My own ABC #67


Bon je savais bien qu’il fallait en passer par là éventuellement. J’ai eu beau faire traîner les W en longueur, à un moment X allait finir par arriver. Non mais quelle idée stupide j’ai eu de faire un abécédaire aussi! En même temps, les Y vont être de la rigolade après ça. C’est fou le nombre de choses qui ne commencent pas par X. C’est bien simple, devant mon manque d’inspiration, je me suis rabattue sur le dico, tellement je séchais. Il y a une demi page. Si au moins un Royals avait joué du xylophone, ça m’aurait aidé, mais même pas…bref, c’est pas gagné. 

Alors donc X comme…

Xmas: ce n’est pas de saison mais il faut être gentil avec moi, je vais avec ce qu’il y a. C’est ça ou xerography, et je ne sais même pas ce que ça veut dire, d’ailleurs ça ne m’intéresse pas de savoir (une sombre histoire de photocopie avec des rayons lumineux et de la poudre, à mon avis, le type qui a écrit l’Oxford dictionary n’a rien compris non plus à la xerography).  Alors que Xmas, je maîtrise à fond! C’est évidemment l’abréviation de Christmas, Noël. Je ne vais pas insister, vu que je vous saoule avec tous les ans dès mi-novembre. Les anglais utilisent couramment l’abréviation Xmas depuis au moins le dix-huitième siècle. Ils ont même commencé avant, avec l’expression X’temmas qui n’est pas forcément plus simple que le Christmas d’origine. En tout cas, c’est pratique quand on doit remplir des tombereaux de cartes de Noël, écrire merry Xmas fait gagner un peu de temps. 


Source Carte de Noël de 1910 

Xénophobie: nouvelle ligne politique du gouvernement britannique qui conduit à discriminer les étrangers, de préférence européens, à encourager les comportements racistes des couches les plus débiles de la population et à court circuiter la démocratie parlementaire dans l’indifférence générale grâce à un enfumage mediatico-nationaliste qui fait pâlir d’envie Erdogan, le Bisounours d’Ankara. Bizarrement, cette haine des étrangers (alors qu’étymologiquement c’est une peur, mais c’est lié) s’exporte très bien à l’étranger. C’est fou, non? Surtout en France, où certaine rêve de couler le pays tout comme Zaza ici et où d’autres sont prêts à laisser-faire plutôt que d’être contre. On a les mêmes ici.  Ils ne sont pas xénophobes eux bien sûr, ils n’ont jamais voté pour Zaza ( mais jamais voté contre non plus). Si ils n’invitent pas ma fille, une étrangère à l’anniversaire de leur gamine alors que toute la classe est conviée, c’est surement parce que Marichéri est banquier. 

X factor: comme son nom l’indique, facteur falicitateur du X juste au dessus en faisant diversion pour que les téléspectateurs qui sont des électeurs comme les autres ne se préoccupent pas de la vraie vie et des politiques menées par Zaza…je vais prendre l’air, ça va aller mieux. Je reviens (…).  Je disais donc avant de m’énerver toute seule que X factor est une merveilleuse émission culturelle sur le principe d’un radio crochet. La chose a été créée 2004 par Simon Cowell qui l’a exportée un peu partout. Ça a bien dû arriver en France aussi, pas la peine que j’explique, mais je n’avais rien d’autre. Ou alors xylem, que je viens de découvrir dans le dictionnaire, mais visiblement c’est plus botanique que britannique. 


Source je précise, Simon Cowell, c’est celui à droite. 

XTC: dans la série Marichéri fait mon éducation musicale…sérieusement, j’ai voulu faire ma maligne, j’etais sûre qu’il ne pourrait pas répondre. Raté. Tu connais un groupe britannique commencant par X, c’est pour  mon ABC? Et lui, aussitôt:

-Ben oui, XTC.

-….?

– mais si, ils sont connus quand même. Ils sont passés à top of the pops une fois.

C’est un groupe punk puis new wave qui a été créé à Swindon alors que Marichéri n’était même pas né, mais ça ne le dérange pas. Il paraît qu’ils ont évolué vers le post punk, ce qui a l’air logique mais aussi l’agressive pop. Je ne sais pas ce que c’est mais je préfère ne pas demander à Marichéri.  Je suis sûre que ça lui parle et qu’il va me trouver des tas exemples d’agressive pop et me faire écouter des groupes tellement connus que les seuls à avoir jamais acheté leurs albums sont leur maman, par pur dévouement maternel et Marichéri. Enfin bon, voilà…


Si vous voulez écouter ces joyeux lurons, c’est

Bon, je n’ai trouvé que 4 X, c’est un échec. On va vite oublier tout ça et passer aux Y la semaine prochaine. Xenon. Xérès. Xian….fichu dictionnaire! 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour My own ABC #67

  1. carrie4myself dit :

    Tu t’en sors tres bien. J’aimais bien le X-factor avec Sharon Osborne! C’était comique a l’époque 😀

    J'aime

  2. Tu n’as même pas trouvé de prénom saxon ??? J’suis déçue !

    J'aime

  3. Sandra dit :

    Je cours sur youtube pour entendre ce groupe!

    J'aime

  4. Joëlle dit :

    Un mari français et banquier, deux tares cumulées! Je plaisante, mais je ris jaune, très jaune… Le suspens me mine. Dans ma famille il y a des gens qui n’iront pas voter, et d’autres… je frissonne rien que d’y penser.
    Cela dit, tu as fait un super boulot avec ces X!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s