DIY top 10


Lorsqu’on a acheté ce qui devait être notre for ever home en Angleterre (il y a moins de trois ans pourtant), on a tout de suite commencer à faire des travaux. Évidement, comparé à la rénovation de la maison du petit requin, c’est du pipi de chat. Mais à l’époque, ça me paraissait déjà beaucoup. Comme justement on est en plein dedans, je vous remets mon top 10 spécial bricolage. En sachant que je rêve aujourd’hui de n’avoir que ça comme problème de DIY, vu qu’on vit sans cuisine depuis 3 semaine, dans la poussière de plâtre et avec des cohortes d’ouvriers polyglottes dans tous les recoins de la maison…sauf le dimanche, où on attaque nous mêmes, à coup de ponceuse, scie, pinceau, marteau…C’est bien simple, le week-end, on passe plus de temps au magasin de bricolage que chez nous. Si on avait su, on aurait dû carrément l’acheter plutôt qu’une maison, ça nous aurait éviter le transport. On s’eclate.

Source

10-On bosse nos maths: entre les problèmes de géométrie (variable, très variable) pour faire rentrer du parquet bêtement tout droit dans une bow window avec un angle de 48,32° et des moulures qui serpentent (c’est pas possible, ils étaient bourrés à l’absinthe quand ils ont construit la maison!) et les prises de tête devant le rayon peinture pour savoir combien d’hectolitres il nous faut et est-ce que ça va rentrer dans la  voiture? Ou alors on passe directement un accord avec Dulux? Pour qu’il nous livrent en flux tendus?

9- On améliore notre vocabulaire. Avant, je croyais bêtement que pour dire blanc, on disait blanc…Ahaha, pas du tout! C’est reflet jasmin, bourgeon de blanc, reflet de lune, aurore gelée, buée perlée…les fabricants de peintures sont de grands poètes. Sinon, mon plafond n’étant pas un dictateur nord coréen, on va juste dire que je vais le peindre blanc , ça ira.

8-On fait du sport. Ça pèse trois tonnes, un pot de peinture modèle entrepreneur (2345,71 litres, à peu près). Et après on travaille les bras et la souplesse en badigeonnant le plafond et faisant des sauts de cabris artistiques pour éviter de prendre des giclées de peinture dans l’œil. Hop!

7-On joue à Indiana Jones, on fait des fouilles archéologiques: on a retrouvé les anciens carreaux du foyer de la cheminée détruite du salon, mais aussi ceux de l’ancienne cuisine qui est maintenant la buanderie. Et la porte de derriere (la back door indispensable à toute maison anglaise qui se respecte, on ne sait pas pourquoi) , qui est maintenant un placard. Une chambre a été coupée en deux aussi, pour créer un couloir…du coup je me dis qu’on manque d’imagination, à simplement transformer  le garage en bureau. Par rapport aux précédents propriétaires, c’est petit. On pourrait  peut-être mettre une fontaine dans la chambre? Changer l’entrée en cave à vin? Monter la cuisine au grenier? Par contre, on a retrouvé le tout premier papier peint de la salle à manger rouge bordeaux sous une douzaine de couches, dont une à motif camouflage militaire…non mais qui a habité ici avant nous? Il y avait un psychopathe, c’est ça?

6-Il y a des gens qui paient très chers  pour faire des essais de couleur sur leurs cheveux. Enfin, j’imagine, je déteste aller chez le coiffeur. De toute façon, personne  n’a jamais rien pu faire pour ma tignasse moitié serpillère dégoulinante, moitié Chewbacca après électrocution, moitié caniche enragé sous ecstasy.  Bref, ça me fait bien rire, on peut faire ça chez soi, facile. Alors, je suis formelle, le blanc-plafond ne me va pas  du tout, surtout en mode Cruella, juste sur un côté. Les pois ivoires en mouchetage artistique, c’est un style. Mais forcément, comme mes cheveux ne tiennent pas en place, ça met en l’air la géométrie des pois et c’est un échec. Alors que le rouge bordeaux (j’ai repris la couleur d’origine pour la salle à mange par manque d’imagination souci d’authenticité) en traînées aléatoires, c’est sympa.

5-On fait des activités en famille. C’est important de développer le talent artistique de ses enfants, surtout ceux qui font déjà 4m02 et atteignent le plafond sans problème, eux. Et Wizzboy adore se rendre utile, et dessiner sur les murs. Ou sur le frigo. Ou sur le bahut ancien. Ou sur sa soeur.

4- Dans le même ordre d’idée, on peut faire des jeux de piste avec toute la famille, pour essayer de trouver cette fichue bestiole qui a marché dans la peinture:

-suivez les traces blanches de coussinets, il faut la coincer avant qu’elle aille sur la moquette!

-j’ai trouvé, j’ai gagné Maman, elle est under le z’escalier!

-attrape-la, et fais la passe à L’Ado.

-Non mais coin, meuh, j’ai de la peinture partout sur mon t-shirt the Who Zombies mutants!

3-Ça permet de faire connaissance avec le professionnel du harcèlement charmant voisin (bizarrement, on a maintenant choisi une maison sans voisin…) qui a pris sur lui de venir surveiller les ouvriers. Et de leur donner des conseils. Et de nous informer de ses conclusions sur la nullité des dits ouvriers, de tout façon, notre maison va s’écrouler, c’est sûr. Heureusement, il ne faut pas s’en faire, il va s’installer directement dans notre jardin, pour mieux voir. Sinon, on a pensé à quoi, comme couleur pour les murs? Non parce que à part un vert fluo, rien n’ira. Il peut nous avoir un prix sur de la peinture de récupération. Il a déjà passé commande pour nous. Pas la peine de le remercier, ça lui fait plaisir d’aider, il voit bien qu’on est débordé.

2-Ça fait maigrir. Parce que les odeurs de peinture en continu dans toute la maison me donnent des nausées. Je n’ai plus faim. Par contre, je fais des rêves rigolos et psychédéliques, wizzzzz. Vous croyez que c’est lié?

1-Surtout, toutes ces rénovations donnent envie de faire des projets annexes…donc, j’ai ramené une vieillie carriole d’enfant toute rouillée du brocanteur. On cherchait un porte-parapluie (enfin, un vieux conduit de cheminée pour faire porte-parapluie, j’ai des idées sur la question) pour l’entrée, qu’après mûres réflexions, on a décidé de ne pas transformer en salle de bains. Je ne vois pas le problème, je vais pouvoir retourner au magasin de bricolage pour acheter de la peinture anti-rouille…

Cet article, publié dans Les tops 10, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour DIY top 10

  1. Je suis fan du nommage des teintes par les fabricants de peinture… vraiment !!!

    J'aime

  2. Agdel dit :

    Ah oui, les travaux, c’est sportif ! Et ça fait réfléchir (quoique, des fois, on se demande… à 3 adultes avec les plans sous les yeux, on avait réussi à poser une prise à 40 cm de l’emplacement souhaité. Ou on peut aussi calculer que 50 + 12 = 72 et couper une planche trop courte, oui, c’est du vécu très très récent)
    Pour le blanc, j’ai découvert, lorsque le peintre nous a présenté un nuancier pour choisir le blanc cassé de notre séjour, qu’il existait à peu près 80 nuances de « presque blanc“, à côté de ça, les mots des Inuits pour désigner le neige, c’est de la rigolade.

    J'aime

  3. carrie4myself dit :

    Courage pou les travaux; vous auriez pu vous inscrire pour « Grand design »!!!! 😀
    xoxo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s