Friday Feelings #188


Bon, je ne sais absolument pas quoi dire en intro, on va donc attaquer de suite les états d’esprit de Zenopia et Postman. Enfin si, j’aurais pu poster plus tôt, mais on tapait la causette avec le plâtrier, qui est aussi plus ou moins un voisin, et voilà. C’est fascinant tout ça, et je ne suis pas sûre que la suite relève le niveau.

Fatigue: la rentrée s’est bien passée, ça va.

Humeur: diffuse

Condition physique: pareil

Estomac: la pâte à tartiner aux spéculoos, c’est une tuerie!

Esprit: passe doucement en mode pré christmassy

Boulot: on croyait en avoir fini avec les travaux d’ici le printemps quand le plafond de PrincesseChipie a fait des siennes…rien de grave, mais on est reparti dans la poussière de torchis et de plâtre toute cette semaine, youpidoo. D’où les discussions avec le plâtrier. Sinon, j’ai fini mes kilomètres d’ourlet de rideaux sans m’éborgner, j’en suis surprise moi-même.

Culture: j’ai donc appris qu’à la fin du dix-neuvième, on isolait les chambres sous les toits en mettant carrément de la paille, brute même pas sous forme de torchis. C’est champêtre.

Avis perso: pourquoi on aurait besoin de savoir que la Grande-Bretagne est une île quand on est ministre du brexit? Je suis terrifiée quand je vois les dégâts d’un gouvernement populiste juste de l’autre côté de la Manche. Je le suis encore plus devant ceux qui sont près à tomber dans les mêmes pièges ici. Barnier a raison, dans chaque pays, il y a un Farage et ça fait très, très peur.

Message perso: la robe est bien partie, j’espère qu’elle arrivera malgré les grèves.

Loulous: L’Ado a été déçu par son séjour romain, mais juste parce que c’était trop court. Il compte y retourner par ses propres moyens (c’était organisé par l’université). Bref, le pauvre petit profite bien. Plus ça va, plus GeekAdo est convaincu en entendant son frère: il ne sait pas encore ce qu’il veut faire comme études (en ce moment il hésite entre archéologie et économie, il est très éclectique), mais c’est sûr, il ira en Erasmus lui aussi. KnightyDiva est effondrée, après Flaubert elle étudie le romantisme en poésie, elle en est à Verlaine et Rimbaud, cris de joie de sa mère, j’adore! La pauvre gamine est persuadée que je suis une dangereuse illuminée. PrincesseChipie est en transe, je lui ai trouvé des bottines entièrement pailletées, très discos….elle va à l’école comme ça. WizzBoy est inquiet pour sa lettre au papa Noël. Je suis sûre de bien connaître l’adresse? Et si le papa noël, il comprend pas le français? C’est comme la petite souris et la tooth fairy, on peut avoir double de cadeaux si on écrit en français au papa Noël et en anglais à Santa? Bien essayé, mais non, et ça ne marche pas non plus avec la petite souris. Le gamin est déçu, ça sert à quoi alors de continuer à parler anglais?

Divers: cette abrutie de Penny a fait pipi sur le sac de noël en toile de jute où j’avais rangé nos stockings, nos chaussettes de noël. Il faut que j’en refasse, et un nouveau sac aussi du coup. Les enfants voulaient la punir un peu, mais maman, il faut quand même lui faire un stocking, la pauvre. Et à Capucine aussi….Bref, j’ai 4 semaines pour fabriquer 9 stockings. Sale bête.

Amitié: Skype, c’est la vie.

Love: il est débordé de boulot…

Penser à: rien. C’est bien de penser à rien, ça repose.

Courses: notre copain le primeur, dit Biloute, était en vacances. Il est revenu ce matin, on était tout content. Pour fêter ça, il nous a encore donné des tas de choses en plus, c’est très gentil, mais très lourd. Il va falloir aller faire notre marché avec une brouette bientôt.

Sortie: on a une vie trépidante, on va passer toute la matinée du 11 novembre à traduire les cérémonies officielles, youpidoo. On a décliné le repas après, en prétextant que Wizzboy serait fatigué (j’en ris toute seule). De toute façon, il y aura un vin d’honneur, après deux ou trois verres, je suis sûre que les élus parleront beaucoup mieux anglais et les familles des soldats britanniques maîtriseront très bien le français…je dis ça comme ça, sans me baser sur mon expérience personnelle bien sûr.

Envie de: châtaignes grillées. C’est sobre mais précis.

Pic: qui a dit qu’il ne faisait pas beau en novembre dans le ch’Nord?

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Friday Feelings #188

  1. laurencemaneramoro dit :

    Ah ah biloute ! C’est bien de chez nous ça ! Pour les châtaignes grillées tu en trouve déjà dans les rues de Lille et bientôt sur tous les marchés de Noël dans le coin !

    J'aime

  2. J’adore la logique de WizzBoy !
    Flûte pour la plafond de PrincesseChipie mais cool pour les bottes à paillettes…
    Et bon courage pour les cérémonies de dimanche !

    J'aime

  3. Mathieu dit :

    On dit « ch’nord » sans « le » devant!!!

    J'aime

  4. zenopia dit :

    J’attends le postier de pied ferme 😉
    C’est noté pour la pâte à tartiner… j’en ai aussi trouvé au cuberdon 🙂
    Bisous

    J'aime

  5. Emma June dit :

    Les travaux, on sait quand ça commence… 😉
    Pour la pâte à tartiner, j’en ai découverte une aussi et j’ai fini le pot…tuerie aussi donc!
    bonne semaine!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s