Thursday thunder: expat bashing


Parmi la montagne de commentaires affligeants que j’ai reçus (et aussitôt effacés) dernièrement, les jugements et accusations contre les expats revenaient très souvent,

ah ben ça, je ne m’y attendais pas. C’est pas comme si pendant 21 ans, on ne m’avait pas traitée de tous les noms en passant bien sûr par évadée fiscale et traître à la patrie. C’est bien simple, à entendre certains, on devrait carrément fusiller les gens qui osent sortir de France…ça se tient remarquez, puisque ce sont les mêmes qui veulent laisser se noyer les malheureux qui tentent de passer la frontière dans l’autre sens. Pour eux, il ne faut pas bouger de l’endroit où l’on est né par hasard, peut importe les circonstances. Je ne comprends pas ce fétichisme pour une ligne immatérielle administrative et plus ou moins arbitraire…Et non, ce n’est pas parce qu’on a un jour osé poser un orteil hors des frontières qu’on devrait être déchu de notre nationalité. C’est ballot, les traités internationaux, ça empêche de créer des apatrides…on est né par hasard français, on le reste même en allant vivre ailleurs. L’état français ne peut pas nous retirer notre nationalité comme ça, surtout si on n’en a pas une autre, et les vociférations de quelques excités n’y changeront rien.

Source

Mais revenons à ces ignobles expats. Et ce qu’on doit à la France. Ahah. Parce que voilà, on est abject, c’est entendu, mais c’est tant pis nous. Ces braves gens sont prêts à nous abandonner à notre sort et donc nous laisser tranquille (youpidoo), tant qu’on n’essaie pas de revenir en France et qu’on lui rembourse ce qu’on lui soit. A la France. Ah. Déjà, je trouve ça amusant pour ne pas dire ironique que ces grands patriotes drapés dans leur nationalisme à flonflons parlent de suite d’impôts. C’est pas un chouïa mesquin de tout ramener à l’argent? Je ne voyais pas ça si terre à terre, leurs grandes idées sur la mère patrie, mais c’est vrai que je ne suis pas aussi experte qu’eux sur la question. Et donc, selon cette logique, les français en France qui ne paient pas d’impôt, on en fait quoi? Être pauvre, c’est aussi une raison pour devoir rendre son passeport? Et les étrangers qui vivent en France et paient des impôts, eux? Non mais, je fais exprès de ne pas comprendre aussi, les expats doivent évidemment rembourser l’état français pour leur scolarité…euh désolée, mais je ne vois toujours pas. Depuis quand on demande aux gamins de maternelle de payer leur scolarité? Parce que la mienne, comme la leur a été payée par les impôts de mes parents. Mais si ces grands patriotes veulent rembourser et d’un, mes parents et de deux, les pays d’origine qui ont payé les études des contribuables étrangers installés en France, surtout qu’ils ne se gênent pas.

Mais pas du tout, je suis obtuse, il n’y a pas que les impôts que les expats doivent à la France…attention, on rentre dans du nébuleux. J’aimerais bien savoir ce que je peux devoir à une entité administrative pour y être née sans qu’on me demande mon avis? D’ailleurs ils ont fait quoi exactement, ces grands patriotes pour naître français? Il y a un formulaire à remplir in utero pour choisir son lieu de naissance? Pourquoi ils n’ont pas l’air de s’appliquer leur propre logique, pourquoi visiblement seuls les expats doivent quelque chose à la France? A moins que ne jamais bouger de chez soi donne un droit d’exemption, je ne sais pas…figurez-vous, chers donneurs de leçon que les méchants expats participent au rayonnement économique, culturel et diplomatique de leur pays d’origine à l’étranger. Sérieusement, vous ne vous êtes jamais demandés pourquoi il y a autant de lycées français dans le monde? d’alliances françaises? De centres culturels? Vous allez rire, c’est voulu. C’est carrément une politique délibérée de l’état français qui se sert de ses expats et du rayonnement de la culture française pour étendre son influence. C’est marrant mais du coup, je pourrais presque dire qu’on fait plus pour la France que le nationaliste aigri qui n’a jamais bougé de chez lui et déverse ses idées moisies sur son clavier. Mais je ne le dirais pas parce que l’idée même qu’on aurait des devoirs envers un drapeau me paraît légèrement abstraite. Surtout venant de gens qui oublient leurs devoirs d’êtres humains.

Le jour où ces nationalistes pourris me parleront de devoirs envers leurs proches, leurs voisins, tous les êtres humains quelque soit leur lieu de naissance, je serais la première à les écouter. L’empathie, la compassion, la générosité (et l’humour, ça n’a l’air de rien mais c’est important l’humour. Si tous les nationalistes coincés se détendaient et riaient un peu, ça irait mieux pour tout le monde) sont plus importants pour moi que toutes leurs leçons de morale patriotique. Sérieusement, chers expats bashers, arrêtez de perdre votre temps avec moi. Je ne suis peut être plus une expat mais je reste une cause perdue pour vous. Et je le vis très bien.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Thursday thunder: expat bashing

  1. 👍👍👍👍💋💋💋💋💋

    Aimé par 1 personne

  2. Frédérique dit :

    Bravo , juste bravo .

    J'aime

  3. Annie Fave dit :

    Décidément ces temps-ci, vous avez droit à du lourd !!! Vous avez raison, l’humour détend bien, et en plus une crise de rire vaut bien un bon steack, disait ma grand-mère (une dame très sensée)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Mes billets vivent leur vie sur les réseaux sociaux sans que je sache vraiment où, ils ramènent par vague des lecteurs qui ne sont pas du tout d’accord avec moi et tiennent à me le faire savoir. Ça s’est calmé…jusqu’à la prochaine fois! Votre grand mère devait être une femme remarquable!

      J'aime

  4. Victoire dit :

    c’est puissant!

    J'aime

  5. Claire dit :

    Quoi, y a quelque chose qui vaut la peine d’être découvert derrière les frontières françaises??? :-O
    C’est vrai que les clichés sur les expats sont fabuleux. On est tous des joueurs de foot on des milliardaires en fuite!
    Le mélange des peuples, le rayonnement culturel…? Ouh la la, mais que d’idées subversives! 🙂

    J'aime

  6. Nanou dit :

    Tout comme toi je gagne des fortunes à l’étranger (ben non toi tu es rentrée donc redevenue pauvre c’est ballot !!!) et j’avoue que c’est bon de prendre un bain avec des billets qui flottent autour de moi et au lait d’ânesse of course !!!! C’est bizarre car les différentes associations de français à l’étranger notent une nette augmentation de compatriotes en difficultés financières ! Et je ne sais pas pourquoi mais je leur fait drôlement plus confiance qu’à tes affreux trolls !

    J'aime

  7. carrie4myself dit :

    Tu sais que meme en étant en GB, en France on me demandait comment je payais mes impôts….. Some things never change…… 😦
    xxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s