Essex boy


C’est merveilleux d’habiter dans un comté dont on parle si souvent dans les médias britanniques. Pas plus tard que hier il y avait encore un article captivant dans le Time (ici, j’ai aussi piqué la photo) sur un ressortissant de l’Essex. Pour s’en moquer. Je vous ai déjà parlé de la fabuleuse série de télé réalité « the only way is Essex », et bien un de ces protagonistes fait parler de lui. Déjà, il s’appelle Joey Essex et vient de l’Essex donc. On ne dit pas s’il porte ce nom pour se souvenir d’où il habite, ou si il arrive à se rappeler du comté mais pas de son patronyme…enfin bref, c’est un vrai Essex boy qui fait honneur à son comté, qui se trouve être aussi le mien. Mais je reste calme.

  
Ce brave garçon est connu pour sa stupidité sans nom et son physique essexien. Il est donc résolument orange pétant, virant au fluo à la lumière électrique,  toute l’année. On ne rit pas, le vrai Essex boy se reconnaît à son teint mi faux vaisselier acajou mi Casimir cramé. C’est évidement dû au soleil saharien de l’Essex, d’ailleurs, c’est bien simple, en ce moment  même, il pleut encore des trombes d’eau. De toute façon, c’est une question de sécurité, on repère bien les Essex boys de loin, pas besoin qu’ils mettent des vestes réfléchissantes (rien ne réfléchit chez l’Essex boy) ou ce genre de chose. Et si vraiment vous n’y voyez rien, l’essex boy a pensé à tout, puisqu’il ne s’est pas fait juste blanchir les dents, il les a fait repeindre au Tipex. J’ai appris grâce à Joey Essex que pour obtenir ce ravissant sourire de néon dans un hangar à poissons, il faut vraiment se faire poser un espèce de vernis blanc. Mais le petit Joey n’est pas entièrement satisfait du résultat, en plus, il faut recommencer l’opération souvent, pour garantir l’effet éclairage de morgue dès qu’on souri. Bref, c’est fastidieux. Il songe donc à se faire carrément implanter de fausses dents. 

Joey est aussi un parfait exemple du soin que les Essex boys apportent à leurs coiffures. Au pluriel parce qu’ils en changent souvent. Regardez David Beckham, l’Essex boy qui a réussi. Pendant sa carrière de footballeur, il était aussi connu pour ses errances capillaires que ses coups francs. Déjà, il faut absolument que la couleur ne soit pas naturelle et que ça se voit. Ensuite, le style butagaz après explosion doit être travaillé, le summum, c’est l’effet mouillé (forcément, une explosion de butagaz, ça déclenche un incendie, on peut s’attendre à ce que les pompiers débarquent avec leurs lances….excusez-moi,  j’ai les neurones qui grésillent. Je suis un peu fiévreuse je crois, c’est une angine). Un Essex boy qui se respecte est aussi versé dans les marques clinquantes de bon goût. Les gros logos pailletés sur les ceintures qui brillent, les t shirts moulants qui ressemblent plus à un panneau publicitaire pour dolce et Gabbana qu’à un vêtement, les jeans de marques taille 6 ans (d’ailleurs Joey explique qu’il prend plus grand maintenant, parce que ça lui faisait mal). De toute façon, comme les pies, l’Essex boy est attiré par tout ce qui reflète la lumière, d’où sa manie de porter des vrais faux diamants de trois tonnes aux oreilles. 

Et donc, en parfaite illustration de son notre comté, ce brave Joey Essex a sa propre série télé, audacieusement baptisée « educating Joey Essex ». Il a sorti deux livres dont une autobiographie (oui, bon, on a mis son nom sur un livre quoi…). C’est une chance, il a bien aimé son bouquin, il dit même que c’est le seul livre qu’il ait  jamais lu. Je ne pense pas qu’il exagère. Il porte une montre à £35000 mais ne sait pas lire l’heure. Il pense que ses 3 millions de followers Twitter sont moitié des hommes, moitiés des femmes, mais surtout des femmes. C’est beau. Il n’est pas très versé dans l’actualité, croyant que David Cameron est roi et le chef Gordon Ramsay premier ministre. Pourquoi? Il ne se rattrape pas en géographie, soutenant que la Russie est frontalière du pays de Galles. Il pense (oui, bon c’est une figure de style)  que  les becs des pingouins sont en bois…Finalement, ça remet les choses en perspectives quand on me dit que mes enfants éduqués dans l’Essex donc, sont des petits génies.

Il y a plein d’Essex boys comme ça, surtout dans le sud du comte, près de Londres. Mais ce n’est pas une raison pour les montrer à la télé juste pour se moquer. Il est temps que les essexiens non-oranges se rebiffent! Il sont quand même majoritaires. Non mais. 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

50 commentaires pour Essex boy

  1. celine49 dit :

    Garde-le bien soigneusement ton GeekAdo, c’est une perle rare d’après ce que je lis 🙂 🙂 🙂

    J'aime

  2. TheMouse dit :

    Vers Marseille on dirait que c’est un « kéké »!!!!

    J'aime

  3. fedora dit :

    et chez moi, on dirait un baraki ^^

    J'aime

  4. angele78 dit :

    excellent ! en effet, c’est du lourd! mais ya pire comme ambassadeur…. nan? tu préfères Camilla? 😉

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Je vois que l’école fait encore des miracles niveau education…..

    J'aime

  6. Qu’il se trouve deux « flemmes » parmi ses followers pour monter un boys band… Après le livre, un album serait, je pense, la suite logique (et très attendue!).

    J'aime

  7. J’ai vraiment ri à l’absence de veste réfléchissante et à son pourquoi 😉

    J'aime

  8. Mélina Bee dit :

    Le pauvre garçon… Ca doit bulle dans son cerveau!
    Tu sais, ici on a « les Ch’ti a Mykonos », « les Ch’ti à … » on les a à toutes les sauces, il y a aussi « les Marseillais à … », puis « les Anges de la téléréalité » (on en est à la je nsais quellième saison). Ca a l’air d’être à peu près du même niveau. C’est triste ^^
    (Je crois que quellième n’est pas un mot, j’ai vu que c’était souligné mais je n’arrive pas à le corriger. C’est pas que j’ai le teint orange et le cerveau qui bulle hein ^^)

    J'aime

  9. Hahaha! C’est clair qu’on en parle beaucoup des gens venant d’Essex, mais tous ceux que je connais ne sont pas orange pour autant 🙂

    J'aime

  10. Lucie dit :

    Ohlala, tu m’as faire rire! Enfin c’est un peu triste quand même quand on y pense…Pauvre garçon!

    J'aime

  11. Leodamgan dit :

    Je ne connais pas ce garçon, ni d’Eve ni des dents, mais tu ne ferais pas un peu dans le délit de faciès parce qu’il a des dents blanches? Pour la fraicheur de l’haleine, tu restes muette, pourquoi?

    J'aime

  12. Lexie dit :

    J’adore, il envoie ton essex boy! Tes fils doivent détonner 🙂

    J'aime

  13. LadySo dit :

    Même Toddler5 a l’air plus intelligent que ce Joey. Et à l’âge que Toddler5 à, c’est très inquiétant pour les Essex Boys (pas que Toddler5 est idiot, hein ^^)

    J'aime

  14. Saber dit :

    Ah ah !!! Cette article est tellement vrai !! J habite en Essex et oui oui l Essex boy est real !!!
    On le reconnait a vue d oeuil !!! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s