Girly read reloaded


Soyons clairs, c’est les vacances, c’est même férié…enfin, pas chez nous, mais Marichéri « travaille » à maison, vu qu’il n’avait pas envie de se taper encore une heure de train pour Londres, voire plus (ces petits malins profitent du moins d’août pour faire des travaux sur les voies) alors que personne ne se rendra compte si il va au boulot us, puisque tout le monde est parti en vacances. Marichéri a bien raison . Bref, c’est paresseux tout ça, du coup je vous ressors une colère réflexion personnelle sur certaines lectures estivales que je refuse de pratiquer malgré les conseils. 


Source 

En vacances, on croise des tas de gens féminins, parfois même des proches, qui prennent sur eux de me conseiller des lectures. C’est gentil. Voilà comme des filles intelligentes (voire très intelligentes) me mettent entre les mains des magazines dits féminins, ouverts à la page humour, en m’annonçant: « toi qui es sarcastique, tu verras, ça va te faire rire!  » Ah. Déjà, c’est inquiétant, voilà que je suis sarcastique, et je ne le savais même pas! C’est grave? Ça fait mal? Ça crée des obligations?….se retrouver brutalement sarcastique, à mon âge, comme ça, sans prévenir, c’est stressant.

Mais je m’égare. J’ai donc eu droit à des « lectures de filles » soi disant humoristiques pendant les vacances. C’était en français, mais je n’ai aucune illusion, j’imagine qu’on trouve la même chose en anglais, en javanais, en serbo-croate, probablement même en martien. Et bien, j’ai beau être sarcastique, ça ne me fait absolument pas rire. J’ai comme l’impression que les rédactrices en chef ont oublié quelques petits détails.

-Les lectrices ne sont pas toutes des décérébrées chroniques qui ne se souviennent même plus comment elles s’appellent après le repas de midi. Elles ont de la mémoire. Les blagues désopilantes des magazines féminins, je les ai déjà lues 50 fois, il y a 25 ans. Je trouve ça de très mauvais goût de me resservir les mêmes débilités. Il ne suffit pas de mettre deux ou trois mots à la mode pour que ça soit nouveau.

-Les femmes ont aussi un ou deux neurones en état de marche. Je ne sais pas pour les autres, mais quand on me prend pour une imbécile, ça me vexe. On peut être une fille et rire d’autre chose que d’un brushing raté, de la cellulite des célébrités ou de sa dernière cuite à la fête du bureau. On peut aussi ne pas prendre de cuite au bureau. Ni avoir de bureau.

-Certes, l’humour est très personnel, mais il ne suffit pas d’affirmer que quelque chose est une blague pour que ça en soit une. Au contraire, quand c’est drôle, on s’en rend très bien compte sans que quelqu’un affiche un panneau clignotant « attention humour». Dans le même ordre d’idée, pimenter un texte de quelques mots grossiers ou très crus, ne le rend ni subversif, ni jeune. Juste sans imagination.

– Comme beaucoup de personnes, j’ai des amies. Si. Des gens adorables que je n’ai pas envie de rendre jalouses (sérieusement, pourquoi?), que je n’envie pas, que je ne juge pas. Je n’ai pas peur qu’elles me piquent mon mec. Non seulement je ne vois pas ce qu’il y a de drôle là dedans mais en plus, je ne parle pas comme ça. Ça ferait hurler de rire L’Ado.

Finalement, il paraît que je suis trop sarcastique pour apprécier l’humour des magazines féminins…c’est possible. J’aurais plutôt tendance à dire que j’ai juste un cerveau et que je déteste qu’on me prenne pour une dinde. 

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Girly read reloaded

  1. froggymums dit :

    j’aime pas du tout se style de magasine soit disant féminin, et pour ton marichéri il a bien raison

    J'aime

  2. Tiens, on a eu le meme besoin aujourd’hui : un billet sur l’interet des magazines feminins 🙂

    J'aime

  3. TheMouse dit :

    Ah oui d’accord!!!
    Euh toi sarcastique? Non juste de l’humour et du bon… et ce St ce que j’aime chez toi!!!
    Bisous

    J'aime

  4. juneandcie dit :

    De la lecture de choix ! XD Sinon il faut qu’on reparle de ton côté sarcastique (que j’aime beaucoup !) ^^

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Les articles dans les magasines ne peuvent pas être toujours top. J’aime certaines histoires humoristiques, mais c’est inégal!
    Et toi tu as un grand sens de l’humour, baigne entre français et anglais 😉

    J'aime

  6. La Carne dit :

    j’ai fait beaucoup d’effort… j’ai essayé encore et encore… mais rien à faire… je suis hermétique aux magazines féminins. A tous. C’est dur! 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Même les articles dits féminins du Times m’énervaient quand j’étais abonnée au journal avant qu’il tourne brexiter à fond. Comme si on ne pouvait pas lire les articles « normaux », il fallait des trucs sur la mode, les gosses…non mais WTF?

      Aimé par 1 personne

  7. Frédérique dit :

    Je suis bien d’accord avec toi , cela fait des années ( et même plus ) que je n’ai pas lu ces journaux , aucun intérêt , de la pub à tire- larigot et des conseils pour avoir la plus belle coiffure au bord de la mer : vraiment des questions existentielles n’est il pas ? Non , pour me changer la tête et faire le vide , j’achète des revues de cuisine … Bon après cela revient souvent aux mêmes choses et puis les étagères croulent … Donc en fait , je n’achète plus de revues !
    Bon retour en GB ( je n’ai pas osé dire : chez vous )
    Et Maricheri a bien raison , il ne pourrait pas le faire plus souvent ?
    Frédérique de Normandie

    J'aime

  8. Il m’arrive parfois d’en récupérer un de ces magazines dits « féminins » et chaque fois, je me fais la réflexion que d’une part ils sont complètement creux et que d’autre part, ils recyclent sans vergogne les mêmes sujets encore et encore, années après années, décennies après décennies ! Je n’y trouve plus aucun intérêt. Même le côté humour est devenu tellement plat, tellement insipide.. on a perdu ce qui faisait le sel de ces magazines dans les années 90, leur côté un peu mordant malgré tout.. ou alors, j’ai vieilli ???

    J'aime

  9. aurel dit :

    Quand j’étais étudiante, ma meilleure amie était abonnée à un de ces journaux, et je n’arrêtais pas de lui dire que c’était stupide, que ce magazine était creux, superficiel, etc…et dès que je me rendais chez elle je me précipitais sur la pile pour les dévorer! J’en ris encore…;-)

    J'aime

  10. elisamarnet dit :

    je fais le même constat que toi, qui fait que je ne suis plus abonnée à rien et que quand je me dis devant le kiosque « tiens je lirais bien un magazine », ben je me ravise direct, ne sachant pas quoi prendre

    J'aime

  11. Rose Coton dit :

    Article très drôle (ou sarcastique ? je ne sais pas … ). Cela fait plusieurs siècles que je ne lis plus les magazines féminins. Heu, je veux dire une bonne décennie … en dehors de quelques articles sur les sites lorsque je tombe dessus, après une recherche intensive. Et encore, lire … c’est vite dit.
    Effectivement, les magazines féminins prennent les femmes pour des truffes. Ils sont devenus des supports publicitaires pour des marques de cosméto et sont incapables de pondre un article de fond un minimum intéressant. Quant à l’humour? Cela ne m’a jamais fait rire …

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      J’ai l’impression que c’est toujours les mêmes « blagues » depuis des années, ce n’était déjà pas drôle au départ, ça ne s’est pas arrangé.

      Aimé par 1 personne

      • Rose Coton dit :

        Pour comprendre de telles « oeuvres », il faut connaître les auteurs. Connais-tu « les triplés », cette mini-bd « humouristique » qui est publié sur je ne sais plus quelle magazine ? Un jour, j’ai entendu une interview sur France Culture de son auteure. Y’a qu’eux pour faire ce genre d’itv. Je n’ai jamais entendu une femme aussi pédante, désagréable … Clairement, elle faisait partie de cette catégorie de femmes qui prennent les autres femmes pour des idiotes et se considère, elle, au-dessus de la mêlée !
        Voilà pourquoi non seulement cela n’évolue pas, mais surtout régresse …

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Je ne connais pas mais je sens que je ne perds rien.

        J'aime

  12. On ne peut pas avoir plus raison que toi 🙂

    J'aime

  13. J’ai completement arrete les magazines feminins aussi, ils nous prennent trop pour des jambons 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s