My own ABC #68


Ça sent la fin…

Y comme…

York: c’est la capitale du Yorkshire, tout là haut dans le nord. Marichéri qui est un grand aventurier y a été pour une conférence, il a trouvé la cathédrale absolument remarquable. Sinon le Yorkshire a une réputation qui n’a rien à envier à celle de l’essex niveau bouseux xénophobes. Par contre York elle-même est effectivement une des plus veilles villes d’Angleterre, chargée d’histoire et un haut lieu touristique. York a été fondée par les romains (oh, des migrants…), mais  il a fallu attendre les vikings (ah ben ça alors, encore des migrants…) pour qu’elle devienne importante. Visiblement le climat leur a plu, ils y ont établi une grande ville marchande qui s’est rapidement enrichie. Les normands (et hop, des migrants) ont ensuite repris  la boutique, toujours florissante…enfin bon York est aussi connue pour ses pogroms au moyen-âge, comme quoi  l’intolérante ne date pas d’hier. Aujourd’hui pourtant York est une oasis citadine relativement ouverte d’esprit au milieu d’un comté qui l’est beaucoup moins. Et donc, Maricheri vous  conseille d’aller visiter York et sa cathédrale.  


Source 

Yard: c’est une unité de mesure  qui remonte à l’empire (et même avant, mais on appelle ça officiellement a British imperial measurement), c’est dire comme c’est populaire auprès des brexiters qui considèrent que le système métrique est une invention démoniaque des européens continentaux. Comme on le voit sur la photo, le yard fait 3 pieds soit 0,9144 mètres, comme quoi ils ne sont pas servi des pieds de Marichéri. Je rappelle que le système métrique a été adopté en 1965 et a été appliqué en 1968, c’est à dire que ça n’a rien avoir avec l’entrée du pays dans l’Union européenne, et qu’il serait peut être temps de s’y mettre…non mais. 


Source 

Yearbook: c’est un espèce de trombinoscope/album souvenir qu’on remet (on se comprend, c’est payant) aux élèves en fin de collège voire en fond eprimzire. L’Ado en a avec 180 gamins boutonneux, engoncés dans leurs uniformes plus ou moins de travers. Les filles avec des choucroutes compliquées et du maquillage à la truelle, les garçons avec des airs cools savamment travaillés devant la glace pendant des heures. Il y a aussi des photos de groupe retraçant leurs années de collège: une sortie à la plage, une visite à Londres, la science fair, un spectacle musical, une fête de Noël, la prom night bien sur. Les performances sportives et culturelles sont célébrées. L’Ado figure en bonne place dans l’équipe de rugby, et avec une victoire à une compétition de nouvelles. Ce n’est pas comme dans les films américains, on ne vote pas pour la personne la plus à même de devenir clown ou astronaute, et on ne fait pas signer le Year book non plus. C’est dommage d’ailleurs. Parce que la tradition ici c’est de faire signer sa chemise d’uniforme. Comme L’Ado était prefect, il connaissait tout le monde. Il y est allé avec deux chemises, pour être sûr de récupérer le plus d’autographes possibles. On se retrouve avec deux torchons infâmes griffonnés de partout…interdiction d’y toucher, ou de les prendre en photo. PrincesseDiva a eu un yearbook de fin de primaire, c’est le même principe mais en plus fluet.


Source Comme ils refusent tous les deux de me les prêter pour la photo, j’ai mis la première venue sur Google.  

Yeoman of the Guard et yeoman warden: allez hop, deux en un! C’est le plus vieux corps militaire anglais encore en exercice, et je ne parle pas de l’âge moyen des participants…quoique. Au départ, quand Henry VII (le papa de Henry numéro 8) a créé les yeomen en 1485, c’était un régiment d’élite chargé de protéger personnellement le roi, bref des gardes du corps.  Ils ont gardé la tenue rigolote, mais plus vraiment le rôle. Ils sont plus décoratifs qu’autre chose aujourd’hui. On les sort pour parader avec Lizzie lors des  cérémonies officielles pour éblouir les touristes qui visitent la tour de Londres. C’est tout. 


Source 

Yorkshire pudding: une espèce de pâte à chou fade, très fade, qui sert à saucer le sunday roast, le rôti du dimanche midi…c’est en forme de ramequin ou de barquette, pour mettre plus de sauce. Si vous n’avez pas de la chance et qu’il en reste, on vous les resservira au dessert avec de la glace dedans…ce n’est pas que ce soit franchement  mauvais, mais sans vouloir me répéter, c’est extrêmement fade! Si ça vous tente quand même, le lien sous la photo vous donnera la recette de bbc good food…mais bon c’est vraiment très fade…


Source 

Cet article, publié dans société, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour My own ABC #68

  1. Sandra dit :

    En effet York est magnifique, hélas quand je l’ai visité il y a….30 ans c’était juste la veille du mariage du Prince Andrew avec Sarah Fergusson donc impossible de visiter la cathédrale! Je me souviens aussi des petits panneaux à York ou Leeds « pas plus de 2 Français à la fois » ou bien  » les Chiens et les Français sont interdits ». Les yearbooks j’adore!!

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    York est une ville superbe et il existe une très vielle tea room, absolument magnifique et servant de très bons gateaux! Si, si c’est possible de bien manger en GB LOL
    J’ai une recette de Yorkshire pudding; mon ex anglais, de Leeds, a approuve cette recette, surtout le Toad in the hole 😉 C’est bon mais un peu…..
    Dimanche prochain ca va être Z , hiiiiiii

    J'aime

  3. J’aime bien le principe du yearbook…

    J'aime

  4. zenopia dit :

    J’allais dire comme Ma 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s