Flying with kids


On est en vacances à Rome, ça fait rêver. D’ailleurs je reconnais que j’ai l’impression de rêver depuis qu’on est là. Ça va être difficile de me faire repartir. Déjà, il fait beau et chaud. C’est bien simple, il fait à peu près le double en degrés qu’en Angleterre. Les gens sont charmants, même les douaniers ou les chauffeurs de taxi, cest dire. Dès qu’ils comprennent qu’on est français, ils nous adressent d’encore plus grands sourires. Aaah, on croyait que vous étiez anglais ou américains, c’est mieux français! Je n’en reviens pas que ce soit tout à coup souhaitable de ne pas être anglaise (Même si c’est regrettable pour les anglais, mais bon…). Il y a des drapeaux européens qui flottent partout et ça n’a pas l’air de provoquer plus d’indignation que ça…et puis bon, c’est Rome. C’est juste sublime. On connaît, mais on n’était jamais venu avec les enfants. Ça fait une certaine différence. Dès le départ.


Source 

On a donc pris l’avion avec 4 gamins, puisqu’on a logiquement attendu que le seul qui parle couramment italien ne soit pas avec nous pour nous décider à les amener à Rome. Évidemment, impossible d’être tous ensembles dans l’avion. Marichéri ne rentre pas dans un siège normal. Lui et ses 6m08 se sont pliés loin devant pendant que GeekAdo encastrait ses 4m02 derrière moi, moitié dans l’allée, moitié sur les genoux du voisin, moitié sur le crâne de sa sœur. L’éloignement de Marichéri, qu’on voyait pourtant bien dépasser de la marée de têtes devant nous, a déclenché les premières réclamations:

– Mamaaaan, on a perdu papaaaa. 

-Non, il est devant.

-mais-euh, mamaaaaan, comment on va faire sans Papa quand l’avion va tomber?

Ahaha. Pas de soucis, l’avion ne va pas tomber. Vu que ça fait une heure qu’on est coincé dedans sur le tarmac sans avoir bougé d’un demi millimètre, les risques de chute sont très limités. Du coup, WizzBoy a enchaîné:

-Mamaaaaan, are we there yet?

-L’avion n’est pas encore parti mon chéri. 

-Why?

– Je sais pas. 

-…

-Mamaaaan, l’avion va tomber? 

-are we falling down? Yeah!!! 

Je reste calme. Tout va bien. La preuve, on a fini par décoller, par surprise, juste quand une hôtesse  annonçait qu’on en avait encore pour une autre heure d’attente. Hurlements de terreur des filles, et cris de joie suraiguës de WizzBoy, ça y est le n’airplane va tomber! Charmant bambin.  Je vous passe le bébé qui pleure (en même temps, ça couvrait les bruits de ma tribu, c’était très bien), le groupe de demeurés congénitaux bourrés (et probablement brexiters) partis pour un enterrement de vie de garçon et les sommes démentielles qu’il a fallu verser d’urgence pour un muffin au chocolat. Parce que WizzBoy s’est mis à hurler quand il a vu le chariot des hôtesses. On l’affame. On ne le nourrit jamais. On est de vrais bourreaux d’enfants alors que ce pauvre petit est au bord de l’inanition. En plus, ça serait bête de ne pas manger un muffin en attendant que l’avion tombe. 

-ça suffit, l’avion ne va pas tomber, eat your gold-plated muffin! 

-Are we there yet?

– mais oui bien sûr, c’est juste que le pilote préfère rester en l’air encore deux heures, pour le fun. 

-are we falling down?

Au bord de l’infanticide, j’ai décidé d’aller aux toilettes, principalement parce que mes enfants n’y étaient pas. Marichéri s’est plié comme il a pu à côté d’eux (Papa vient parce que l’avion va tomber? ). Évidemment,  il y avait une file d’attente d’à peu près  25 km. Et c’est pile quand je suis arrivée devant qu’il y a eu des turbulences (en plus de celles de mes enfants je veux dire) et que j’ai dû repartir tout de suite m’assoir, dans la joie.  

– Ça y est, l’avion tombe?

– Noooon! L’avion ne va PAS tomber. 

-Le n’airplane is falling!…are we there yet? 

– mamaaaan, j’ai faim, soif, envie de faire pipi, perdu mon iPad (rayez la métion inutile). Fais quelque chose! Nooooow! 

GeekAdo, qui est limite agoraphobe n’en pouvait plus d’être enfermé comme ça avec des gens. Il était au bord du malaise, on aurait dit sa mère. PrincesseDiva boudait. PrincesseChipie commentait les mouvements de l’aile.  

-oh, mamaaaan, regarde, l’aile s’est cassée!

-quoi?!?

-yeah, the n’airplane is falling down!!!

-une dernière fois, nÔÔÔn, l’avion ne va pas tomber.

-…

– the n’airplane is falling, now

Non, il atterrit. Les ivrognes infâmes derrière ont bêtement applaudi, mais pas WizzBoy, il était très déçu. Alors soyons clairs, ce n’est pas que je sois trouillarde (je suis pire) et que j’aie peur en avion, mais le prochain qui s’avise de parler d’un n’airplane qui tombe, il rentre en Angleterre à la nage! Non mais.   

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Flying with kids

  1. anne35blog dit :

    Après le stress de l’avion et un délicieux séjour, bises … Anne

    Aimé par 1 personne

  2. axelle57 dit :

    Bon séjour, tu l’as bien mérité après un vol pareil !

    J'aime

  3. froggymums dit :

    moi j’ai la phobie de l’avion alors si je devais le prendre et entendre ça, mon coeur ne le supporterait pas mdr enfin du coup tu n’as pas eu le temps de t’ennuyer.

    J'aime

  4. juneandcie dit :

    Profite bien maintenant que tu y es… Mais quel sketch !

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    J’ai eu des amis voyageant avec moi pour un mariage de collègues français (Londres-Lyon; 1h30), leur gamin/bebe a hurle tout le trajet…..
    Et vous avez fait fort a partir sans votre traducteur!!!! 😉
    Profitez de vos vacances, du séjour, du soleil, de la gentillesse des gens, de … l’Europe!
    xoxo

    J'aime

  6. Hahaha ! La joie d’un déplacement en tribu ! J’avoue que l’avion je n’ai pas encore tenté (à 4 pour nous, on est de petits joueurs ;-)). Profite du soleil, de Rome, des vins italiens et des bons restos ! Il faut bien récupérer entre les visites, non ? Et Rome, c’est pas de tout repos niveau marche. Mais ça en vaut TEEEEELLEMENT la peine ! Biz, Virginie

    J'aime

  7. Oh ma pauvre… Déjà dans le train, ils ont parfois de drôles d’idées mais alors en avion… Bonnes vacances !

    J'aime

  8. zenopia dit :

    Je ris ! mais je ris !
    Il y a encore des gens qui applaudissent quand un avion se pose ?? c’était dans les années 80 ça 😉
    xoxo (et profite !!!!!!)

    J'aime

  9. Catherine in Switzerland dit :

    ouch je compatis de très bonnes vacances

    J'aime

  10. Meg dit :

    ici on vient de faire 24h avec les 3 de moins de 6 ans… Le dernier hurlant des l’embarquement… Sportif! Mais du coup ton article fait du bien! J’ai bien ri!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s