Diana top 10 reloaded


Il paraît que Lizzie est furieuse, à son âge, c’est pas malin. Tout ça à cause d’une série télé en plus, comme si il ne se passait rien de plus important dans le monde et dans son pays en particulier. Figurez-vous que les libertés artistiques des scénaristes de The Crown concernant tout ce qui touche de près ou de loin Diana, ont très légèrement irrité cette pauvre Lizzie. En même temps, quand on connaît la crédulité des anglais, près à croire n’importe quel mensonge énorme du moment c’est marqué sur un bus (allusion subtile à la campagne du brexit), on peut comprendre les inquiétudes de cette pauvre femme devant les inventions totalement déconnectées de la réalité des scénaristes (ce sont eux-mêmes qui l’ont dit, je n’en sais rien, je n’ai connu ni Diana, ni Lizzie ni les scénaristes de la série). Bref, puisqu’on parle d’elle, j’ai décidé de ressortir mon top de la pensée philosophique de Diana, qui fait que comme ça, spontanément, j’ai effectivement du mal à penser que les scénaristes n’ont pas tout inventé en donnant à leur Diana televisuelle la faculté d’énoncer sujet-verbe-complément à peu près dans le bon ordre.

Ce top 10 a été moins facile que prévu à faire, puisque je rappelle que Diana a été béatifiée par les tabloïds qui considèrent que c’est un crime antipatriotique de toucher à sa sainteté. Ce qui ne risque pas de me décourager, au contraire. Mais du coup, c’est assez difficile de trouver autre chose que des platitudes dégoulinantes de niaiserie sur elle. En cherchant un peu, j’ai quand même appris que Diana était au choix une pauvre fille paumée et légèrement nymphomane, ou une abrutie innoffensive mais nymphomane, ou une dangereuse manipulative cynique et complètement nymphomane, ou une malade mentale (mais ne souffrant pas que de nymphomanie). Bref, dès qu’on gratte un peu le vernis des banalités enrobées de bons sentiments, on arrive rapidement dans du glauque pas réjouissant du tout quand on parle de Diana. On va rester dans le léger pour ce top 10 quand même.


Source

10- on commence par un avertissement, venant de Diana elle-même: « On m’a toujours dit que j’étais bête. J’ai toujours eu conscience d’être bête. » Ben, elle était lucide, c’est une qualité aussi. 

9-En même temps, elle a effectivement mal débuté sa carrière de princesse. Elle s’est plantée dans le nom de Charlie au moment des vœux, pour son mariage, donc devant les caméras du monde entier. Il faut dire aussi que c’est pas simple, il s’appelle Charles Philip et elle a dit Philip Charles. C’est ballot.

8- Diana adorait ses enfants, c’est bien connu. En parlant de Harry petit, qui faisait déjà preuve de tout son talent en faisant d’ignobles grimaces à la presse: » il a un tempérament artistique ». C’est sûr, c’est mieux que de dire c’est un sale gosse mal élevé.

7-Après la naissance de William, alors qu’on lui demandait ses impressions de jeune maman, elle a eu la bonne idée de remarquer que c’était une bonne chose qu’il n’ait pas les oreilles de son père. C’est Charlie qui a dû apprécier. (Cela dit depuis William a la même coiffure que son père, finalement il aurait mieux valu les oreilles)

6-Après un dîner Diana, pleine de bonne volonté a proposé d’aider à faire la vaisselle, à condition qu’on lui donne des gants en caoutchouc. Visiblement plus de trente cinq après, les convives ne s’en sont toujours pas remis. Je comprends, je déteste les gants en caoutchouc. Et faire la vaisselle aussi. 

5- Diana avait le sens des formules. Ou pas. « Je suis de plus en plus touchée par les gens qui ont un problème, les alcooliques, les drogués…je me sens très proche d’eux ». Ça part sûrement d’un bon sentiment, mais c’est quand même génant quand la future reine (à l’époque…) s’indentifie à une alcoolique ou une droguée. Ou alors ça explique bien des choses.

4- Diana était une grande philosophe qui avait tout compris:  » On dit qu’il vaut mieux être pauvre et heureux que riche et malheureux mais pourquoi pas un compromis, être relativement riche et de mauvaise humeur ?  » Ça donne envie. Ou alors pas trop pauvre mais sans faire la gueule? Moyennement riche et chatouilleux? À choisir pourquoi pas milliardaire et hilare? 

3-C’est vrai qu’elle avait l’air un peu limité, en tout cas pas très manuelle: « Je ne sais pas utiliser un parcmètre et encore moins une cabine téléphonique ». 

2- D’ailleurs, Diana était claire:  » je suis une imbecile finie » (bon j’ai du mal à traduire : I am as thick as plank…une idiote totale, ça marche aussi)

1- Après ça, on est obligé de terminer par ça, qui résume toute sa pensée: « Je comprends que le changement est difficile pour certains, surtout quand il n’y a pas de changement, je comprends ça » . Ah. Pas moi.

Bon, ça m’a épuisé tout ça…je ne pense pas reparler de Diana d’ici un bon moment, je ne sais toujours pas si elle était idiote nymphomane, manipulatrice ou paumée, mais ça ne m’empêchera pas de dormir. 

Cet article, publié dans Famille royale, Les tops 10, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Diana top 10 reloaded

  1. lanabc dit :

    J’ai déjà fini la dernière saison de « The crown » et je ne vais pas spoiler tes lectrices mais c’est vrai que les épisodes avec Charles et Diana ne sont pas très flatteur pour Charles et sa famille… Je me suis demandée la part de vrai et de fiction… Mais je ne vais pas développer parce que je n’aime pas les spoils… Je pense quand même que la famille royale l’a un peu pris pour une pouliche reproductrice.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      D’après ce que dit la presse anglaise, tout est faux ou presque…après, je ne sais pas si on peut faire totalement confiance à la presse anglaise. Mais les profs furets ont eux même dit qu’ils prenaient des licences artistiques pour la dramatisation des personnages. Je ne sais pas trop ce qu’ils étendent par là non plus!

      J'aime

  2. carrie4myself dit :

    The Crown fait en effet beaucoup parler a Buckingham…!!!
    Mais Diana etait apprécie avant son deces alors apres….

    J'aime

  3. Sarah Leveaux Martin dit :

    Je n’arrive pas à m’y intéresser, comme la duchesse actuelle. Une sorte de vide maussade se dégage de tout ça. La vie des « People », je crois que l’on dit, en général. Bonne route à eux, qu’ils soient heureux s’ils le peuvent…

    J'aime

  4. Sarah Leveaux Martin dit :

    En revanche, les chroniques sur les tenues farfelues et désopilantes, j’adore!! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s