Friday Feelings #198


Happy birthday to youu, haaappy birthdayyy to you, our mooove! Bon d’accord, ça fait bizarre. Mais ça y est, c’est officiel, on vit en France depuis un an. Pourtant j’écris encore presque tous mes titres en anglais et je ne pense pas changer. J’ai bien essayé de mettre les états d’esprit (de Zenopia et Postman) en titre, mais je ne m’y habitue pas.

Fatigue: pas vraiment, enfin pas plus que d’habitude. Et j’espère que la neige annoncée nous permettra d’hiberner un jour ou deux.

Humeur: maussade mais pas trop non plus.

Condition physique: gelée et ébouriffée, c’est à dire que le vent sibérien fait voler mes bouclettes qui gèlent ensuite directement en mode droit sur le crâne, ou presque. On dirait que je me balade avec un hérisson givré sur la tête.

Estomac: je suis obligée de me protéger du froid, non?

Esprit: aussi emberlificoté que ma coiffure

Boulot: journée productive hier, réunion aujourd’hui…rhaa, voilà que je parle à des gens! Sinon, niveau travaux, j’essaie de convaincre Marichéri pour la peinture du bureau. Je penche pour une espèce de vert amende douce, il n’est pas convaincu. C’est la faute des fabricants de peinture, à toujours donner des noms idiots à leurs couleurs…

Culture: j’ai passé ses derniers jours suspendue aux débats parlementaires britanniques, ça n’aide pas. Cela dit, c’est très culturel aussi, avec tout un décorum désuet. Par exemple, on compte les noes et les ayes à chaque vote, le speaker (le président de l’assemblée) crie « order, order » pour réclamer le silence, on s’adresse à ses adversaires politiques qu’on ne peut pas supporter en disant « the honorable gentleman », on se parle face à face, mais en respectant la distance réglementaire de deux longueurs d’épée…

Avis perso: finalement, toutes mes comparaisons animalières ne marchent pas pour Theresa May. Sa façon de s’accrocher désespérément à son poste, quelques soient les conséquences catastrophiques pour le pays, est plutôt végétale. Zaza, c’est le lierre venimeux du brexit, le lichen teigneux du brexit, la glycine urticante du brexit…

Message perso: à tous les frexiters acharnés, sérieusement just f*ck off. Et je suis polie, j’ai mis une jolie petite étoile à fuck.

Loulous: L’Ado bûche, passe des partiels, bûche, passe des partiels…il n’a même plus le temps de faire du tourisme! Et il se prépare déjà pour Madrid, la grande question étant bien sûr de décider si il supportera le réal ou l’atletico (les deux équipes de Madrid, je précise pour ceux qui ne suivent pas le foot). C’est bien d’avoir le sens des priorités comme ça. GeekAdo commence à stresser pour le bac blanc de français, ça nous donne un léger aperçu de ce qu’on va subir en juin. Cet enfant est pénible à s’angoisser comme ça, on dirait sa mère. KnightyDiva a entrepris d’apprendre à parler chat pour communiquer avec Capucine. C’est pas gagné, elles ne font rien qu’à se disputer. PrincesseChipie est toute triste, ses bottines à paillettes ont rendu l’âme. Elle en teste de nouvelles, roses à moumoute, mais elle trouve ça terne. WizzBoy se passionne pour les châteaux forts cette semaine, il connaît tout: les douvres pour noyer les zennemis, les môôrtrières pour tirer des flèches sur ces imbéciles de zennemis, les tréteaux en haut des cremparts pour voir arriver les méchants de zennemis…il fait aussi très bien la corne de brume glapissante quand on essaie de le corriger. Mon chéri, on dit les créneaux des remparts….nooooooon, ze saiiiiiis, c’est des cremparts! Bon.

Amitié: nos Skypes du mercredi me manquent…

Divers: je me demande si ça ne mérite pas un gâteau voire même deux (un cake anglais et une pâtisserie française, pour la symbolique bien sûr), cet anniversaire de déménagement…

Love: il espère que la neige arrivera plus tôt que prévue, de préférence dans la nuit de dimanche à lundi…

Penser à: arrêter de penser un peu

Course: on a passé un temps fou au marché, dans le froid polaire ce matin. Tous les commerçants nous ont soudainement posé des questions sur le brexit, ça les inquiète. Y aura-t-il toujours des touristes anglais dépensiers cet été?

Envie de: rester au chaud.

Sortie: voir au dessus.

Pic: voila…Marichéri se fiche de moi dès qu’il me voit tricoter, il n’en peut plus de rire. Puisque c’est ça, je garderai mon plaid pour moi et il aura froid, na!

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Friday Feelings #198

  1. Je vote pour 2 gâteaux.. c’est toujours une bonne idée les gâteaux !
    Côté Culture, il m’arrive aussi de regarder les débats à l’Assemblée Nationale et le président du haut de son perchoir passe son temps à dire « du calme ! du calme ! » et à suspendre les séances quand ça ne s’arrête pas tout en tapant frénétiquement avec son marteau…
    Par contre, la commission d’enquête sur Benalla au Sénat cette semaine, c’était pas génial niveau décorum ! Ca ressemblait à un conseil municipal de petite ville dans une salle toute moche…

    J'aime

  2. angelure dit :

    Looks like you’re still coming to terms with the fact that you had to move back to France. (désolée, parfois, y’a des trucs qui passent mieux en anglais pour moi 😀 ). Ce bilan me semble en demi-teinte. Et je vote pour 2 gâteaux aussi !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      I am still angry, and I don’t feel at home in France yet, I hope it will get better.

      J'aime

      • angelure dit :

        It took me 8 years to start feeling like France was home again. And I still get homesick sometimes. I totally get it, and hope it gets better sooner rather than later for you. Take care x

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Oh, thank you for sharing, it does help. We left France 22 years ago, with no intention of ever coming back. I would have never imagined we will feel forced to. I feel disoriented in France, but I still think leaving Brexitland was the right decision.

        J'aime

      • angelure dit :

        Sounds like it. I still go to the UK a lot and I have stopped counting the number of times I’ve been called a « fucking European » lately 😣. This isn’t the country I used to call home.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        I only went to london once since we left. I am not ready to go back to Essex just yet (we really picked the worst place to live through the referendum). You are right, this is not the England I loved.

        J'aime

      • angelure dit :

        Well, you couldn’t have known. I was « from » Leicestershire and it doesn’t feel much better there.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Oops, indeed!

        J'aime

  3. Joëlle dit :

    L’espace restreint du Parliament où les députés britanniques s’opposent, c’est pour le côté “cozy”, non?
    Ton plaid est très chouette. Marichéri finira bien par apprécier!

    J'aime

  4. axelle57 dit :

    Je valide les deux gâteaux aussi !
    Et Marichéri qui se moque qui tricot, on a le droit de lui dire f** off aussi 😉 ? Il est super régulier ton point mousse, bravo !
    J’aime moins ta comparaison de Zaza avec le lierre parce que bon, voilà, j’ai une branche de lierre tatouée sur mon sein gauche pour symboliser l’attachement entre mon homme et moi 😉
    Bon week-end !

    J'aime

  5. juneandcie dit :

    Le joli plaid irait très bien avec le vert amande douce du bureau non ? Sinon en animalier pour Zaza j’ai la bernique. Connue pour sa propension à s’accrocher contre vents et marées à son rocher. La bernique teigneuse ça marche ou pas ?

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      Oh, j’aime beaucoup, la bernique du brexit, ça sonne très bien!

      J'aime

      • juneandcie dit :

        Je te cède volontiers l’expression, tu peux la copyrighter 😄😄 Personnellement à chaque nouvelle qui tombe sur le sujet, je me tape la tête contre les murs. J’en profite pour te remercier de tous les éclaircissements que tu donnes car les médias comme les gens en France n’ont pas conscience de la situation et des conséquences catastrophiques que cela pourrait avoir pour tous.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        J’ai été éberluée de voir passer certains articles sur le sujet…

        J'aime

      • juneandcie dit :

        Naaan mais tout va bien : la France a préparé son plan en cas de Brexit dur…Alors hein ça ne nous concerne pas. Attends de voir la tronche des français quand ils vont voir les conséquences chez et pour eux du bouzin.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Dans le pas de calais, on commence à nous poser des questions, on s’inquiète un peu…mais c’est très localisé.

        J'aime

  6. carrie4myself dit :

    Happy b’day! Time is flying. Heureuse de voir que tes enfants se sentent a l’aise dans leur nouvelle vie.
    Pas de neige de prevue ici, juste du froid….
    Prends soin de toi; ton ouvrage te tiendra chaud pendant que tu tricoteras! 😉
    xxx

    J'aime

  7. Agdel dit :

    Oui, deux gâteaux c’est indispensable, au moins pour résister à la météo !
    Et j’aime bien les cremparts, voilà un enfant qui a le don de la synthèse.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s