A kitten and a christmas tree


Ça a un petit côté conte de Noël, présenté comme ça, non? Ça fait style, je vais vous raconter une jolie histoire. Alors qu’en direct, ça a donné plutôt : sh🎄t de m🎅rde de p🎄tain de f🎅cking bestiole!…quoique, ça fait très Christmassy avec quelques emojis bien placés, pour être poli bien sûr. Comme tout le monde, j’ai vu passer des tas de posts sur les RS à propos des chats et de leur guerre contre les sapins de Noël. J’ai bien ri. Surtout qu’il n’y a absolument aucun problème cher nous, ahah. Raté. 


Les vaches de Noël offertes par Carrie, vous allez voir ça fait du sens

Capucine, alias the grumpiest cat in the universe (trademark) a bien tenté quelque fois dans sa jeunesse déjà boudeuse d’escalader le sapin de Noël  (artificiel et faisant 2 m 20…je précise pour la suite). Mais ce n’était pas convaincant. Déjà qu’elle n’a jamais été fichue de grimper à plus de 5 centimètres de haut sur un vrai arbre…bon, elle a quand même réussi à faire tomber une ou deux fois le sapin, mais c’est fini depuis longtemps. Ce genre d’amusement pour chaton immature ne la concerne pas. D’ailleurs elle méprise le sapin, les chatons et Noël. Voilà. Elle se contente maintenant de trôner sur la couverture rouge au pied du conifère, avec son air aimable (celui de Capucine, pas du sapin qui malgré ses aiguilles est moins revêche  que la chatte) en mode je vous hais tous, bande de festifs. Ça met de suite l’ambiance de Noël dans la maison. Parce que bon la couverture est pailletée, ce qui a visiblement échappé à Capucine qui se balade donc avec un arrière-train brillant pendant tout le mois de décembre. Tout ça pour dire que le  sapin ne craint rien avec elle.

Débarque Penelope, qui est toute nouvelle à même pas 5 mois. Elle sautille déjà de partout naturellement, alors forcément si on lui amène des jouets… elle a été très intéressée par l’arrivée du sapin. Mais elle a rapidement établi que ce n’était pas comestible et elle a fait mine de l’ignorer. Et là paf, on a sorti les décorations et ça a été une révélation pour cette bestiole. Mais pas de soucis, vu que Wizzboy est très enthousiaste aussi, il n’y a aucune décoration cassable à leur portée. Le gamin réorganise 17453 fois par jour les branches basses, Penelope aussi. Elle saute comme une mite saoule en donnant des coups de patte sur les boules. C’est l’extase quant elle arrive à en décrocher une et elle la poursuit dans toute la maison dans un boucan d’enfer, c’est là que je me dis que le parquet c’est joli mais bon..enfin bref, toujours aucun danger pour le sapin. Du coup, hier soir  j’y ai installé sans m’inquièter les superbes (et très cassables) vaches de Noël que m’a offertes Carrie  (hiiiiiii). Aucun problème. Ahaha. 

À ce stade, il faut que je précise que le sapin en question est dans la véranda, il est trop grand pour le salon (du coup, j’ai été obligée d’en mettre un petit dans le salon aussi, sinon il était jaloux de la véranda. O-bli-gée). Il est à côté d’un très joli petit bureau victorien dont je suis très contente et sur lequel on a posé les œuvres noëlesques que WizzBoy a ramené de la preschool.  Hier soir, Marichéri et moi étions débordés à ne rien faire dans le salon devant divers écrans, tranquilles. Tiens, où est Penelope? Ça fait longtemps qu’elle n’a pas fait de catastrophe, tu vas voir qu’elle est encore tombée dans les toilettes,  ahaha… Et donc il y a eu un grand bruit, style wwwouchzgiik, suivi d’un espèce de brouuuumllgïïïch et un éclair de poils noirs ébouriffés qui s’est rué sous le canapé…j’ai couru voir cette pauvre bête (je parle du sapin, pas de la tueuse de conifère Christmassy). Ça n’a pas loupé, le pauvre sapin était couché sur le bureau qui n’écoutant que son courage à amorti la chute de l’arbre et sauver mes vaches. Mais bon, vu la taille du sapin, emporté dans son élan, le bureau a aussi entraîné avec lui un fauteuil qui a fini sa course dans la tour de Lego que WizzBoy avait mis là, probablement pour aider. C’était la desolation dans cette véranda. Le sapin s’en est plutôt bien tiré avec quelques blessures superficielles vite réparées et une ablation de guirlande rouge, remplacée rapidement par une dorée. Par contre, le père Noël fabriqué par WizzBoy a été carrément décapité, on a eu du mal à retrouver la tête sous les décombres en legos. Je ne parle même pas du bonhomme de neige totalement éviscéré. Une scène d’horreur. Sans compter que Capucine n’a pas apprécié, vu l’état de la couverture rouge du sapin. Je rappelle que Capucine est légèrement incontinente quand elle est stressée. Bref, on a passé la soirée à réparer les dégâts. J’ai même essayé de recoller les œuvres de WizzBoy. 

La bonne nouvelle, outre que les vaches vont très bien, c’est que Penelope est maintenant terrorisée par le sapin. Elle ne met plus un coussinet dans la véranda.  C’est très drôle, on la prend et on l’approche du sapin, elle devient folle de trouille …ahah, vengeance!

Cet article, publié dans vie de famille, xmas, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour A kitten and a christmas tree

  1. Mam miam dit :

    Ahahahahaha pauvre Pénélope , sî c’est pas méchant ca de lui faire peur avec un sapin qui l’attaque de la sorte quand même ! Et les œuvres de wizzboy ? T’as pu les réparer.
    J’adore l’image de capucine les fesses constellées de paillettes !!! Oh ce que j’ai ri

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    LOL que je me marre en te lisant et suis mega soulagee pour les vaches! 😀
    J’espere que Wizzboy ne pleure pas trop ses oeuvres?!

    J'aime

  3. Ouf ! Plus de peur que de mal !
    Vador ne va pas dans le sapin mais je n’ai aucune confiance, donc l’arbre est arrimé à une poutre (avant, c’était à une poignée de porte… et avant le chat, on le faisait pour les enfants… Zéro confiance en fait 🙂 )

    J'aime

  4. Bergeronnette dit :

    Hilarant ! Merci on imagine très bien la scène ! J ai bien ri à imaginer la chatte et ses fesses brillantes ! Les chatons sont très inventifs avec les décors de Noël!
    Très bonne fêtes à toutes la famille ! Chatounes compris

    J'aime

  5. La Carne dit :

    Nan mais… en fait… tout cela n’arrive que pour que tu puisses nous faire rire ensuite! 🙂
    Cette année, le fauve n’a pas encore touché au sapin… ça m’inquiète! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s