La phrase de la semaine #2


Comme ça a eu l’air de vous plaire, je persiste avec les phrases de la semaine. J’ai récolté celle d’aujourd’hui à la boucherie mercredi dernier. J’y suis allée un peu tard (vu que j’ai perdu une bonne demi heure à râler pour demander que quelqu’un m’accompagne, en pure perte), il y avait trois dames âgées pour ne pas dire pluri-centenaires devant moi, et ça discutait ferme sur la météo, qui n’est plus ce qu’elle était ma bonne dame, de mon temps, c’était mieux avant, eh oui, madame Michaud. Et là, la cliente numéro deux a sorti cette phrase remarquable:

Je ne me moque pas, c’est beau comme une citation facebookienne, c’est dire la modernité pétaradante de cette brave dame qui à première vue, avait pourtant l’air d’être du genre à considérer tout ce qui date d’après les années 50 de dangereuses inventions sataniques. Je parle des années 1850 bien sûr. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. Et puis, la cliente numéro deux est d’une logique implacable. C’est admirable. Personne ne pourra jamais lui dire qu’elle n’a pas raison sur ce coup là. Quand il y a du soleil, c’est plus ensoleillé. Mais elle aurait pu pousser plus loin son théorème météorologique avec le corollaire: « quand c’est ensoleillé, il y a du soleil ». On peut même en tirer toute une pensée philosophique: « quand il pleut, c’est davantage pluvieux » et l’indispensable « quand c’est pluvieux, il pleut ». C’est malin, je n’arrive pas à m’arrêter…C’est d’autant plus idiot ma part que j’en oublie une partie essentielle de la citation: « je préfère ». Et oui, on est quand même devant une dame qui n’hésite pas à prendre des risques et à affirmer franchement ses opinions. C’est courageux. Carrément. C’est admirable de se positionner comme ça, haut et fort dans une société où les gens n’osent plus se mouiller (oui, j’ai fait exprès, je m’amuse d’un rien). La cliente numéro deux de mercredi à la boucherie est une héroïne météorologique, une diva du pléonasme, une porte parole engagée de toute une catégorie de la population. C’est à dire des trois petites mamies radotant gentiment chez le boucher du village, mais c’est important aussi.

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que cette nouvelle rubrique ne va pas forcément améliorer le niveau ici. En tout cas, ça ne fait rien pour empêcher mes délires fumeux…

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour La phrase de la semaine #2

  1. C’est crucial de savoir prendre position de façon claire !

    J'aime

  2. Bonjour,
    Je nuance quelque peu.
    Comme disait une de mes références : « il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvage » (Michel Audiard).
    Cette bonne dame, même d’age avancé, à employé le second degré : sa vie trop tranquille, avec le soleil se trouve éclairée ( je parie qu’elle était en noir), égayée, enjolivée, ornée, en un mot, plus belle , ou …ensoleillée !
    Pour elle, ce n’était pas un pleonasme !
    Désolé, mais je dis toujours ce que je pense, et ce n’est pas bien de se moquer des vieilles dames.
    Mais l’idée des « brèves de comptoir » au marché est excellente !
    Avec ton style et ton humour, j’aurais plaisir à te lire.
    Bisous à toute la famille.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je me moque plutôt des citations bateaux qu’on trouve sur Facebook avec cette rubrique. Je trouve les petites mamies centenaires (ou presque) du village attendrissantes.

      J'aime

  3. carrie4myself dit :

    Je suis tres douée pour les phrases qui ne veulent rien dire et me mélanger les pinceaux… faudrait que je les note si tu es a court un jour LOL
    Sinon pas cool qu’on te laisse y aller seule a la boucherie! Meuhhh m’enfin tsssss
    xxx

    J'aime

  4. Frédérique dit :

    Ah oui c’est du lourd , ma brav’ dame … Mais je me souviens , d’un temps ancien quand Johnny Halliday , quand il a fait la course Paris – Dakar , a sorti à l’arrivée de l’étape : si j’étais parti une heure plus tôt , je serais arrivé 1 heure avant … J’étais pliée de rire quand j’ai entendu ça sur le moment , et oui je m’en souviens encore et pourtant ça doit dater .
    Ah les petites phrases , bon sujet de rubrique , ça . Bonne journée

    J'aime

  5. Catwoman dit :

    C’est effectivement nettement plus ensoleillé, quand il y a du soleil … Je ne vois pas ce que tu trouves à redire à cette citation :p Je préfère moi aussi quand il est là 😉 Et puis, cette brave dame aurait tendance à voir le verre à moitié plein : elle aurait pu râler après le soleil, ou dire que c’est un mauvais présage, c’est qui va pleuvoir, c’est qui va faire gris …

    Bon, ceci dit, j’aime beaucoup cette nouvelle rubrique et en effet, je pense que ça va nettement relever le niveau ici :’D

    J'aime

  6. Rhooo c’est un coup à prendre un fou rire dans la boucherie 😂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s