Les questions du mercredi


Le mercredi matin, Wizzboy prend sur lui de se lever plus tôt, vu qu’il n’a pas école. L’année dernière, il attendait impatiemment que les trois autres partent prendre le bus scolaire et faisait bye-bye avec une énergie qui ne laissait aucun doute sur la possibilité nulle de le recoucher. Maintenant, c’est encore mieux, il hurle au revoir en sautant comme un ressort épileptique non seulement à ses frères er sœurs mais aussi à son père qui les accompagne. A peine la porte refermée, il se jette sur moi, on a 20 minutes juste tous les deux, ça va barder!

Source

Comme l’année dernière, Wizzboy exige un câlin, c’est à dire une espèce de session de boxe, vautré sur moi qui lui sers à la fois de trampoline et de rampe de lancement. C’est ce que Wizzboy appelle son « quiet time ». Il en profite pour poser des questions, en continu, avec la vivacité d’élocution d’une mitraillette enragée, surtout qu’il n’a plus toute la matinée pour ça cette année. Je ne sais pas pourquoi, mais il a décidé que j’étais la seule habilitée à subir ses interrogatoires matinaux. Ça s’arrête dès que Marichéri rentre du school run, alors que je suis sûre qu’il serait ravi de participer aussi. Il n’y a pas de raison que je sois la seule à souffrir. Non mais.

Ce matin, en moins de 5 minutes, j’ai eu droit à : ça sert à quoi les poumons, pourquoi on dit foot et foot américain et pas un autre nom, pourquoi le garage est pas de l’autre côté de la maison, comment on sort les bébés du ventre des mamans, pourquoi les baleines ont pas de jambe, c’est grand comment un microbe, est-ce que M’Bappé préfère le jambon blanc ou le jambon cru, comment on dit pipi en anglais déjà, comment le sang va dans les pieds et pourquoi vendredi, c’est après jeudi, c’est où la plus petite ville de France et ça sert à quoi, les orteils? Rhaaa….Ça y est, la journée commence à peine et je suis épuisée. Le pire, c’est que Wizzboy ne s’arrête même pas pour reprendre son souffle entre deux interrogations, c’est un flux continu. Mais il attend quand même une réponse. Il peut être extrêmement contrarié si je ne lui donne pas une explication en un minimum de mots bien sûr, on ne fait pas dans la nuance à son âge. Il insiste, s’énerve, rebondit sur moi. Quand Wizzboy demande pourquoi les canards ont pas 4 pattes, il attend qu’on réponde et vite. Torquemada à côté de mon gamin en plein questionnement existentiel sur le système digestif des dinosaures, c’était un bisounours.

Alors je réponds comme je peux, on discute, de nouvelles questions fusent dans tous les sens, et je reste béate devant les soubresauts énergiques de l’esprit de mon gamin, qui va aussi vite que ses bras qui s’agitent comme une éolienne en pleine crise de Tourette. Je fais ma maligne, ma blasée, ma fatiguée. Mais en vrai, j’aime bien nos « câlins » énergiques et interrogateurs du mercredi…je sais que Wizzboy va bientôt arrêter, ça me manquera.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les questions du mercredi

  1. nannie06 dit :

    Oh oui ! Profitez bien, ça passe si vite !

    J'aime

  2. Tu sais, parfois les questions à foison ne s’arrêtent pas… elles deviennent juste encore plus tordues et nécessitant plus de construction dans les réponses (mais tu as à peine fini de répondre à une qu’il y en a déjà plusieurs dans la file d’attente ! )

    J'aime

Répondre à nannie06 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s