Zoom chez les CP!


Je l’ai déjà dit, on a énormément de chance avec l’école à la maison: tout existait déjà avant le confinement pour les grands. Ils travaillaient déjà sur des iPad que l’école leur remet dès la sixième (on se comprend, c’est payant bien sûr). Ils y ont leurs livres, leurs cours, leurs exercices, leurs devoirs. Ils communiquent avec les profs et entre eux. Ils n’ont eu qu’à rajouter les cours sur zoom pour passer en mode école à la maison. Par contre pour Wizzboy, rien de tout ça. C’était traditionnel. Pour s’adapter au confinement, le primaire s’est rajouté sur le système des grands, et tout fonctionne bien. Tout fonctionne même tellement bien que la maîtresse de Wizzboy a décidé de copier vraiment les collégiens à fond : on va faire classe sur zoom nous aussi! Avec donc une quinzaine de gamins de 6/7 ans. Un pur bonheur.

Source

A l’heure dite, Wizzboy trônait fièrement dans le bureau, sur le fauteuil de Marichéri, face à l’ordinateur. Ça ne va pas, il est trop petit, on ne voit que le sommet de son crâne. Le temps qu’on règle tout ça, et on vu apparaître sur l’écran la maîtresse et tous les petits camarades de Wizzboy, tous plus surexcités les uns que les autres, avec les parents déjà en panique derrière. Ça a donné à peu près ça:

« -coucou maîtresse! »De 13 voix stridentes.

« -mamaaaaan, ça marche pas! »

La maîtresse a décidé de prendre la main directement et de couvrir le brouhaha assourdissant des gamins hystériques et les jurons du papa de T. qui n’arrivait pas à régler son écran:

« -bonjour les enfants, vous m’entendez? »

14 « ouiiii » ont grésillé de mille décibels dans le bureau. Wizzboy a hurlé aussi, Marcel a détalé, terrorisé, et le papa de T a secoué furieusement son ordinateur. Le petit M, qui était en retard a tenu à signaler son arrivée:

« -coucou maîtresse!

-oui, coucou M. Alors aujourd’hui on va étudier….A. s’il te plaît, baisse le son de ton micro… »

Malheureusement, A. et son léger zozotement ne savaient pas baisser le son du micro tous seuls. On s’est donc fait vriller les tympans. J’en vibre encore:

« -MAMAAAAAAM, LA MAÎTRESSE A DIT DE BAIZER LE ZOOOON!

-coucou maîtresse!

-grzzzzzzwwwiizzzzzz

-oui, coucou, M, je t’ai vu. Monsieur le papa de T., vous pouvez faire quelque chose, votre micro siffle. Alors les enfants, aujourd’hui, on va…»

La pauvre femme n’a pas eu le temps de finir sa phrase que S a commencé à pleurer:

« -maitrEEEsse, ça marche PAAAAAAS!

-mmffhhffl »

La maîtresse a décidé d’ignorer les bruits bizarres et les jurons venant de chez T. Elle a repris, stoïque:

« -Alors, aujourd’hui on va ….X, tu peux arrêter de chanter? »

Plus je repense à la chose, plus je suis persuadée que c’est là que cette malheureuse femme a fait une erreur. Elle n’aurait pas dû s’interrompre, malgré la sérénade de X. Les enfants ont clairement pris ça pour le signal du début des hostilités. C’est parti dans tous les sens.

« -Coucou maîtresse!

-je vais faire pipi!

-et même que moi, j’ai mangé des fraises!

-moi aussi!

-même pas vrai!

-coucou maîtresse!

-maman, je veux des fraises! »

Les parents se sont mis à hurler aussi, sauf peut-être le papa de T. En tout cas, on ne l’entendait plus, mais il était tout rouge et tapait sur son écran, pendant que T se curait le nez tranquillement. La maîtresse a tenté de ramener un peu d’ordre:

« -Bon les enfants, un peu de calme. Aujourd’hui on va…

-coucou maîtresse!

-oh maman regarde, c’est Y, SALUUUUT Y!

– maman, y’a plus de papier dans les toilettes!

-frwgtrrrrr » tiens, le micro de T est toujours vivant…

La maîtresse, qui vieillissait à vue d’œil, a repris son souffle et la parole:

« -T, tu peux couper ton micro? Alors, aujourd’hui, on va étudier…

-hé, salut, K! Tu m’entends, K?

-Coucou maîtresse!

-mais-euh chut-euh, les autres-euh, j’entends pas la maîtresse-euh! »

L’admirable instit a perdu patience: « bon, je coupe tous les micros, c’est moi qui parle. Oui, M, je te vois faire coucou. Alors, aujourd’hui, on va étudier…V, qu’est-ce que tu fais?!? Mais enfin, rhabille-toi! Où est ta maman? Attends, je remets les micros… »

Ça a donné une explosion de cris qui a dû faire dévier la lune de son orbite. Wizzboy était à fond, comme les autres. La maîtresse avait l’air presque aussi rouge que le papa de T.

Finalement, on a réussi à suivre la leçon. Cette extraordinaire enseignante au dévouement admirable, a vieilli de 10 ans en 30 minutes, elle s’est cassé la voix, elle a frôlé la crise de nerfs, les parents aussi, mais tous ses élèves ont compris. On est passé aux « au revoir ». Ça a pris 40 minutes. Et là, dans un râle d’agonie, la maîtresse, en PLS, a annoncé aux parents les horaires de la prochaine classe vidéo. Cette femme est une véritable héroïne.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Zoom chez les CP!

  1. nannie06 dit :

    Je pleure de rire ! j’imagine la scène ! Merci, ça fait du bien.

    J'aime

  2. V1000 dit :

    Maîtresse de CP, je fais deux fois par semaine des vies de classe sur la classe virtuelle du CNED, j’ai abandonné l’idée du pédagogique. Les enfants aiment ce moment loin d’être parfait. Je l’utilise seulement comme moment pour que chacun puisse se donner des nouvelles. Puis une histoire qui permet d’un peu réfléchir et il me faut bien une heure pour me remettre de mon marathon. C’est effectivement EPUISANT!

    Aimé par 2 personnes

  3. Johanna dit :

    J’ai bien ri merci Pom 😉

    J'aime

  4. Joëlle dit :

    Entre la classe Zoom où chaque gamin s’imagine qu’il est seul à parler et la classe in situ avec une maîtresse dont le masque étouffe la voix, quelle est la meilleure solution? 🤔🙄😫😢. Il y a de quoi s’arracher les cheveux — ce qui au final tombe plutôt bien, après un confinement sans coiffeur!)

    J'aime

  5. Anna dit :

    J’adore ! On dirait un chapitre du petit Nicolas !!

    J'aime

  6. Cilou dit :

    Exactement, j’ai pensé la, même chose 7: on se serait cru dans un chapitre du Petit Nicolas. Génialement écrit ! Moins génial à vivre…On a rien eu de tel ici en Grande section. Ouf !

    J'aime

  7. J’aime cette façon que tu as de décrire la situation au point qu’on a l’impression d’y être !

    J'aime

  8. suzanne dit :

    😄 la maîtresse de mon fils, après 2 sessions sur le site du cned à peu près comme celle que tu décris, a décidé de créer 2 groupes de 6 dans la classe. C’était un peu plus calme. Mais ça lui faisait 2h au lieu d’une…
    Avec la réouverture des écoles il n’y aura plus de classes en direct et ça désole mon fils (qui n’est pas prioritaire non plus).

    J'aime

  9. Emma June dit :

    Ahah ! J’imagine tellement bien…
    Ici, pas une seule visio depuis le confinement mais le déconfinement a du émoustiller la maîtresse et il y en a une prévue cette semaine…CE2, j’attends de voir (j’ai peur).
    Bonne journée!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s