Marquèze


Malgré le xmas addict, je continue les mardis tourisme. Et comme il fait très froid, je propose qu’on parte se réchauffer en plein été landais! Je vous amène à l’écomusée de Marquèze, près de Sabre. Il n’y a pas beaucoup de photos car Marichéri était épuisé par la chaleur….mes petits anglais aussi! GeekAdo s’est inquiété quand il a vu la température, en matinée: quarante degrés..non mais, il y a un problème, c’est pas normal, si? Ben si, c’est normal! Bienvenu chez moi.

Le plaisir commence avant même l’arrivée, grâce au petit train, que j’adorais quand j’étais petite justement, et qui a tout autant plu à mes enfants. En effet, on doit se garer à 4 kilomètres du site et s’y rendre dans des vieux wagons du tout début du vingtième siècle, avec leurs banquettes de bois. Entre chaque départ, on a le temps de visiter le pavillon juste en face de la gare qui revient sur l’histoire de la forêt des Landes.

Mais ce qui plait vraiment aux enfants, c’est bien de se retrouver plonger 150 ans en arrière, dans un airial, c’est à dire une grande clairière au milieu de la forêt avec sa maison des maîtres, ses métairies, sa bergerie, son moulin…tout est minutieusement reconstitué. Chaque bâtiment, chaque objet, du plus grand lit à la plus petite assiette est rigoureusement authentique puisqu’il s’agit d’originaux d’époque qui ont été transportés et réinstallés dans l’ecomusée.

Une grande partie de la visite se fait évidemment dans la forêt, notamment pour aller jusqu’au moulin mais aussi pour découvrir le gemmage des pins. Bon, par quarante degrés, soit un peu plus sous les arbres qui gardent la chaleur, l’enthousiasme de ma petite troupe était faible…mais ça leur a fait plaisir de voir enfin en action ces pots de résiniers comme ceux qu’on a chez nous. Des vrais bien sûr, pas de modernes reproductions pour touristes. Vous voyez les enfants, le papi de votre papi faisait ça…c’est donc par obligation familiale qu’ils se sont collés les doigts à la résine, forcément.

L’intérieur des maisons est extrêmement bien reconstitué, mais un peu frustrant aussi: on ne peut pas grimper sur les meubles, ça a été une déception pour les enfants (encore tout collants de résine mais ils ne voyaient pas le rapport).

L’équipe de l’ecomusée fait un travail formidable pour faire vivre le lieu comme il y a 150 ans: il y a les bergers, le boulanger, le meunier…ils poussent le détail jusqu’à laver les draps et les étendre au soleil à même l’herbe desséchée. C’est extrêmement bien fait. La reconstitution minutieuse n’oublie rien, pas même les pastis tout chauds… je rappelle que dans les Landes, le pastis ne se boit pas, ça se mange! C’est une sorte de petit brioche et c’est très bon.

Même les moutons sont accueillants et n’hésitent pas à faire l’animation! Ils sont même très sympathiques et viennent carrément manger des glands dans la main de petites filles qui gloussent, un peu inquiètes quand même, mais ravies. Bref, la visite a plu, d’autant plus qu’on a attendu le petit train du retour à l’ombre de la buvette. Non mais quarante quoi…sérieux, c’était comme ça quand tu étais petite? Oui, attends, on parle bien toujours de la température là?

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Marquèze

  1. Ca a l’air vraiment intéressant… même par 40 degrés 🙂

    J'aime

  2. Fugu dit :

    Ca a l’air charmant ! Je m’en vais souffler l’idée pour une sortie en familles à notre prochaine descente dans les Landes (enfin la prochaine prochaine, pas pour Noël) ! 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s