My Own ABC #29


H comme…

Henry I : j’aurais dû commencer par celui-là, mais en même temps si je me mets à être logique, ça va faire bizarre! Le petit Henry est aussi connu sous son nom français Henri Beauclerc. C’est le quatrième fils de William le conquérant, mais c’est le pauvre garçon qui n’a pas de chance au départ, ce qui visiblement lui monte au cerveau et l’énerve passablement.Quand son papa distribue des hochets terres à ses grands frères, le petit dernier, Henry se retrouve sans rien, ça le contrarie vivement. On peut le comprendre. Il achète le Cotentin, pour s’occuper mais ne fait rien qu’à se disputer avec ses grands frères, qui se chipotent aussi entre eux. Franchement, cette famille c’est la pagaille. Henry s’allie à son frère William contre leur aîné Robert, qui fait son malin parce qu’il est le plus grand, et que c’est lui le roi et nananéreuh. Et bien paf, il se fait avoir par William et Henry qui le chassent et quand William meurt sottement, le petit Henry en profite pour devenir roi d’Angleterre, en 1100. Comme quoi, il faut toujours se méfier des plus jeunes. Robert continue à reclamer son jouet sa couronne à Henry, son neveu William (on manque d’imagination niveau prénom dans cette famille!) se rebelle à son tour contre tonton Henry. Le roi de France Louis VI s’en mêle aussi, avec des tas de gens aux noms rigolos que je mets par plaisir, pas pour embrouiller les choses encore plus:  Balwin des Flandres et Fulques d’Anjou. Ça s’entretue joyeusement de partout. Le fils de Henry et Mathilda d’Écosse meurt bêtement dans une sorte de régate militaire contre je ne sais plus qui, parce que ça commence à bien faire cette histoire, vous n’avez pas un peu fini de tous vous massacrer? Un peu de tenue! Henry laisse le trône à sa mort en 1135  à sa fille Mathilde  et son genre Geoffroy d’Anjou, mais forcément dans cette famille de dangeureux psychopathes, ça ne se passe comme ça. Son neveu Stephen de Blois s’empare  lâchement de la couronne . Il s’ensuit une période de  guerre civile que les historiens appellent joliment l’Anarchie… Ah, parce qu’avant c’était pas déjà le bazar total? 


Source les photos d’époque sont toutes floues alors je vous mets une statue de Henry et son mullet.

Hiéroglyphe: non, je ne vais pas parler d’égyptologie ou de Champollion…c’est juste que j’écris très mal. Je sais que je ne suis pas facile à lire ici,  entre les fautes et wordpress qui me nargue et publie mes brouillons au lieu de la version corrigée, mais ne vous plaignez pas, c’est pire en mode manuscrit. C’est bien simple, il m’arrive souvent de ne pas être fichue de me relire. Mon prof d’histoire au collège disait que je faisais des hiéroglyphes, et sa femme, qui était prof de latin m’avait suggéré de faire médecine. Toujours à cause de mes pattes de mouche illisibles. Ça a empiré depuis que je vis en Angleterre. Pour enseigner, j’ai dû m’adapter à l’écriture manuscrite locale, c’est à dire en caractères d’imprimerie. Du coup, maintenant  je mélange avec l’écriture cursive, sans aucune logique, c’est encore plus hiéroglyphique qu’avant! 

Hereford: c’est une ville, c’est même la capitale du (vous allez rire) Herefordshire. Hereford est en plein milieu de son comté, lui-même près du pays de Galles, au milieu par là, bref c’est une ville très peu maritime. Si Hereford existe depuis les Romains et a connue une certaine activité quand les gallois et les anglais jouaient à se la disputer, aujourdhui c’est quand même très calme, pour ne pas dire limite plouc. Globalement,  il ne se passe rien, et c’est assez paumé. Pour vous donner une idée, Hereford est jumelée avec Vierzon. Attention, je viens des Landes, je n’ai rien contre les coins perdus comme ça, au contraire. D’ailleurs, Hereford est une ville charmante et est connue pour une race bovine, c’est dire à quel point l’endroit est  sympathique. 


Source 

Ham Cawl:  c’est une espèce de pot au feu au jambon, c’est gallois. Mais je pense qu’on peut en manger à Hereford sans causer de problème politique majeur. Vous prenez votre jambon, vous  rajoutez du boeuf ou de l’agneau, des poireaux, des oignons, des carottes , des pommes de terre et du saindoux, c’est le truc qui tient chaud. 


Source 

Have I got news for you: c’est un peu long, c’est un programme de la BBC . Ça se presente sous forme de jeux, avec un présentateur  qui change à chaque émission  (Boris Johnson y est passé) et deux équipes qui répondent à des questions d’actualité. Les deux capitaines sont toujours les mêmes, Paul Merton et  l’excellentissime Ian Hislop. C’est très drôle. C’est un bonheur de voir Ian Hilslop qui ressemble à un nain de jardin rigolard ayant largement dépassé sa date limite de vente tailler en pièce les invités, mais intelligemment. Tellement intelligemment d’ailleurs que certains ne se rendent pas compte qu’il les ridiculise. Hislop maitrise parfaitement le « wit », l’art anglais de la repartie. L’humour de Merton est moins subtil mais tout aussi efficace. Bref, Have I got News for you passe l’actualité britannique à la moulinette et les invités qui ne savent pas se défendre (très souvent des politiques!) au hachoir. Quand l’invité a aussi de la repartie, ça devient délirant. 

Cet article, publié dans Les leçons d'histoire(s), société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour My Own ABC #29

  1. carrie4myself dit :

    Oh j’adore Have I gt news for you! Absolument succulent! So British.
    Le Ham Cawl, je passe mon tour! Jamais vu mais avec des poireaux ca semble bien gallois oui 😉
    Bon dimanche!!!

    J'aime

  2. LadySo dit :

    Je ne suis tombée que quelques fois sur « Have I got news for you ». J’ai pas trop accroché. Je préfère QI 😉

    J'aime

  3. axelle57 dit :

    En ce moment ma N°4 regarde les Tudor ou l’histoire (un peu revue et corrigée je pense) d’Henry VIII aka le Barbe-Bleue anglais ;-). Mais avec Jonathan Rhys-Meyer pour jouer Henry, ça passe mieux (parce que sur les photos d’époque, l’est quand même pas ultra sexy le Henry !). De Heny I à Henry VIII, on peut constater que les entourloupes pour garder le pouvoir ont gardé la belle vie !

    J'aime

    • axelle57 dit :

      Et ça me fait penser à une chanson de Mort Schuman, tirée de sa comédie musicale Ma ville « La belle famille »
      De mémoire, le refrain était du genre :
      « Ah la belle famille
      Ah quelle famille
      Ça s’tue s’entretue
      A épée rabattue
      C’est sévices continus
      Mes enfants j’vous l’dit franch’ment
      N’étaient pas tell’ment francs ces Francs »
      Pas réussi à trouver les paroles ou la chanson sur le net

      J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est vrai que le véritable Henry VIII avait l’air beaucoup moins propre sur lui…et je dis ça pour être gentille!

      J'aime

  4. zenopia dit :

    Très original Fulques… j’adore 🙂

    J'aime

  5. J’adore HIGNFY, mon homme m’a fait decouvrir ce programme. Quand aux pattes de mouches, pareil ici! Je suis infichue d’ecrire lisiblement….

    J'aime

  6. J’adore le jumelage avec Vierzon pour situer un peu les choses… tout de suite, ça fait envie.. ou pas 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s