English wedding top 10


Comme je suis de corvée de promenade du troupeau j’ai la joie et le bonheur d’amener les filles faire un tour, je ressors un vieil top 10 en rapport avec notre actualité familiale, puisque donc, on a fêté notre anniversaire de mariage dimanche (et en sortant sans les enfants,oui j’insiste). Je m’étais penchée il y a quelques années sur les traditions matrimoniales anglaises (qu’on retrouve en Irlande aussi). J’avoue qu’on en avait reprise quelques unes, pour faire exotique, mais il y en a qui m’avaient échappé sur le moment et ça ne m’a pas manqué.

10-La first dance: monsieur et madame se donnent en spectacle, tous seuls comme des cons au milieu de la piste de danse. Certains répètent même des chorégraphies compliquées des mois à l’avance, alors que si ça se trouve, il y a du foot à la télé. Marichéri et moi avons été complétement pris de court quand on nous a demandé ce qu’on avait prévu comme première dance…euh, ben là déjà, je mange mon dessert…j’ai L’Ado qui squatte autour de mes abats et la grâce d’une pintade aérophagique qui se trémousse, Marichéri ne supporte que le rock alternatif serbo croate ou la musique dodécaphonique et on fait plus de 30 centimètres d’écart, talons compris. Sérieusement, vous voulez qu’on fasse l’animation? On vous paie pourquoi déjà?

9- les couvre chefs: hauts de forme, tiare qui brille et qui ne fait pas du tout gamine de 5 ans déguisée en princesse Disney avec une couronne en alu et rouleau de papier toilette pour la mariée, et pour les  autres: chapeaux et fascinators, ces espèces de pet d’oiseaux à paillettes que les anglaises se collent au dessus de l’oreille dès qu’elles sont invitées à un mariage. Pourquoi? Un exemple hasard de cette explosion de bon goût avec Eugénie et Béatrice au mariage de William-and-Kate.


Source 

8-le gâteau immangeable, décoré de 15 tonnes de sucreries mièvres faisant 8 mètres de haut et qu’on attaque amoureusement à deux et à la machete. J’avoue j’en avais commandé un, pour le fun. Il était d’un espèce d’orange rosé avec des pustules fleurs blanches, c’était radieux. Il paraît aussi qu’il était très mauvais. Je ne sais pas, je n’ai pas essayé. Par contre, j’aurais bien mangé mes profiterolles, plutôt que d’aller me trémousser en canard avec Marichéri, aussi ravi que moi. Je m’éloigne du sujet…en plus, les heureux mariés en gardent un bout en souvenir pendant des années…je me sens vaseuse d’un coup. On va passer à la suite. Je vous mets quand même une photo. Pour rester dans la même famille, c’est le gâteau de mariage de Lizzie et Philou, il a dû se fossiliser depuis le temps. Je parle du gâteau, pas de Philou qui se liquéfie.

7-Le discours du best man, c’est à dire du témoin du marié, qui déchaîne des appréciations diverses. Lui en tout cas se croit d’un coup très drôle. C’est au mieux laborieux et niais, au pire lourd et scabreux…il y a carrément des discours tout prêts sur internet pour éviter les blagues navrantes et les souvenirs sans intérêts d’un type déjà bourré qui s’est préparé depuis des semaines et croit qu’il passe une audition pour devenir comique de télé. La solution, c’est d’annoncer tout à coup au pauvre best man pas du tout au courant: au fait, tu sais qu’ici la tradition, c’est que tu fasses un discours, tiens voilà un micro. On a bien rien, le meilleur pote de Marichéri beaucoup moins.

6-les bridesmaids et leur robes a vomir assorties: c’est le même principe que le best man, mais elles sont choisies par la mariée. Et en plus elles sont plusieurs. La chef du troupeau est la maid of honour. La photo se passe de commentaire. C’est là que je me dis que j’ai loupé une occasion de faire une blague à ma sœur…


Source 

5-la mariée doit porter something old, something new, something borrowed and something blue. Je l’ai fait! J’avais un vieux collier. Ma meringue était neuve (non parce que je m’habille rarement en sacré cœur de Montmartre en civil). J’avais emprunté les gants de mariée de ma maman pour cacher la brûlure que je m’étais faite en mettant un gâteau à l’ananas au four mais dans une poêle et il y avait un saphir sur ma bague de fiançailles qui a dû finir en fumée, explosée par les démineurs à l’aéroport de Dublin. Si. 

4-Dropping the ring: alors donc si les mariés anglais font tomber leurs alliances en plein pendant la cérémonie, ce n’est pas parce qu’ils sont maladroits, c’est pour que ça leur porte bonheur. Ah. Et si elles roulent n’importe où et que toute l’assistance se retrouve à 4 pattes pour chercher à tâtons dans toute l’église? Si elles vont renverser un cierge et flanquer le feu au bâtiment? Si elles vont se coincer dans une gouttière, provoquent une inondation et que l’assemblée finit noyée? Sinon, j’ai apris que la tradition des alliances en Angleterre remonte au seizième siècle et qu’elle aurait été inventée par Edward VI avant que Cromwell l’interdise. Je ne sais pas pourquoi. Cromwell aimait bien interdire des trucs, il n’avait peut être plus que ça sous la main.

3-Dans le style porte bonheur idiot, les mariées anglaises cousaient un fer à cheval en argent dans l’ourlet de leur robe. Aujourdhui, elles le planquent dans leur bouquet ce qui explique peut être pourquoi ils sont énormes ou elles le portent en pendentif au poignet. J’ai beau cherché, je ne vois pas l’utilité de la chose, à moins d’avoir mis sur sa liste de mariage un cheval unijambiste.

Source 

2- On aime bien aussi jeter de la nourriture sur les mariés ici. Je ne parle pas des grains riz, ce qui est déjà pénible, mais carrément d’un sac de blé (le contenu, pas le sac). C’était très mode au dix septième siècle, où on savait s’amuser. Sinon, dans le  Gloucestershire, on leur balançait leur gâteau de mariage sur la tête. Je sais bien qu’il devait être mauvais, mais quand même il ne faut pas s’énerver comme ça… 

1- On finit avec le plus important, les cadeaux de mariage. On n’a pas fait de liste et on n’a rien demandé à personne, ce qui ne nous a pas empêché de recevoir une magnifique corbeille à fruits en cristal de 15 tonnes avec des espèces de bas relief grecs sur les côtés et des oreillers d’âne en poignées. Et bien, en Angleterre si vous voulez porter bonheur aux mariés (encore une fois) et vraiment rester traditionnel, il faudra offrir…une cuillère en bois. Ça fait rêver. 


Source

Cet article, publié dans Les tops 10, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour English wedding top 10

  1. Joëlle dit :

    Les américains ont gardé une large partie de la liste, y compris, hélas, le gâteau architectural mais qui n’arrive pas à la cheville de notre célèbre croquembouche! Mais là-bas pas de chapeau bizarre, pas de fer à cheval (rappelle-moi quand même le taux de divorce en Angleterre?), pas d’anneaux qu’on fait tomber. Par contre, une tradition que j’ai adorée, celle de la « bridal shower », fête avant la fête pour les intimes de la mariée que l’on couvre de cadeaux sympa. C’est sensé être une surprise, ce n’en est pas puisque toutes les futures mariées s’y attendent, mais c’est un vrai plaisir que de manigancer pour que le jour, l’heure et le lieu en soient une!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s