My own ABC 50


O comme…

Off/On licence: soyons serieux, parlons alcoolisation. Les pubs et autres débits de boisson sont quand même essentiels à la culture britannique. Je ne critique pas, j’ai vécu au pays basque, dans le nord de la France, en Irlande…même au Mexique où on boit la tequila pure. Je précise aussi que je ne fais pas exprès de m’installer uniquement dans des coins où on s’alcoolise facilement, c’est purement dû au hasard. Mais revenons à Off et On Licence. Ça ne veut pas dire qu’on boit en alterné comme le courant. Un endroit qui est off licence a le droit de vendre de l’alcool, mais à emporter uniquement. Voulez-vous bien dégager, espèce d’ivrogne, et allez vous saouler plus loin. Sur le trottoir juste devant par exemple. Les pubs, restaurants et autres sont eux on licence. C’est à dire qu’on peut y boire. Ce n’est pas que je veux absolument faire passer les anglais  pour des alcooliques (ils n’ont pas besoin de mon aide) mais on voit ces enseignes partout, vraiment partout, même dans les coins les plus paumés, il faut bien savoir ce que ça veut dire! 


Source 

Oswiu, roi de Bernicia, uniquement pour replacer des noms rigolos et faire exploser mon correcteur d’orthographe… C’est bien sûr le fils de Aethelfrith. J’en ris encore. Oswiu est évidement devenu roi en 642 à la mort de son frère Oswald, mais je trouve ça moins drôle, comme nom. Les deux ont grandi en exil en Écosse, parce que le méchant Edwin of Dera s’est emparé de leur royaume à la mort de leur Papa. Ça les contrarie, ce qu’on peut comprendre. Les deux frères reviennent en 633. Ils récupèrent leur bien mais passent leur temps à se battre contre tout ce qui bouge et ça ne loupe pas, Oswald se fait embrocher en plein combat, c’est ballot. Oswiu prend donc la suite. Mais comme il a maintenant l’habitude de massacrer tout le monde, il ne sait plus s’arrêter. Il commence directement son règne en s’emparant du royaume de Mercia, juste à côté, et il continue sur sa lancée. Taïaut. Avec son fils Alhfrith (oui, je le place juste pour son nom), Oswiu s’empare même de pratiquement toute l’Angleterre. On sent le type qui avait des ambitions quand même.  Il est aussi chrétien et profite de ses avancées militaires pour essaimer des monastères un peu partout, avec l’aide de sa femme (vous ne pensiez quand même pas que j’allais vous épargner le nom? ) Eanflaed. Oswiu préside le synode de Whitby, qui va établir le catholicisme romain comme la religion officielle de l’Angleterre, jusqu’à ce que Henry VIII nous pique sa crise des siècles plus tard. Oswiu meurt en 670, et c’est son deuxième fils Echfrtih qui reprend la boutique. Il n’y a pas à dire, j’adore les prénoms saxons.


Source Je suis deçue, je n’ai pas trouvé de photo d’époque. 

OHMS: on her majesty’s service, comme James Bond. C’est pratique, quand on changera de couronné, Charlie ou William ou qui ils veulent, je ne juge pas, ça marchera aussi. C’est les mêmes initiales pour on his majesty’s service.  Parce que donc ça existe vraiment, ce n’est pas juste le titre d’un bouquin ou d’un film. Mais bon, c’est surtout utilisé comme tampon sur les courriers officiels de ministères, pas plus que ça. Il fait son malin James Bond, mais franchement, il est au même niveau qu’une circulaire sur le recyclage des ordures…


Source 

One foot in the grave: c’est une série de la BBC diffusée entre 1990 et 1995, mais il y a eu des épisodes juste pour Noël jusqu’à milieu des années 2000. On suit les aventures d’un retraité extrêmement acariâtre, totalement asocial et complètement malchanceux et de sa malheureuse femme qui le supporte avec le sourire. C’est assez noir et drôle, et ça a sérieusement dépoussiéré l’image des retraités dans les séries. 


Source 

Oatmeal: ça se mange, mais ce n’est pas une obligation…enfin ça dépend. C’est une sorte de gruau d’avoine. Quand on rajoute du lait chaud (parfois même juste de l’eau, pour les plus tarés spartiates), ça se transforme en placenta pre vomi porridge. On en met aussi dans le haggis… Par contre, on peut s’en servir pour faire des biscuits délicieux, des flapjacks, ou sur certains crumbles. Bref, tout dépend de l’utilisation. 


Source 

La semaine prochaine, on commence les P…ça avance! 

Cet article, publié dans Les leçons d'histoire(s), société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour My own ABC 50

  1. carrie4myself dit :

    Ca va ton correcteur d’orthographe n’a pas rendu l’ame?! Excellent cette histoire 😀
    Pour le oatmeal, j’aime, hiiii tout comme la série tv citée 😉

    Aimé par 1 personne

  2. axelle57 dit :

    Et si tu mettais les noms saxons en phonétique pour qu’on sache comment les prononcer ? 😄

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore aussi les prénoms saxons 🙂 Mais ça doit pas être facile à porter en 2016 quand même !
    Sinon, j’utilise pas mal les oatmeals / flocons d’avoine dans les crumbles ou en muesli avec du fromage blanc et de la compote de fruits (moins spartiate que ta version ! )

    J'aime

  4. zenopia dit :

    Mes parents étaient fans des flocons d’avoine… j’ai toujours dit que UK était faite pour moi !!! 🙂

    J'aime

  5. Ne va pas insinuer que, dans le nord, nous sommes des soiffards : on boit un verre à la fois, toujours, jamais plus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s