A afternoon at the Fun Fair


Il n’y a pas que des avantages à avoir déménagé dans un village. D’accord, on a une vue superbe, presque pas de voisins, et ils sont loin ou du même côté de la route que nous, bref, ils ne nous gênent pas du tout, on a des tas d’arbres fruitiers dans le jardin (je viens de découvrir qu’on a aussi des groseilles, à côté des mûres! Miam.)…mais on a aussi droit à la fun fair du village. Bzzzzzz. Et comme on est passé devant ce week end, impossible de cacher la chose aux enfants. Youpidoo. Ça fait deux jours que les filles chouinent en continu pour y aller. Dans un moment d’abscence impardonnable, j’ai cédé. Bzzzz.

  
J’ai pris la photo de loin, en catimini, pour ne pas me faire remarquer de parents hysteriques. Du coup, il manque la moitié des splendides attractions, mais bon, ça donne une l’idée de l’enfer la fair. Autant j’adore les ferias de mon sud-ouest natal, autant je hais avec fougue les fêtes foraines à neuneu. Bzzzzzz. Là, c’est une fun fair, pour les enfants, uniquement  en journée et avec des attractions pour les plus jeunes, pas de manèges gigantesques, mais  essentiellement des bouncy castles, ces espèces de trampolines gonflables géants. Et bien, c’est penible aussi. Bzzzzzz.

Déjà, pourquoi chaque attraction se croit obligée d’avoir une sono rouillée qui meugle à plein régime des chansons débiles? Alors, bien sûr, ça couvre les cris des bébés à qui ça fait peur, mais c’est quand même vicieux! Bzzzz. Pendant que le carrousel chevrote Gangnam style, pour le 35 eme fois , le toboggan géant (de la mort. Si, c’est PrincesseChipie qui l’a testé qui le dit), juste à côté émet dans des beuglements de sirène asthmatique un medley de ABBA. Il y a clairement une compétition entre les deux pour savoir qui fera le plus de bruit et aura les pires goûts musicaux. Bzzzzz. On n’y était pas depuis deux minutes que j’avais une migraine carabinée. Bzzzz. Et depuis qu’on est rentré, j’ai des acouphènes terribles. Bzzzz. (Au cas où les bzzzz vous lasseraient, maintenant que j’ai réussi à expliquer, je vais peut-être les arrêter….Bzzzz. Ça serait sympa si ça pouvait s’arrêter aussi dans ma tête!).

Toddler5 était aux anges. Il voulait absolument tester toutes les attractions pur lesquelles il était trop petit, et uniquement celles-là. Et il compense largement ce qui lui manque en centimètres pas des décibels…Ahaha, Toddler 5 vainqueur par KO de la sono du tobbogan géant (de la mort)!  J’ai collé le gamin hurlant dans un camion de fireman Sam sur le manège, ça l’a calmé. C’est pratique,  on peut y attacher les enfants et hop, c’est parti. Toddler 5 a adoré. Une heure après il y était toujours, en faisant coucou énergiquement à la foule en délire. Parce qu’il y avait foule en plus. Non pas des parents au bord de la crise de nerfs et de l’infanticide réunis comme moi, mais des gens qui avaient l’air ravi d’être là. Des fois comme ça, je me sens profondément asociale. 

GeekAdo, dans sa grande sagesse avait refusé de se désolidariser de son  écran d’ordinateur pour nous accompagner, le traitre. C’est dommage, parce que lui, il aurait sûrement eu l’horrible peluche minion râpée au tir à l’arc. Celle que voulait Toddler 5 et que ses sœurs ont lamentablement échoué à gagner. PrincesseDiva a peniblement réussi à accrocher le bord de la cible, par contre PrincesseChipie a eu les fesses du vendeur qui se penchait pour ramasser les flèches de sa sœur. C’était un effort de groupe. Même Toddler 5 s’y est mis, alors qu’il ne dépassait même pas du comptoir  et il a embroché l’auvent au dessus. Avec une mini fléchette ronde  en plastique, il faut le faire. Mais même après cet exploit remarquable, le vendeur râleur n’ a pas voulu nous donner un minion. Du coup, on est parti sans lui dire qu’il avait une  fléchette rose fluo accrochée derriere au pantalon. Na! 

Comme partout , on a aussi croisé les éternels ados totalement débiles qui veulent faire leur cool.  Ça n’a pas loupé, il y en a deux particulièrement cretins aventureux qui ont voulu se lâcher en haut du mur d’escalade, façon saut à l’élastique. Et donc ils se sont fracassés le crâne l’un contre l’autre. C’est bien ça, la sélection naturelle non? …bon d’accord, ils étaient assez  sonnés  pour que l’ambulance arrive de l’autre bout du champ, à 20 mètres de là, toute sirène dehors. La foule s’est aussitot massée autour, c’était encore plus captivant que le manège. J’ai profité de la confusion pour récupérer mes gamins et m’éclipser. 

J’ai bien noté la date de la fun fair, pour l’année prochaine. Comme ça, je ferais bien attention à ce qu’on parte en vacances au même moment  pour être sûre d y échapper. Bzzz. 

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour A afternoon at the Fun Fair

  1. TheMouse dit :

    Ah l’aprem… Un doliprane et au lit!

    J'aime

  2. fedora dit :

    C’est même exactement ça la sélection naturelle 😀

    J'aime

  3. Je crois qu’on a des définitions similaires pour la sélection naturelle…
    Bon, ici, la fête au village c’est en août et même pas certaine qu’il y ait des attractions pour les enfants (j’y suis jamais allée en fait ! )… Par contre, y’a plusieurs concours de jeux de boules et je crois aussi un repas « défarde » (et euh, là, je passe encore plus mon tour que pour les manèges ! )… .
    Sinon, on a la foire à la caillette en octobre, façon fête d’antan avec tir à l’arbalète, mât de cocagne et course de cochons… Et la grosse fête foraine aux Rameaux que j’évite au maximum sous peine d’y passer un salaire en 2 heures de temps ! (et puis c’est quand même pas aussi bien que la foire dans mon village à moi ! na ! )
    Enfin, c’est à faire une fois 🙂 .. une seule fois 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      On a aussi des villages fairs avec concours de la plus grosse pomme de terre ou qu’élire chose comme ça, barbecue, concours de cupcakes…c’est une autre ambiance, mais bon, à petites doses aussi!

      Aimé par 1 personne

  4. carrie4myself dit :

    Excellent!
    N’oublie pas du tout les dates for next year!!!!!! 😀
    C’est toujours une arnaque au fric ces trucs en plus!!!!

    J'aime

  5. Sanny dit :

    ah les jois de la campagne l.an prochain tu leur feras découvrir les fêtes de la madeleine!!!

    J'aime

  6. Dhelicat dit :

    C’est la plaie ces « fair » on n’y coupe que rarement avec les enfants ton billet m’a rappelé des souvenirs, quand nous étions en vacances nous n’y coupions pas un soir pet les vacances minimum … Mais cela les amuse c’est le principal après tout ils sont en vacances mais à petite dose, sinon cela a l’air sympa ton nouvel environnement avec groseilles et mûres en plus! Bisous
    Pas: hier j’avais mis deux photos de vaches pour toi dans mon billet ( lol )

    J'aime

  7. LadySo dit :

    C’est bizarre, la fun fair n’a pas l’air si fun !

    J'aime

  8. La Carne dit :

    je ne vois pas de photo… 😦 mais dans l’idée, je déteste ce genre d’endroit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s