Hedingham nostalgia


C’est un jour férié en mai… Et pour la première fois depuis 12 ans, on ne va pas fêter ça à Hedingham Castle. Il faut dire que déjà, les anglais bossent aujourd’hui, ils ont un jour férié lundi prochain. Mais tous les ans pour le week-end de trois jour de début mai et pour la plus grande joie de nos enfants, on allait voir une reconstitution médiévale à Hedingham Castle. Ça va me manquer. Du coup, je vous remets les photos dans le désordre de plusieurs années.

Hedingham Castle est toujours une propriété privée et la famille, des descendants directs des normands qui ont construit le donjon habitent toujours le château géorgien dans le parc,  à côté des ruines. On les comprend, c’est coquet.

Le parc est charmant aussi…mais ça coûte sûrement  un rein à entretenir, du coup, ils  se laissent envahir plusieurs fois par an par des touristes en mal de médiévalisme. Leurs ancêtres doivent en faire des sauts périlleux dans la chapelle tiens…  Ils organisent des mariages aussi, mais bon je ne vais pas recopier leur brochure non plus. Tout ça, on s’en fiche, on est là pour la butte médiévale et le donjon, reste du château fort construit en 1140 par Aubrey de Vere, encore un coup des français. C’est très accueillant…

On y allait pour la medieval fair tous les ans, c’était très bien fait.

Les anglais adorent les reenactements. Il ne s’agit pas de figurants, mais de passionnés, qui vivent leur petite folie à fond! Ils se logent, se nourrissent, s’habillent exactement comme au moyen âge.

Une année , on a même pu visiter une tente. La maman faisait cuire sa tambouille dans une marmite et un nuage de fumée épaisse, et les enfant jouaient avec des jouets médiévaux. Ils nous ont fait une démonstration. On a même pu assister à l’habillage du chevalier, le papa, qui enfilait son armure. La maman a eu la très bonne idée d’expliquer à mes deux gamines émerveillées que dans la tente à coté, il y avait aussi des filles chevaliers qui allaient participer à la bataille, comme les garçons. Un débat enflammé s’en est suivi, avec des avis émanants des autres tentes: est-ce bien d’époque? Y avait-il des femmes chevaliers? Les français ont encore gagné: et Jeanne d’Arc alors? (oui, la blague sur le débat enflammé est voulue…et c’est nul, je sais).

Mais le clou de la journée, c’est bien sur la bataille (avec des chevaliers filles aussi donc). Figurez vous que le seigneur d’Hedingham a enlevé le fils d’un voisin, carrément. On ne rigolait pas avec les querelles de voisinages à l’époque. Le petit otage médiéval n’avait pas l’air traumatisé par sa mésaventure, d’ailleurs il était protégé par son faucon…c’est vraiment magnifique, ces oiseaux mais ça n’est pas très souriant. C’est beaucoup moins sympathique qu’ un canard.

La foule des spectateurs était massée autour de l’esplanade devant le donjon, derrière un maigre filin bleu. Les anglais sont très disciplinés, et il ne serait venu à l’idée de personne de dépasser la limite. Un côté de l’esplanade s’est vu attribuée le rôle de supporters des assaillants, pendant que nous devions encourager les défenseurs. Et tout le monde adore jouer: tout le public reprenait en chœur les cris de guerre, encourageait son équipe armée, huait les adversaires…c’est dommage qu’il n’y ait pas eu d’arbitre, on aurait pu entamer des chants footballistisques.

Les anglais étaient déjà très polis, même au Moyen-Âge, et donc, les attaquants ne sont pas rués bêtement à l’assaut, ils ont envoyé aimablement une délégation pour informer le château qu’ils allaient attaquer. C’est gentil. La réponse de la châtelaine l’était moins, mettant en doute la virilité de ses opposants. Ou alors, elle savait, elle aussi qu’il y avait des filles cachées parmis les chevaliers. La bataille a donc fait rage!

Il y a aussi des tournois de chevaliers, qui ont ravi successivement tous nos enfants, de GeekAdo petit et même L’Ado qui était encore impressionable à un Wizzboy en transe en passant par une PrincesseChipie déçue que les vaincus ne soient pas achevés, la charmante enfant.

Alors voilà, pas de chevalier aujourd’hui, et la seule chose ressemblant à une lance que j’ai vue m’a servi à repeindre le plafond du salon. Ça a été sportif aussi. Je suis sûre que des qu’on sortira enfin de nos travaux, on trouvera des coins sympas à visiter, avec ou sans chevaliers. Mais je vais regretter les reconstitutions de mai de Hedingham qui ont ébahi mes enfants (et moi) pendant 11 ans.

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Hedingham nostalgia

  1. Mathieu dit :

    Pour de petits franco-anglais, rien de tel que la bataille d’Azincourt avec une journée médiévale en juillet qui draine des centaines de personnes, un peu sur le même principe que celle que tu viens d’évoquer: marché médiéval, reconstitution, visite du musée, joutes à pied et à cheval, etc…

    J'aime

  2. axelle57 dit :

    Il y a aussi la fête médiévale de Rodemack si vous passez par la Lorraine le 30 juin ou le 1er juillet 😉

    J'aime

  3. dhelicat57 dit :

    Je suis sûre qu une fois sortis des travaux vous trouverez de quoi vois faire de nouveaux souvenirs les jours fériés in y a de jolies reconstitutions médiévales en France aussi bon 1er mai quasi terminé bises

    J'aime

  4. Je suis certaine qu’une fois les travaux finis vous trouverez des tas de choses à voir et sans doute même aussi ce type de reconstitutions : il y a des français bien à fond aussi !

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Beaucoup de nostalgie dans ce billet et… comme je te comprends si tu savais.
    Mais une fois les travaux termines, vous pourrez savourer de (re)découvrir la France et ses environs.
    xoxo

    J'aime

  6. Les mêmes fous passionnés existent en France, les mêmes reconstitutions enflammées…Mais ce ne sera pas Hedingham… 😦

    J'aime

  7. Agdel dit :

    Des fêtes médiévales, tu vas en trouver à la pelle, mais pour les passionnés, tu as deux possibilités : 1. les fous qui construisent un château fort, comme au moyen-âge, avec les outils et techniques de l’époque. Pendant la durée du chantier (8 ou 9 mois par an), ils vivent vraiment comme à l’époque (sauf qu’ils ont des chaussures de sécurité et des casque de chantier), les visites sont vraiment extra, c’est à Guédelon, en Bourgogne.
    2. les fous qui combattent pour de vrai, alors là ce sont vraiment des fous ! Ça s’appelle Medieval full contact, j’ai assisté à un tournoi, j’ai cru qu’il y aurait des morts à la fin !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s