Thursday Thunder: et ça continue!


Mes colères se suivent et se ressemblent. Je suis tombée nez à nez avec une pub sur un bus cette semaine en amenant les enfants à l’école, qui m’a très légèrement contrariée. Je sais bien que malheureusement, les publicités sexistes, c’est pas ça qui manque. Mais de bon matin, alors que je n’ai encore pris qu’un seul café, et devant mes enfants innocents, ça n’est pas passé. Je vous mets la photo de la chose, sans le logo ni le lien pour ne pas faire encore plus de pub à ce vendeur de salles de bains (et sanitaires. La précision est importante, leur affiche donnant envie de vomir).

Non mais vraiment?!? En 2018, en plein #metoo?!? Il faudrait peut-être que les génies du marketing qui ont pondu ça sortent de leur grotte préhistorique. J’ai été ravie de devoir expliquer à ma fille pourquoi la dame a l’air si contente de porter ses carreaux, et pourquoi elle trimballe du carrelage comme ça, déjà. Bonne question. C’est évident, toutes les femmes éprouvent le besoin irrésistible de se déshabiller et de chausser des échasses pour jongler avec des carreaux de ciment à intervalles réguliers au cours de la journée….Sérieusement, c’est sensé représenter quoi à part les délires sexistes puants d’un publicitaire nauséabond et arriéré? Elle fait quoi, cette malheureuse fille, avec son carrelage, sa choucroute et son sourire niais? Quel est le rapport entre sa pause WTF et du carrelage? Ça donne vraiment envie d’acheter à quelqu’un ? Non parce que quand j’achète du carrelage, c’est plutôt pour le mettre au sol que pour me draper dedans avec des airs de flamant rose naturiste lobotomisé. Ça a l’air dangereux en plus, on voit bien à son air éveillé que trimbaler du carrelage comme ça, ça rend con.

Sérieusement, publicitaire c’est un métier que certains feraient mieux d’abandonner. Si ils ne sont pas capables d’arrêter leur sexisme affligeant, qu’ils essaient au moins de comprendre à quel point ce genre de pub est inefficace. Je passe sur la pauvreté de l’argument, non une fille nue ne fait pas tout vendre, et la qualité pitoyable de leur Photoshop (On dirait T’choupi se déguise. Wizzboy a le livre, les pages sont coupées au milieu et on joue à ne pas faire correspondre le haut et le bas, ça donne Tchoupi moitié pirate moitié clown. Ou donc une demi poufiasse en haut fétichiste du carrelage, une autre en bas obsédée par les chaussures improbables). Mais pour parler un langage que les publicitaires connaissent et rester dans les clichés sexistes qu’ils adorent, les femmes sont considérées (encore une fois par les milieux marketing, je ne valide pas) comme prescriptrices en matière de déco. C’est à dire que selon ces génies eux-même, ce sont les femmes qui décident en matières d’achat de carrelage. Selon quelle logique ils pensent qu’il suffit de leur montrer une poufisasse dénudée pour les convaincre d’acheter leurs produits? Ça vante quoi, à part leurs fantasmes malsains, leurs machisme néandertalien, leur manque total d’imagination et leur incompetence crasse?

Alors j’ai expliqué à PrincesseChipie que cette fille porte du carrelage comme ça parce qu’un ou deux pauvres types ont eu la flemme de réfléchir et de faire une vraie pub. Ils ont préféré donner dans la facilité et le sexisme. C’est quoi le sexisme, c’est le truc des gens qui croient que les filles sont moins fortes que les garçons? Oui, et que les filles sont des objets aussi…Ben, c’est nul. On va pas aller dans leur magasin, na. On est bien d’accord.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Thursday Thunder: et ça continue!

  1. Agdel dit :

    J’ai une vague idée de la façon dont c’est pensé : la fille choisit son carrelage comme elle se choisirait une robe ? Mais je suis d’accord : d’abord c’est le niveau 0 de la pub, ensuite c’est sexiste, cliché et tout ce qu’on veut. Quels nuls !

    Aimé par 1 personne

  2. aylyon dit :

    Ben… rien à ajouter!
    En voyant la photo ceci dit je pensais pas que c’était vraiment ça la pub parce que c’est drôlement moche quand même!
    Il faudrait juste que des femmes se prennent en photo dans des magasins de bricolage pour leur montrer à quoi ça ressemble une femme qui choisit son carrelage, si ça se trouve, ils savent pas les pauvres!

    J'aime

  3. Claire dit :

    Ah oui, quand même… Carrelage vintage, pub vintage? :-O
    C’est vraiment moche en plus.
    Quand on voit ce type de pub, on se dit que le chemin est encore long, très long…

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    Sa robe est à chier, même pas assortie aux chaussures 😀

    J'aime

  5. Et le pendant avec un jeune homme bien tourné, tout nu, dans une pose lascive et du carrelage à la main n’aurait pas été validé par contre….
    (au moins celle de gerflor dans les années 80 permettait de mettre en avant un des atouts des dalles : le caractère auto-adhésif.. et puis c’était pas une femme ! http://www.ina.fr/video/PUB3784138053 )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s