The return of the liebster


Il y a très longtemps que je n’avais pas joué au liebster award, un an peut-être même deux…du coup, ça m’a fait plaisir de recevoir les questions de Citron’elle. Bon, je vais un peu tricher, pas de 11 révélations époustouflantes, parce que là franchement je n’ai plus rien…si ça vous dit, il doit y avoir tout ça dans les entrailles du blog, quelque part. Je crois que j’ai dû mentionner que j’étais bizarrement souple des orteils, que je réussissais très bien le gâteau basque et que j’ai mangé des sauterelles grillées …des choses essentielles comme ça. Bref c’est parti pour les 11 questions de Citron’elle.

1. Quel est le moment de la journée que tu apprécies le plus ? Quand je vais me coucher. On sent de suite la fille énergique et qui s’éclate toute la journée. Ou la déprimée tristounette, ça dépend comment on voit les choses.

2. Une rencontre mémorable ? Ben, Marichéri évidemment. En plus, je l’ai déjà dit mais il était debout, du haut de ses 6m08 et j’étais assise la première fois où j’ai aperçu ses pieds et lui a pu admirer le sommet de mon crâne. Rien que d’en parler j’ai le torticolis, c’est dire combien je m’en souviens bien. 

3. La recette ou le plat dont tu ne te lasses pas ? Le chocolat. Je maintiens que c’est un plat, avec des ingrédients, la torréfaction tout ça…sérieusement au Mexique, il y a des sortes de brûleries, comme pour le café, on choisit ses gaines de cacao, ce qu’on veut mettre (épices, sucre, piment…) et hop on peut avoir son chocolat personnalisé. Je ne comprends pas  pas pourquoi le concept ne s’est pas exporté, c’est remarquable.

4. Ta prochaine destination ? J’aimerais bien savoir! On avait prévu un grand voyage cet été, n’importe où mais à deux, une sorte de lune de miel à retardement. Parce que  globalement après notre mariage, on est allé …Ben au boulot, comme les autres jours. C’est la faute de L’Ado qui faisait son squatteur entre mes abats  à l’époque alors que maintenant, il s’est extériorisé et il campe dans le frigo. Enfin bon, c’est pas gagné tout ça…j’ai bien peur que la prochaine destination attende ou soit plus permanente que pour des vacances. 

5. Quel métier voulais-tu exercer lorsque tu étais petit ? Exploratrice. Dompteuse de chat. Testeuse de chocolat. Architecte de cabanes dans les pins. Fusée (non pas astronaute, juste fusée). 

6. Ce dont tu ne peux pas te passer lors d’un voyage ? Mon passeport! Je l’ai déjà faite…bon soyons clairs, autant avant ça ne me dérangeait pas de dormir dans des bouges infâmes, avec un toit et trois murs, de crapahuter dans des torrents de boue, de manger des sauterrelles, autant aujourd’hui, j’ai vieilli besoin d’un certain confort. Certes,  j’aime toujours partir à l’aventure le nez en l’air, au risque très probable de me perdre irrémédiablement, j’entraîne toujours Marichéri dans des  gargotes infâmes à la nourriture non identifiées, juste pour le plaisir de voir sa tête et je tape la causette à tous les passants au risque d’avoir l’air un chouïa illuminée pour découvrir la vie locale mais j’ai besoin de savoir qu’un bon hôtel m’attend. Si on arrive à le retrouver. Bon cela dit, j’ai été horrifiée à Madrid par le concierge qui tenait absolument à me donner les adresses pour faire du shopping…non mais ça va pas? J’ai une tête à faire du shopping? …ahaha, j’ai trouvé! La réponse à la question je veux dire, parce que  je me suis un tantinet éloignée du sujet. Ce dont j’ai absolument besoin en voyage, c’est de pouvoir parler avec les gens, les vrais gens je veux dire, pas ceux  dont c’est le métier d’amuser les touristes. 

7. Si tu avais un pouvoir ? J’en ai déjà parlé , la téléportation. Je déteste les voyages, ce que j’aime ce sont les destinations, pas les moyens de transport. J’ai le mal de mer dans mon bain. J’étouffe en avion, c’est mon côté claustrophobe qui fait aussi que je suis en apnée dans le tunnel sous la Manche, avec un joli teint vert pomme ce qui est curieux. J’aurais pensé plutôt devenir bleue, puisque j’ai l’impression que mon sang se glace peu à peu en partant des extrémités et en gelant tout jusqu’au cœur. Heureusement que je ne dramatise jamais. En tout cas, c’est un spectacle hilarant pour mon entourage, ça les aide à passer le temps pendant la traversée du tunnel. La voiture m’ennuie profondément…le train aussi. Je ne parle même pas des contrôle au frontière, je risque de devenir grossière. Bref, vive la téléportation. Wizz.

8. Plutôt sucré ou salé ? Sucré, mais pas trop. Je veux dire que j’adore les gâteux et autres pâtisseries, mais pas quand c’est trop sucré. Un exemple au hasard, Cadbury pretend vendre du chocolat, alors qu’il s’agit en fait d’un truc ignoble dégoulinant de sucre, beurk.  

9. Un lieu ou un pays qui t’a marqué ? Pourquoi ? L’Irlande, mais j’en ai assez parlé. Sinon, Monte Alban, près de Oaxaca. Ce sont les ruines d’une cité zapoteque, et c’est sublime…j’ai bien sûr visité d’autres sites archéologiques au Mexique. Mais j’ai eu la chance en débarquant à la gare routière de Oaxaca par le bus de nuit venant de Mexico de tomber sur celui qui amenaient les gens qui travaillent sur le site. J’ai donc pu y accéder avant tous les touristes. Monte Alban comme son nom l’indique est dans les montages. Le paysage est magnifique et les ruines extraordinaires. C’était désert, surréel et j’ai pu voir le soleil se lever sur la grande pyramide. C’est à couper le souffle. 

10. Araignée ou cafard ? Ben en ce moment, j’ai plutôt le cafard. 

11. Les ingrédients pour une vie heureuse ? Un bazooka… pardon je m’éloigne du sujet…c’est à cause de ce que je disais vendredi. Pourtant je suis profondément pacifiste. Mais coléreuse.

 On arrive à la fin, je sens que certains ont peur là…j’ai hésité  mais finalement, je ne taggue personne. Si ça vous tente, n’hésitez pas à répondre aux questions de Citron’elle. Et merci d’avoir pensé à moi! 


Source Je ne veux pas crâner, mais j’ai même pu visiter l’intérieur de la deuxième pyramide sur la droite. Très drôle, avec de longues galeries bien obscures,  ça avait un petit côté scoobidoo…j’étais surement vert fluo en déboulant à l’air libre sur la plateforme. 

Cet article, publié dans tag, vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour The return of the liebster

  1. Je vote pour l’exportation du concept mexicain de boutique de torréfaction de chocolat !

    J'aime

  2. laurence (@lopalomita) dit :

    on est d’accord : cadbury c’est pas du bon chocolat SAUF les cookies vendus en France, les Curlywurly caramel et chocolat plus vendus en france mais que j’adore et les fingers 🙂

    J'aime

  3. Claire dit :

    Chouette souvenir de Monte Alban aussi. Par contre je suis pas rentrée dans la pyramide. Suis claustro de toute façon! 😉 Ca devait être impressionnant!
    Et aussi souvenir d’un steak au mole délicieux sur la plaza mayor de Oaxaca…

    Sinon, à propos d’araignée, on en avait vu une géante sur la route, depuis un minibus local. On parlait pas espagnol à l’époque mais on avait bien compris quand un mec avait dit « Tarentula »…

    J'aime

  4. Manue dit :

    Owiiiiii exporter cette belle idée de torréfaction du chocolat ! Han, ce doit être une pure merveille ! La photo est splendide ! Le Mexique me fait de l’œil maintenant 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai beaucoup aimé. Mais c’était il y a euh…22 ans. J’ai fait mon stage de fin d’études et j’ai prolongé après jusqu’à l’expiration de mon visa. J’avais un budget limité, je n’ai pas tout fait, je voyageais juste dans les bus pourris qui sillonnent le pays.

      J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Pour eviter le cafard, je te recommande du chocolat matin, midi et soir 😀 et surtout pas du Cadbury! ni du Milka!
    Et la teleportation oui oui oui je plussoie
    xoxo

    J'aime

  6. Pour dompteuse de chats, c’est pas réalisé ?

    J'aime

  7. zenopia dit :

    Tu vends très bien le Mexique et les shop de torréfaction de chocolat 🙂 J’ai envie là tout de suite de m’y téléporter !!! Tu devrais faire « créatrice de voyages sur mesure pour les gens qui veulent sortir des sentiers battus » !!! Plein de bisous ❤

    J'aime

  8. Marie Kléber dit :

    Le chocolat c’est la vie! Surtout en période de cafard!

    J'aime

  9. Il parait que le chocolat a des vertus aphrodisiaques et même des vertus d’anti-dépresseurs : depuis que je le sais, j’en consomme de nouveau. Et puis, crotte, on n’a qu’une vie.

    J'aime

  10. Morrigan dit :

    Teleportation dans une usine de chocolat…..? What else ?..

    J'aime

  11. Je suis trop jalouse pour la visite « privee » des ruines mexicaines! 😉

    J'aime

  12. eva48 dit :

    ben ça me tente pas, c ‘ est du boulot, ça demande de la réflexion, je suis plus tranquille avec des photos
    tu ne m’ en veux pas?????
    bisous

    J'aime

  13. Ben bravo tu viens de rajouter 2 motivations pour visiter le Mexique : le lever de soleil sur la pyramide de Monte Alban (oui je suis gourmande mais ça doit être tellement magique… J’ai bien le droit de rêver 🙂 ) et le chocolat ! (La première motivation étant d’assister aux festivités du Jour des Morts.)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je ne veux pas insister, mais je l’ai fait aussi…j’ai même un un choc en arrivant le matin au boulot et en trouvant une énorme tête de mort en sucre avec mon nom dessus sur mon bureau. Ça surprend. Apres explications de mes collègues, j’ai compris que personne ne m’en voulait, au contraire! 🙂

      Aimé par 1 personne

  14. La Carne dit :

    c’est marrant… ma fille veut aussi être « fusée » et « moto » aussi…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s