Friday Feelings #156


Je n’ai pas pu faire les états d’esprit de Zenopia et Postman avant parce que Maricheri et moi étions coincés en pleine réunion de chantier extrêmement houleuse avec un sous fifre d’une certaine mauvaise foi, dépêché par l’entrepreneur. Je suis très calme, mais je déteste qu’on se fiche de moi, et Maricheri aussi. Le pauvre homme est mal tombé. Entre Maricheri qui fait 6m08 et est très, mais alors très ferme quand on le prend pour un imbecile, et l’excitée à côté qui a l’air d’une pauvre petite femme sans défense jusqu’à ce qu’on l’énerve, il a passé un mauvais moment. Je ne veux pas critiquer, mais ça aurait aidé sa cause si il était resté poli, lui. Bref, il est reparti sans son chèque de fin de chantier, puisque le chantier n’est pas fini et après une leçon de vocabulaire. Tout va bien. Grrr.

Fatigue: je ne sais pas, je suis remontée comme un chihuahua enragé! Taïaut.

Condition physique: hérissée, et je ne parle pas que de mes cheveux.

Estomac: ça m’a donné faim tout ça…

Esprit: incendiaire

Humeur: pareil

Boulot: pour être pris au sérieux, il vaut mieux éviter de raconter d’énormes bobards. Oui, je sais, c’est limite hors sujet dans cette rubrique, mais je suis encore contrariée.

Culture: je suis tombée par hasard (j’ai ripé sur la télécommande en voulant éteindre alors que c’était sur Gulli, c’est dire le hasard) sur Talons aiguilles. Certes on l’a quelque part en DVD (je suis une fan inconditionnelle de Almodovar depuis au moins 25 ans, et j’ai converti Maricheri et L’Ado qui fait râler son père parce qu’il n’a pas besoin des sous-titres) mais ça fait toujours plaisir de le revoir. GeekAdo qui passait par là en route vers la cuisine pour préparer son goûter de 22 heures (indispensable à tout ado qui jeûne depuis 2 heures) a jeté un œil paresseux: c’est space ton truc. Petit béotien.

Avis perso: c’est une mauvaise idée de mettre en relation avec les clients quelqu’un qui ne sait pas se tenir, je dis ça comme ça. C’est aussi moyennement intelligent d’insulter ceux qui vous paient, surtout qu’on a l’esprit vif et le sens de la répartie d’un mérou en décomposition.

Message perso: on n’a pas eu le temps d’en reparler la dernière fois, mais tu viens quand tu veux.

Loulous: L’Ado arrive dimanche, il est en vacances. Il est tout content, il a fait ses premières interviews télé…bon d’accord pour la chaîne de l’université, mais c’est un début. On a eu droit à une photo, où il a l’air particulièrement éveillé derrière son micro. J’espère que les interviewés étaient plus dynamiques que lui, sinon ça a du être assez soporifique, comme reportage (je fais ma maligne, mais évidement, j’étais toute émue de voir mon bébé en presque journaliste). GeekAdo s’est perdu. Entre l’arrêt de bus et le lycée juste en face. En tout cas, c’était sa seule explication pour justifier son retard, bien sûr, et elle s’appelle comment? Non, mais pffrrr, bzzrrg. KnightyDiva a découvert avec joie que le collège monte une comédie musicale pour la fin de l’année. Elle s’entraîne donc à pleins poumons pour l’audition. Youpidoo. PrincesseChipie se cherche toujours un sport…en attendant, elle continue à faire la prof d’anglais à la place de son instit. Wizzboy a eu droit à un spectacle sur les animaux de la ferme. On s’éclate en maternelle. Il a été tout surpris, les animaux ne parlent pas pareil en France et en Angleterre. Il a testé sur Capucine mais elle fait toujours le même bruit qu’avant.

Amitié: il me tarde (expression toute à fait correcte, ce n’est pas ma faute si Maricheri n’y connaît rien on ne le dit pas au dessus de la Loire) d’en rencontrer enfin irl.

Love : il y a longtemps qu’on n’avait pas détruit (verbalement) quelqu’un de concert. Ça nous aurait bien fait rire si on n’était pas aussi furieux.

Penser à: trouver une autre boite pour la suite…bon on va faire une pause, parce que ça va bien 5 minutes de vivre dans un chantier permanent, mais il y aura encore beaucoup à faire quand la première tranche des travaux sera enfin finie.

Courses: faites. J’ai trouvé des fraises, des gariguettes. Je n’ose pas les goûter. Ça fait 20 ans que j’attends ça en me lamentant sur l’insipidité des fraises anglaises, j’ai peur d’être déçue…

Sortie: au magasin de bricolage… je vais peut être pouvoir vous montrer le avant/après de la cuisine la semaine prochaine, on y croit! (Ben oui, elle est opérationnelle, l’ilot est arrivé, mais ce n’est toujours pas fini…on ne peut pas peindre tant que ce n’est pas prêt.)

Pic: et hop! C’est l’îlot famille nombreuse, on peut y manger à sept. Sauf que ça ne marche pas pour la répartition des gauchers du groupe sauf à en flanquer un directement sur la plaque. On va trouver….

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Friday Feelings #156

  1. Ouille.. j’en déduis donc que le chantier a connu de nouvelles péripéties…

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    La patience a ses limites; vous avez bien fait!!!! Courage pour la suite des travaux….
    Les gariguettes je n’en ai pas encore achetées; un peu trop tot dans la saison, mais comme je te comprends; j’attendais de rentrer en France en gouter lorsque j’étais en Gb, tout comme le raisin! 😉
    Heureuse de voir que tes enfants prennent bien leur marque
    xoxo

    J'aime

  3. dhelicat57 dit :

    Tu m’as fait rire bon cela ne l’est pas mais vous avez bien fait de dégommer le pauvre homme surtout s’il vous insulte en plus … tout les vendeurs ne sont pas psychologues au moins ils viendront finir le chantier s’ils veulent le chèque ..en tout cas l’îlot à l’air chouette
    bisous

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Il a été plus que limite. Son patron a repris les choses, mais on attend toujours que le chantier soit terminé. Et on n’a plus du tout envie de passer par cette boite pour la deuxième tranche des travaux.

      J'aime

  4. Mélina Bee dit :

    Non, il y a des gens qui ne disent pas « il me tarde »? Mais ‘est fou ça!
    Votre îlot a l’air quand même sympa. Il a du être content de sa journée le gars, après s’être fait fâché par vous deux ahah
    Je fais un tour en France pour les vacances (qui ne commencent pas dimanche là pour nous mais dimanche prochain), je ne suis pas sûre de tester les fraises (trop tôt probablement) mais maman sait qu’elle doit me faire des paupiettes de veau et une blanquette. Im-pos-sible de trouver de la viande à blanquette ici ffff

    J'aime

  5. zenopia dit :

    Bon, on se cale une date 🙂 Youpidoo !

    J'aime

  6. Anonyme dit :

    oui ; oui il me tarde est tout à fait correct et c’est joli , en plus
    bon , ben bonne pause dans le chantier de la maison ..
    et les ados / se perdre entre le lycee et l ‘arrêt de bus .pfff .. franchement comme si on n’avait pas déjà dit ça , d’notre temps ….bises soleil de normandie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s