caractérise, je beugle les chansons de Noël anglaises (et pas que Laaaast Christmaaas…vous avez vu, c’est la première fois que je le case cette année). Les Noels anglais me manquent. Alors, on fait des gingerbread men, des Christmas cookies, du chutney, meme du mulled cider pour les grands. Mais surtout, on se goinfre de mince pies. Du coup je ressors les deux recettes, la traditionnelle à la viande, que toute nostalgie du monde ne me fera jamais manger, et la moderne, sucrée et beaucoup plus digeste.

IMG_1013.JPG


(source photo)

Les mince pies sont un grand classique des tables de Noël anglaises et datent du 13 eme siècle. L’idée de mélanger de la viande hachée, des épices et des fruits auraient été ramenée des croisades par des chevaliers désireux de conserver autre chose que la peste ou le choléra de leur petit voyage touristique. En plus, c’est pratique, c’est moins encombrant qu’un coquillage peint souvenir de Tunis. Les mince pies font partie de l’histoire anglaises, elles ont même symbolisé les répressions envers les catholiques quand elles ont été interdites pendant la guerre civile. Les puritains les trouvaient outrageusement décadentes et papistes, on se demande bien pourquoi.

Les mince pies traditionnelles sont farcies de 13 ingrédients, en référence aux 13 apôtres. Je n’ai pas osé me lancer dans la cuisine médiévale, mais j’ai trouvé un bon compris sur BBC goodfood bien sûr, dans la rubrique Noël victorien. Il s’agit d’une recette de 1851 tirée de « modern domestic cookery » de Mrs Rundle. On reste dans le traditionnel, mais c’est facile à faire. À manger par contre, je ne sais pas.

Pour 10 grosses pies ou 20 petites (On sent de suite que les proportions, c’était le truc de Mrs Rundle!) il vous faut:
Pour la pâte:
-225 gr de farine
-115 gr de margarine en dès
-4 à 6 cuillerées de lait et une de sucre.
-de l’eau froide, à vue de nez, si vous en avez besoin pour que la pâte soit bien lisse. J’adore vraiment les explications de Mrs Rundle.

Pour la farce, attention j’ai recompté, il y a bien 13 ingrédients:
-450gr de filet de bœuf haché
-450 gr de suet, soit d’après Google translate, de la graisse de rognon. Tout de suite, ça met en appétit.
-4 pommes coupées en dés
-1kg de groseilles
-une pincée de noix de muscade
-une de cannelle
-une de clous de girofle
-une de gingembre (je mets une pincée, mais vous faites comme vous voulez. D’après Mrs Rundel, il faut en mettre « to taste » . C’est vague comme quantité, en gros, c’est selon vos goûts)
-450gr de sucre roux
-le zest et le jus de deux citrons
-le zest de trois oranges. Le jus est en option.
-250 ml de brandy
-250 ml de Porto

Vous pouvez aussi saler et poivrer, ce serait dommage que ce soit fade quand même! 

Ce qui est génial, avec les vieilles recettes, c’est la simplicité lapidaire des explications. On ne vous dit pas de vous débrouillez comme vous pouvez, mais presque! Sacrée Mrs Rundle…Vous préchauffez le four à 200 degrés. Vous mélangez tous les ingrédients pour la farce dans une casserole et vous faites bouillir puis compoter légèrement à feu doux. Vous faites la pate. Hop, hop, du nerf! Vous pétrissez bien et vous l’étalez. Vous découpez des cercles de pâtes. Vous façonnez vos pies, mettez la farce dedans, recouvrez d’un rond de pâte (attention à bien fermer les bords). Traditionnellement, on traçait une petite croix dessus, pour éviter qu’elles explosent à la cuisson et pour le côté chrétien de la chose. Vous enfournez pour 20 minutes et voilà.

Aujourd’hui, on trouve des préparations toutes prêtes pour mince pie, avec ou sans viande. Mais vous pouvez les faire vous-même. Après une enquête extrêmement sérieuse auprès d’un échantillon représentatif uniquement de mes copines, je suis en mesure d’affirmer qu’il n’y en a pas deux qui mettent la même chose dans leur mince pies. Certaines mettent bien du bœuf haché, d’autre du mouton. Beaucoup préfèrent une version juste aux fruits, avec des pommes, des oranges, des raisons secs, même des abricots secs et des amandes. Mais le principe est toujours le même, comme au temps de Mrs Rundel, on price de toujours pareil, mais juste avec les fruits. Il faut rajouter autant d’épices que vous voulez, bien sucrer et alcooliser. Par contre les décorations sur le dessus sont plus modernes, on fait des petits sapins, des étoiles, même des pères Noël et de rennes pour les plus artistes.

Et évidement, traditionnelles ou modernes, les mince pies se mangent avec trois tonnes de crème, sinon, c’est un peu léger!

Cet article, publié dans vie de famille, xmas, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Vos Mince pies, traditionnelles ou modernes?

  1. nannie06 dit :

    Mélangez un pot de préparation pour mince pies avec une pâte à gâteaux de base, au four à 180 et vous avez un cake (de feignasse, d’accord) très bon !

    J'aime

  2. mais j’adooooore les mince pies sucrées ! lors de notre dernier séjour à londres en dec2018 j’ai ramené au moins 4 sortes différentes et je m’en suis …. goinfrée… oui oui goinfrée avec la chance qu’ici j’étais la seule à en être vraiment folle alors j’ai fait mon égoïste sans aucun remord ah ah ah

    J'aime

  3. Milounette dit :

    1 kg de groseilles ??? en plein mois de décembre ?? ils avaient déjà des congels à l’époque victorienne ? :). *
    En effet la version à la viande m’a l’air assez hasardeuse, mais celles aux pommes et poires me paraissent bien plus appétissantes !

    J'aime

  4. Je ne connais pas cet aliment mais ça a l’air bien bon 😊

    J'aime

  5. Cecile Puertas dit :

    Ça a l’air délicieux en tout cas la version sucrée !

    J'aime

  6. juneandcie dit :

    Tout en légèreté comme toute recette de Noël qui se respecte

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s